Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Sauvetage côtier sportif - Taharu'u Surf Life Saving : La première compétition a eu lieu


La première compétition de sauvetage côtier sportif a eu lieu ce dimanche 25 février, organisée par le Taharu'u Surf Life Saving Club avec le soutien du cercle des nageurs de Papearii, de la fédération tahitienne de kayak, sous l'égide de la fédération tahitienne de surf. C'est finalement Georges Cronsteadt qui s'est imposé devant Manoa Drollet et Jimmy Tiapari.


Le prone, une des disciplines emblématique du sauvetage
Le prone, une des disciplines emblématique du sauvetage
On ne présente plus Manoa Drollet, pionnier du surf de gros à Teahupo’o, finaliste de la Billabong pro en 2008…Manoa participe depuis trois ans à l’Ultimate Waterman en Nouvelle Zélande. C’est là qu’il a pris conscience de l’ampleur du sauvetage côtier sportif au pays du long nuage blanc. Il nous en parlait en juillet dernier, c’est désormais une réalité puisque la première compétition s’est déroulée ce week end à Papara.
 
« La discipline existe depuis un siècle en Nouvelle Zélande et en Australie », pour Manoa il est urgent de rattraper notre retard en la matière, au vu de l’engouement du public pour les sports nautiques compte tenu des dangers qui y sont liés. Les trois disciplines emblématiques du sauvetage côtier sont la natation (400m), le prone (600m) et le kayak (800m). A ce jeu-là, c’est Georges Cronsteadt qui s’est imposé, devant Manoa Drollet et Jimmy Tiapari.
 
Une compétition conviviale
 
L’organisation était assurée par Manoa Drollet et Alexy Berthet du club Taharu’u life saving, sous l’égide de la fédération tahitienne de surf et son président Lionel Teihotu, venu apporter son soutien. Charles Villierme, vice-président du COPF et président de la fédération tahitienne de kayak, était également présent pour prêter main forte.
 
Au delà de l’aspect culturel, puisque la Polynésie peut être considérée comme un des berceaux de « l’esprit waterman », on retrouve dans la pratique de cette discipline l’aspect sécuritaire. Adaptabilité des pompiers au milieu marin, water patrol à Teahupo’o, sécurité lors des courses de pirogues et SUP en haute mer, sécurité nautique en milieu scolaire, handisport…Le champ des améliorations possibles est vaste.
 
Des brevets existent mais quoi de mieux que des épreuves régulières pour maintenir au niveau les professionnels de la sécurité nautique tout en stimulant la pratique générale ? SB

Johnston Orla, Georges Cronsteadt, Manoa Drollet et Jimmy Tiapari, les champions du jour
Johnston Orla, Georges Cronsteadt, Manoa Drollet et Jimmy Tiapari, les champions du jour
Parole à Jimmy Tiapari :
 
Qu’est ce qui t’a amené à participer ?
 
« Je ne connaissais pas du tout. Avec les copains, on s’entraine pour le Xterra Tahiti. Le prone c’est différent, c’est dur ! C’est une autre préparation. Il fallait s’entrainer avant de venir ! Mais c’est une bonne initiative de la part de Manoa. Merci de m’avoir contacté. S’il y en avait un peu plus ce serait top. Je pense que plein de copains pourraient intéressés. »
 
Tes épreuves aujourd’hui ?
 
« J’étais à l’aise en natation, par contre le prone ça a été la galère ! Manoa m’a prêté une petite planche, j’ai eu du mal à tenir dessus mais bon cela a été amusant. Le kayak, cela a été, comme j’en fais un peu. En tous cas belle journée, top, avec la famille, les enfants se sont bien amusés et moi je suis bien cassé ! Merci aux organisateurs Manoa, Charles, c’est à refaire ! »
 
Parole à Manoa Drollet :
 
Bilan de cette première ?
 
« Cela s’est bien passé. Notre club a également organisé ce matin la première épreuve du championnat de Sup race, on a enchainé avec le sauvetage côtier sportif avec l’assistance du cercle des nageurs de Papearii et du club de kayak le Papara Ui Moana. On a proposé les disciplines emblématiques du sauvetage côtier sportif. »
 
Comment tout cela est né ?
 
« C’est Vincent Manoit, un Français expatrié, qui nous avait parlé de ça en Nouvelle Zélande. On est content d’avoir pu concrétiser cette première compétition avec des clubs issus de trois fédérations. On en avait déjà fait avec la natation et le prone, mais avec le kayak c’était vraiment dans les règles de l’art, avec les distances et les parcours. La prochaine sera en juin, les conditions risquent d’être plus grosses et spectaculaires. »
 
Quelques mots sur cette discipline ?
 
« C’est une discipline qui a fait ses preuves dans le monde. La Nouvelle Zélande, l’Australie et la France dominent la discipline mais il y a aussi Hawai’i, les Etats Unis, le Canada…J’espère qu’on va s’y mettre également en Polynésie. Les sports nautiques se développent et ça me paraît logique de développer le sauvetage, pourquoi pas aussi en milieu scolaire. Merci à tous. » Propos recueillis par SB

Sauvetage côtier sportif - Taharu'u Surf Life Saving : La première compétition a eu lieu



Rédigé par SB le Mercredi 28 Février 2018 à 12:04 | Lu 6999 fois





Dans la même rubrique :
< >

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti