Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



​Les fusions pas très tendance pour le second tour



Tahiti le 17 mars 2020 -  Le président de la République a confirmé le report du second tour des municipales, la date exacte restant à déterminer au niveau national. Les élections au premier tour étant acquises, les candidatures pour le second tour devaient être déposées avant hier 18 heures, mais une période supplémentaire de dépôt des candidatures doit encore faire l’objet d'un projet de loi. Premier tour d’horizon des stratégies des listes en lice pour le second tour au fenua…
 
Lundi le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé le report du deuxième tour des élections municipales pour éviter la propagation du covid-19.  Mais les listes devaient être déposées obligatoirement avant 18 heures hier, notamment pour les communes de plus de 1 000 habitants, avec une possibilité de période supplémentaire qui doit encore être précisée. Celles où le nombre d'habitants est inférieur à ce nombre, les candidatures sont obligatoirement reportées pour le second tour.
Depuis dimanche, des négociations, des appels téléphoniques, ou des rencontres ont lieu entre les différents candidats de chaque section de commune. Certains ont réussi à s'entendre et d'autres non.

Papeete : Les listes redéposées sans changement

A 70 voix d’être élu au premier tour, le tavana sortant Michel Buillard a déposé une liste inchangée pour transformer l’essai.
Deuxième derrière Michel Buillard, Tauhiti Nena explique avoir “ouvert (ses) portes à toutes les composantes” : “J'ai appelé Marcel Tuihani et Chantal Galenon pour leur dire que si on y va ensemble, on gagne à 300%. Marcel m'a rappelé pour me dire qu'il allait tout seul et devait rencontrer un élu de Michel Buillard”. Par ailleurs, Tauhiti Nena affirme avoir rencontré Gaston Flosse qui l’a assuré de son soutien pour le second tour pour réussir à récupérer le retard sur Michel Buillard.

Chantal Galenon et son équipe étaient d’abord prêts à fusionner avec Tauhiti Nena. La candidate du Tavini estimait qu’elle n’avait pas le temps de rattraper son retard en une semaine. Mais l’annonce du report du second tour a, selon elle, changé la donne. “Tauhiti ne nous a rien proposé, il voulait juste qu’on le soutienne”, explique Chantal Galenon. Résultat, la candidate du Tavini a déposé une liste inchangée hier soir.

Enfin, Marcel Tuihani confirme qu’il “continue seul”.  La tête de liste de Te ora Api o Pape'ete, qui a obtenu un maigre 830 voix lors du premier scrutin, confirme qu'il y a bien eu des contacts avec Tauhiti Nena mais qu’ils n’ont pas aboutis. Marcel Tuihani précise également qu'il a été approché non seulement par des colistiers du tavana sortant Michel Buillard, mais aussi par quelques-uns des proches de Gaston Flosse. “A tous, je leur ai dit que je continuerais seul. (…) Je ne suis pas du genre à sauter de gauche à droite. Je préfère garder mes convictions”. Sa liste a été déposée.

Arue : chacun part de son côté

A Arue, le tavana sortant Philip Schyle, est arrivé en tête lors du premier scrutin des municipales avec 46,8% des suffrages exprimés, suivi de Teura Iriti 34,18%, Tepuanui Snow qui a réalisé 10,97% et enfin Jacky Bryant avec 8,67%. Contacté Tepuanui Snow affirme que sa liste sera présente au second tour. Il explique que des rencontres ont eu lieu avec Teura Iriti mais que cela n'a rien donné. “Il faut qu'on soit d'abord d'accord sur un programme ainsi que sa mise en œuvre, la question n'est pas seulement de vouloir battre un homme (ndlr, Philip Schyle). Surtout si c'est pour siéger et que cela va être la pagaille cela ne sert à rien”. Tepuanui Snow rappelle que sa liste s'est inscrite dans une “démarche d'intégrité et on n'a pas envie de montrer qu'on s'allie pour des places et donc le pouvoir”. Il craint aussi que “en se faisant absorber Ia ora Arue va disparaître”.

Pour sa part, Jacky Bryant affirme qu'il a rencontré Teura Iriti lundi soir. Et tout comme Tepuanui Snow, les programmes ne sont pas compatibles. “Je lui ai dit qu'il faut qu'elle aille chercher les 3 435 abstentionnistes”. Selon les propos de la tête de liste Porionuu Arue, certains des colistiers de Philip Schyle l'ont contacté et une rencontre était prévue ce hier soir. Il assure qu'aucun contact n'a eu lieu entre lui et Tepuanui Snow. “S'il se maintient, il va perdre des voix. Ses électeurs vont reporter leurs voix sur le maire sortant”.

Se son côté, Teura Iriti assure que les rencontres et discussions continuent. Mais la candidate Tahoeraa compte surtout sur les abstentionnistes. “Il y a d'autres viviers”, dit-elle.

Taiarapu Est : Pas de changements pour Jamet et Lucas

La quadrangulaire aura bien lieu à Taiarapu-Est. Le maire sortant Anthony Jamet qui a récolté 34 voix de  moins que Béatrice Lucas lors du premier scrutin, a déposé sa liste. Il n'a effectué aucun changement. “Nous respectons ce que nous avons dit au départ dans le sens où nous avons pris du temps pour monter la liste et essayer d'avoir des colistiers qui ont du répondant et de plus par rapport à notre slogan “Unis pour l'avenir de Taiarapu Est”. On était donc plus ou moins tenus de respecter l'unité et l'union”. Et pour le soutien que pourrait leur apporter les listes qui ne sont pas présentes au second tour, Antony Jamet répond tout simplement : “il faut attendre un peu pour émettre un avis, c'est précoce car les municipales ont été reportées”.

Béatrice Lucas avec ses 1 454 voix au premier tour a fait de même. Sa liste a été déposée et elle ne fait aucune alliance pour le second tour. Elle considère que cela est de la perte de temps. “Cela va faire des décennies qu'on fait des alliances et après pendant six ans on va en conseil se batailler. Cela ne sert à rien”. Mais c'est une candidate dépitée qu'on a eu : “on va se retrouver avec les mêmes personnes au conseil municipal, et cela va recommencer. On a déjà perdu 6 ans et la population n'est plus au centre des préoccupations. C'est l'égo qui prime aujourd'hui”. Elle affirme avoir eu des discussions avec les deux listes qui ne sont pas présentes au second tour et qui lui ont assuré leur soutien mais elle reste dubitative “même si le leader dit qu'on te suit, l'électeurs fait son propre choix”.

Antoine Ganivet et Mata Suhas se sont rencontrés et des discussions ont eu lieu mais elles n'ont pas abouties. Chacun a déposé sa liste.
La tête de liste de “Monoraa Amui-La relève ensemble” Mata Suhas estime qu'elle ne partage pas la même politique que son concurrent. “On a une autre vision politique donc cela ne peut pas coller”.

La tête de liste de “Te hono hiti tau Taiarapu iti” Antoine Ganivet confirme effectivement les propos de Mata Suhas et rajoute simplement “une partie de son équipe ne voulait pas d'union” et dépité lui aussi il lâche “on aura essayé”.

Taiarapu Ouest : Tavaearii fusionne avec le Tavini

Le tavana sortant Wilfred Tavaearii a du pain sur la planche pour gagner le second tour des municipales. Il a récolté 717 voix en moins que le maire délégué de To'ahotu, Tetuanui Hamblin. Et pour remonter son score au second tour, il a décidé de fusionner avec le Tavini huiraatira menée par Odette Mataitai. Cette dernière intègre la liste du tavana sortant en place et lieu de Hinano Teaue. Selon nos informations, il n'est néanmoins pas certain que les militants du Tavini votent pour cette liste.

Autre personne que Wilfred Tavaearii a intégré sur sa liste : Tama Varink, qui était colistière de Youenn Virmaux. Ce dernier a décidé de donner libre choix à ses 323 électeurs. Il affirme que Wilfred Tavaearii lui a proposé une place d'adjoint. “Je n'ai pas voulu, donc ce sera Tama Varink qui prendra ma place. Je ne cours pas après le pouvoir”. Il assure qu'il n'a pas voulu fusionner avec les listes en course car il ne partage pas la même idéologie. Pour ce qui est de Gretta Teraimano des discussions ont aussi eu lieu avec elle, nous précise-t-il, sauf qu'elle a changé d'avis du jour au lendemain puisqu'au départ elle était d'accord pour me soutenir : “C'est aussi une consigne du Tapura qu'il y ait ici un rassemblement”.

La tavana de Vairao, Tetopata Tapeta, repart avec les mêmes colistiers. Elle affirme qu'elle a été contactée par Kalin Vernaudon pour qu'une fusion ait lieu entre elle et la liste menée par Youenn Virmaux. Mais cette dernière a décliné l'offre. “Avec nos colistiers on a trimé et ce n'est pas aujourd'hui que je vais en mettre dehors”. Elle explique qu'Edouard Fritch l'a appelé et a demandé à ce qu'il y ait une fusion avec les trois listes Tapura de Taiarapu Ouest : soit avec celles de Gretta Teraimano et de Wilfred Tavaearii. Des discussions ont effectivement eu lieu avec ce dernier, précise la tavana sortante de Vairao : “Je lui ai dit franco que je voulais la tête de liste, il m'a répondu que cela n'était pas possible et on a arrêté là nos discussion”.

Gretta Teraimano, qui est hors course car elle n'a obtenu que 248 voix, ne voulait pas s'exprimer car elle était “en pleine négociation”.

Paea : Trois listes redéposées

A Paea, les trois listes présentes au premier tour seront toutes présentes lors du second scrutin. Seulement 87 voix séparaient le tavana sortant Jacquie Graffe, en place depuis 42 ans, de Tony Géros. Puisque le premier a obtenu 2 245 voix et le second 2 158. Tony Géros a dès lundi déposé sa liste et n'a effectué aucun changement. Il n'a même pas essayé de discuter avec Jean-Claude Hapairai, un dissident du tavana sortant : “Dès que Edouard Fritch va l'appeler, il va retourner auprès de Jacquie Graffe donc cela ne sert à rien”, explique le numéro deux du Tavini.

Mais en politique, les enfants grandissent et veulent voler de leurs propres ailes. Et c'est ce qui arrive avec Jean-Claude Hapairai. Il a effectivement reçu des coups de téléphone d'Edouard Fritch et de son conseiller Thierry Nun-Fat dès dimanche soir juste après les résultats : “Il m'a dit qu'il faut essayer de barrer la route à Géros et donc le seul moyen c'est de rejoindre tavana. Je lui ai répondu que c'est une décision que je dois prendre avec mes colistiers. Et à l'unanimité ils m'ont dit qu'on se représente (…). Je pense qu'il va me rappeler mais ce sera trop tard puisque je dépose ma liste”.

De son  côté le tavana sortant Jacquie Graffe affirme qu'il a d'ores et déjà déposé sa liste lundi : “nous sommes les premiers à avoir déposé notre liste”.

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Mardi 17 Mars 2020 à 20:32 | Lu 3616 fois






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 26 Mai 2020 - 22:27 Audition libre pour Temaru, pas plus…

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus