Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Sauvetage - Pipo, Alexy Berthet et Manoa Drollet sauvent un nageur en difficulté


Le bodyboardeur Pipo, le champion de prone paddle board Alexy Berthet et la légende du surf de gros Manoa Drollet ont porté secours hier à un homme qui était en difficulté à Taharu'u. Une houle de sud-ouest de 2m50 touche actuellement Tahiti, ce qui crée des zones de turbulences sur le littoral. Les deux watermen ont crée en 2016 un club de sauvetage côtier juste en face où l'homme a failli se noyer.


Alexy Berthet n'avait qu'une planche d'entrainement sous la main, plus étroite qu'une planche de sauvetage classique
Alexy Berthet n'avait qu'une planche d'entrainement sous la main, plus étroite qu'une planche de sauvetage classique
Nous avions rencontré Manoa Drollet en juillet 2017, il nous expliquait pourquoi il souhaitait développer le sauvetage côtier sportif en Polynésie. La discipline existe en Nouvelle Zélande et en Australie depuis plus d’un siècle alors que la discipline pourrait, selon lui, apporter beaucoup en Polynésie. « Il s’agit d’une discipline sportive avec des compétitions mais aussi d’un art de vivre et d’un moyen de sauver des gens. »
 
Hier (dimanche), alors que la houle de sud-ouest de 2m50 qui touche actuellement Tahiti crée des turbulences sur le littoral, un nageur s’est retrouvé en difficulté juste en face du domicile de Manoa Drollet, le lieu qui sert de point de rencontre et d’entrainement aux licenciés du club Taharu’u Surf Life Saving, présidé par Alexy Berthet, champion de prone paddle board.
 
La vidéo ci-dessous parle d’elle-même et la houle de 2m50 aurait pu coûter la vie à ce nageur. SB

Alexy Berthet (photo d'archives)
Alexy Berthet (photo d'archives)
Parole à Alexy Berthet :
 
« Je sortais de chez Manoa par la plage quand j’ai entendu crier. Il y avait un copain body boarder qui se mettait à l’eau en courant juste devant. J’ai vu une tête à 80m du bord avec des cheveux blancs. J’ai lâché toutes mes affaires et j’ai couru prendre une board 10,6 de race chez Manoa. »
 
« Quand je suis arrivé sur Daniel Goupil de Mataiea, Pipo venait de lui passer son body board. Nous l’avons ensuite mis sur la board et je l’ai ramené vers le bord devant chez Manoa, mais les vagues étaient grosses, Manoa est venu à notre rencontre. Ensuite, on a décidé qu’il allait poser la planche pour ensuite m’attendre pour pouvoir récupérer Daniel dans le shore break, ce qu’il a fait. » Propos recueillis par SB

Manoa en face de chez lui (archives)
Manoa en face de chez lui (archives)
Parole à Manoa Drollet :
 
« C’est ça aussi le surf life saving. C’est une activité sportive qui peut aider les autres si l’occasion se présente. Plus on sera de pratiquants, mieux ce sera pour tout le monde. Cela rendra notre commune et notre pays plus sûrs, ce qui les mettra en valeur au niveau du tourisme. En octobre, notre club aura deux ans d’existence. C’est la cinquième personne à qui nous avons porté secours cette année. »
 
« On espère que ce genre de mésaventure va sensibiliser les communes et les inciter à mettre en place des formations pour avoir des titulaires du SSA sur place (surveillance et sauvetage aquatique). Il faudrait avoir plus de soutien de la part du Pays et des communes comme Papara pour développer le sauvetage côtier sportif. N’attendons pas la multiplication des drames que nous avons déjà connus pour former nos jeunes. Nous imaginons bientôt recevoir un flux plus important de touristes avec les nouvelles compagnies aériennes qui arrivent en Polynésie. »
 
« Il y aura donc un afflux de visiteurs non familiers aux risques côtiers. Le risque sera plus important dans les zones de baignade publique comme les plages. Le sauvetage côtier sportif est un moyen très efficace pour soutenir les dispositifs de prévention et de secours déjà en place comme les pompiers ou la gendarmerie. Quand je vois ce que Pipo a fait, je me dis que beaucoup de jeunes du quartier pourraient être de très bons sauveteurs côtiers sportifs. » Propos recueillis par SB


Manoa Drollet a surfé la fameuse houle à Teahupo'o ce week end avec une planche de sauvetage...Il n'y a que lui pour réussir à faire ça...

Rédigé par SB le Lundi 17 Septembre 2018 à 18:45 | Lu 9072 fois





Signaler un abus

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti