Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Ces fusions nées du confinement



Tahiti, le 3 juin 2020 - Les listes définitives des candidats au second tour des élections municipales ont été déposées au plus tard mardi soir, avec leur lot de surprises. À l'heure où nous mettions sous presse, Tahiti Infos n'avait pas encore reçu les listes validées par les services du haussariat. Mais les informations glanées dans les communes où le second tour sera organisé le 28 juin prochain permettent de découvrir les dernières alliances conclues à la faveur d'un long entre-deux-tours durant le confinement...

Hitia'a o te Ra : Monia Amaru lâche du lest à Dauphin Domingo

Cette fusion avait été annoncée par Tahiti Infos au lendemain du premier tour. Le Tapura amui no Hitia'a o te ra mené par le tāvana sortant, Dauphin Domingo, a bien fusionné avec le Amuitahira'a mené par Monia Amaru. Mais contrairement à ce qui avait été annoncé, ce ne sont finalement pas dix colistiers de Monia Amaru qui rejoindront la liste de Dauphin Domingo, mais seulement trois d'entre eux : Monia Amaru (2e) et Dominique Tarati (7e) à Hitia'a et Terai Tavi (3e) à Maha'ena. "Malheureusement, il n'y a pas eu de consensus avec l'équipe de tāvana Dauphin", explique Monia Amaru. Rappelons que l'ancien maire et élu Tapura à l'assemblée, Henri Flohr, est arrivé en tête au premier tour avec 2 349 voix, le tāvana sortant Dauphin Domingo deuxième avec 2 030 et Monia Amaru troisième avec 826 voix.

Mahina : Eric Teaotea se retire de la course

À Mahina le tavana sortant, Damas Teuira, avait obtenu 2 234 voix au premier tour et n'a effectué aucun changement sur sa liste. Même liste également pour la liste Mahina ia Tura de l'ancien tāvana Patrice Jamet qui a obtenu 626 voix. Et enfin liste inchangée pour la députée Nicole Sanquer qui avait obtenu 1 238 voix. Une surprise en revanche est venue marquer l'entre-deux-tours. Le candidat Eric Teaotea, qui avait obtenu 565 voix et s'était qualifié pour le second tour, a décidé de retirer sa candidature. Une décision prise "en cohérence" avec sa position demandant le report du second tour en raison du coronavirus, mais pas seulement : "Vu le contexte actuel, nous avons été confiné pendant deux mois alors que certains, comme le maire sortant, étaient sur le terrain tous les jours à distribuer des repas. 500 plats par jour et sur deux mois, cela fait 20 000 plats. Ensuite, il y a aussi eu des CAES qui ont été distribués… Et ce n'est pas équitable"

Arue : Fusion surprise entre Bryant et Iriti

À Arue, la liste du maire sortant et représentant Tapura, Philip Schyle, était sortie en tête du premier tour avec 1 524 voix. Elle a été déposée dès le mois de mars sans aucun changement. En revanche, des tractations ont été menées parmi les trois autres listes Arue ia Papa'oa menée par la présidente déléguée du Tahoera'a Teura Iriti (1 128 voix), Ia ora Arue menée par Tepuanui Snow (362 voix) et Porionuu i Arue (286 voix) menée par le leader de Heiura-Les Verts Jacky Bryant.
 
Les discussions ont d'abord tourné autour des listes de Teura Iriti et Tepuanui Snow, mais ont finalement échoué faute d'accord. "On a demandé à ce qu'il y ait un partage équitable de la répartition des sièges, c’est à dire onze chacun", explique Tepuanui Snow avec un calcul particulièrement tiré par les cheveux… En effet, l'ancien communicant du Tahoera'a considère qu'il a "presque" la moitié des voix de Teura Iriti dont la liste est constituée pour moitié de Tavini et de Tahoera'a. "Nous avons quasiment le même nombre de voix que les deux partis historiques alors que nous n'avons jamais fait de politique"… Sans trop de surprise, Teura Iriti a renvoyé le président de la fédération des parents d'élèves à ses cahiers de mathématiques.
 
La surprise, en revanche, est venue de la fusion de dernière minute entre la liste de Teura Iriti et celle de Jacky Bryant. "J'ai intégré deux personnes de sa liste, Jacky Bryant lui-même et sa seconde de liste Mélodie Teariki", confirmait mercredi Teura Iriti. Au lendemain du premier tour, Jacky Bryant avait pourtant annoncé qu'il n'y avait pas de fusion possible avec Teura Iriti car "les programmes ne sont pas compatibles". Aujourd'hui changement de braquet : "Il y a eu la mise en place de CAES, puis des distributions de plats en faveur des tāvana sortants, d'où cette fusion pour le second tour". Jacky Bryant sera 6e et Mélodie Teariki 21e sur la liste de Teura Iriti.

Papara : Sandras fusionne a minima

La quadrangulaire prévue sur la commune de Papara aura bien lieu, mais avec un seul petit changement. Comme révélé hier par Tahiti Infos, l'ancien député-maire Bruno Sandras (648 voix) a fusionné avec la liste de Heia Teina et Gaston Tunoa (289 voix). Les discussions entre Bruno Sandras et le Tavini Médéric Tehaamatai (333 voix) ayant finalement achoppé à la suite de l'intervention d'Oscar Temaru, plus enclin à soutenir le dissident Tahoera'a Clément Legayic (799 voix).
 
Clément Legayic et Bruno Sandras qui seront donc au second tour, face à deux autre femmes têtes de listes : la femme de Puta'i Taa'e, Sonia Pupua (1 176 voix) et l'ancienne maire par intérim Béatrice Peyrissaguet (653 voix).

Taiarapu Est : Une fusion à trois face aux deux ex-tavana

Si les listes officielles devaient encore permettre de confirmer les informations recueillies à la Presqu'île, on sait déjà qu'Antoine Ganivet (947 voix) et Mata Tautea-Suhas (621 voix) préparaient une alliance en mars dernier à l'issue du premier tour. Le confinement leur a désormais apporté en plus Naura Paepaetaata (433 voix) pour compléter la fusion. Le maire sortant Anthony Jamet (1 420 voix) et l'ancienne maire Béatrice Lucas (1 454 voix), tous deux Tapura, avaient annoncé qu'ils ne changeraient pas leurs listes.

Taiarapu Ouest : Fusion à trois aussi pour rattraper Hamblin

Même attente des listes officielles à Taiarapu Ouest, avec tout de même la certitude d'une fusion entre la représentante Tapura Tapeta Tetopata (737 voix), le potentiel futur représentant Tapura Wilfred Tavaearii (769 voix) et Gretta Teraimano (248 voix). La tête de liste étant assurée par Tapeta Tetopata. Le trio tentera d'aller chercher Tetuanui Hamblin et ses 1 486 voix.

Moorea : Profusion de fusions

Le candidat Moïse Ruta concédait à l'issue du premier tour, concernant les fusions sur l'île sœur : "Moorea c'est assez spécial". Si aucune fusion n'était prévue en mars dernier –"on ne change pas une équipe qui gagne", annonçait même le vainqueur du premier tour John Toromona– le confinement est passé par là. Résultat, comme Tahiti Infos le révélait dans son édition d'hier, d'un côté Moïse Ruta (747 voix) et John Toromona (1 903 voix) ont fusionné, de l'autre Guy Gallimard (847 voix), Maire Bopp Dupont (835 voix) et Christiane Kelley (1 066 voix) ont également fusionné et enfin seul le tāvana sortant Evans Haumani (1832 voix) a redéposé une liste inchangée.

Uturoa : L'opposition joue l'union contre Sylviane Terooatea

Les trois groupes d'opposition à la maire sortante de Uturoa et représentante Tahoera'a, Sylviane Terooatea, ont procédé à une fusion pour ne constituer qu'une seule liste au second tour des municipales. Matahi Brotherson, Johann Roopinia et Marc Thuau ont finalement trouvé un accord après plusieurs réunions. Sur un plan purement théorique et mathématique, cette seconde liste bénéficie d'un avantage de 500 voix sur la maire sortante par rapport aux résultats du premier tour. Mais tout le monde sait qu'en politique, 1+1 ne font pas toujours 2…

Les communes de plus de 1 000 habitants (sans communes associées)

 


Les communes associées de plus de 1 000 habitants

 


Les communes de moins de 1 000 habitants

 


Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Mercredi 3 Juin 2020 à 21:42 | Lu 2286 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus