Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



​Oscar Temaru suspend sa grève de la faim



Tahiti, le 12 juin 2020 - Le tavana de Faa'a a suspendu sa grève de la faim pour la reprendre lundi. Il garde l'espoir que le procureur de la République soit condamné lundi pour atteinte à la présomption d'innocence le concernant : "L'intention derrière tout cela c'est de m'assassiner politiquement. J'aurais préféré qu'il prenne un flingue et qu'il me tue et puis voilà on n'en parle plus".
 
C'est en présence de nombreuses personnes venues le soutenir que le leader indépendantiste et tavana de Faa'a, Oscar Temaru, a annoncé vendredi matin qu'il suspendait la grève de faim entamée en début de semaine pour la reprendre lundi prochain. Pour rappel, c'est ce même lundi que le procureur Hervé Leroy a été assigné en référé pour atteinte à la présomption d'innocence par Oscar Temaru. Il déposera aussi, par la même occasion, l'appel devant la chambre de l'instruction contre l'ordonnance de saisie de son compte bancaire.
 
Le tavana de Faa'a n'a pas mâché ses mots à l'encontre du procureur de la république Hervé Leroy : "Il n'a aucun respect, cela fait 37 ans que je suis maire de Faa'a et je suis blanc comme neige (…). Il n'a qu'une seule envie c'est de me salir moi et ma famille. On ne peut l'accepter (…). L'intention derrière tout cela c'est de m'assassiner politiquement. J'aurais préféré qu'il prenne un flingue et qu'il me tue et puis voilà on n'en parle plus". Oscar Temaru veut encore croire en la justice mais celle "avec un grand "J" et non de façade (…)".
 
De son côté, le député Moetai Brotherson attend lui : "la condamnation du procureur et des dommages et intérêts". Pour lui, il n'y a pas de doute, la seule solution pour qu'Oscar Temaru cesse de faire la grève de faim est : "un changement de l'attitude de l'Etat par rapport à la liberté d'expression dans ce Pays parce que si on fait une rétrospective de l'affaire Te reo o Tefana, on veut tuer la liberté d'expression, on veut tuer les seuls qui ont porté le message anti-nucléaire pendant des années, on veut tuer le principal leader qui prône l'indépendance".

"Il faut être logique (…) il a droit à cette protection fonctionnelle"

Le député Moetai Brotherson affirme que pour l'appel de l'affaire Te reo o Tefana, le conseil municipal de Faa'a prendra une autre  délibération pour la prise en charge de la protection fonctionnelle pour leur tavana. "Il faut être logique, notre position depuis le début, c'est qu'il a droit à cette protection fonctionnelle. Elle est inscrite dans le Code générale des collectivités territoriales". Il explique ensuite qu'une radio municipale ne peut-être "détachable de la fonction de maire (…). Donc on poursuit dans notre logique". L'occasion aussi pour lui de tacler l'Etat qui ne les a pas alertés quant à cette délibération : "ils avaient deux mois pour la déférer au tribunal administratif. Si cela avait été fait et que le tribunal avait dit non vous n'avez pas le droit d'utiliser la protection fonctionnelle, on ne l'aurait pas utilisé (…). Jusqu'à ce jour on n'a toujours pas de réponse".
 
Moetai Brotherson est enfin revenu sur le montant des honoraires des avocats d'Oscar Temaru : "les montants sont tout à fait normaux, c'est le tarif syndical. Un avocat vous allez le voir et lui dites 'bonjour, au revoir' c'est 125 000 Fcfp. Je caricature un peu mais bon il ne travaille pour la gloire non plus, ce n'est pas la croix rouge. C'est le tarif normal". Il assure ensuite que plus de 200 heures d'honoraires ont été comptabilisées pour la première instance et une centaine d'actes a été rédigée.

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Vendredi 12 Juin 2020 à 17:05 | Lu 3147 fois






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Août 2020 - 11:26 Cinq nouveaux cas Covid confirmés depuis mardi

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus