Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Confirmation de la saisie d'Oscar Temaru requise



Tahiti, le 23 juin 2020 – Le tavana de Faa'a, Oscar Temaru, et son avocat, Me Girard, ont contestés mardi matin devant la chambre d'instruction la saisie de 11 millions de Fcfp opérée sur le compte du leader indépendantiste par la justice. Le parquet général a requis la confirmation de la saisie.
 
A chaque jour son épisode dans le feuilleton judiciaire du leader indépendantiste Oscar Temaru. Après l'audience du tribunal des référés lundi et avant sa décision mercredi, le maire de Faa'a et son avocat, Me Girard, se sont retrouvés mardi matin devant le huis clos de la chambre d'instruction. Il s'agissait pour eux de contester devant la juridiction la saisie de plus de 11 millions de Fcfp sur le compte d'Oscar Temaru par la justice. Une saisie effectuée par le juge des libertés et de la détention à la demande du procureur de la République, Hervé Leroy, le 5 juin dernier pour éviter "tout risque de dissipation de la somme" , avait argumenté ce dernier au travers d'un communiqué de presse, indiquant que cette saisie était "une mesure conservatoire" dans le cadre de la prise en charge par la commune des frais d'avocat dans l'affaire Te reo o Tefana.
 
Pour Me Girard cette saisie "n'était pas justifiée (…) et tout à fait prématurée". Il assure que Oscar Temaru n'est pas mis en examen, ni poursuivi devant le tribunal et surtout qu'il n'y a aucune raison que son client s'en aille du fenua (…). Il a un patrimoine immobiler donc s'il avait une dette un jour il y répondra". Même si les débats se sont passés "très calmement" le conseil du tavana de Faa'a a exprimé son désaccord avec le point de vue développé par l'avocate générale Brigitte Angibaud qui a requis la confirmation de la saisie. "On estime que la saisine (…) était vexatoire".

​"C'est un règlement de compte"

Selon Me Girard, Oscar Temaru a parlé avec "beaucoup de conviction et de simplicité". Le tavana de Faa'a a répété à la chambre d'instruction que tout a commencé lorsqu'il a déposé sa communication auprès de la Haye pour "crime contre l'humanité" concernant les essais nucléaires. Il a évoqué notamment les propos de la ministre des outremers : "l'Etat ne se laissera pas faire""(Ensuite) je suis chassé de l'assemblée territoriale (…) et je suis déclaré inéligible (…). C'est un règlement de compte, c'est de l'acharnement". Le tavana de Faa'a a conclut en plaidant pour "l'éthique, la moralité. Notre combat pour la probité contre la corruption".

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Mardi 23 Juin 2020 à 17:21 | Lu 2630 fois






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 15:48 ​171 plants de paka saisis à Faaone

Vendredi 25 Septembre 2020 - 15:29 ​Un nouveau décès lié au Covid-19 au fenua

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus