Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Prison ferme dans une ramification de l'affaire Papy Ellis



Prison ferme dans une ramification de l'affaire Papy Ellis
PAPEETE, 25 juin 2019 - Trois condamnations à de la prison ferme et des peines allant de 3 à 5 ans ont été prononcées pour trafic d'Ice, ce mardi par le tribunal correctionnel, au procès de l'une des ramifications de l'affaire Papy Ellis jugée en janvier dernier.

Le tribunal correctionnel s'est intéressé mardi au cas de Taputu Faatau, Victor Taraunu et Reia Tetoea. Ces trois individus, âgés de 32 à 41 ans, ont été reconnus coupables de trafic d'Ice, sur une période d'un peu plus d'un an, entre janvier 2016 et juin 2017. Reia Tetoea, 32 ans, est condamné à 5 ans de prison ferme avec mandat de dépôt délivré à l’audience. Il est reconnu coupable d’importation et de trafic d’ice. Victor Taraunu, 35 ans, écope de 3 ans ferme et a également été conduit à Nuutania séance tenante pour détention et trafic d’ice, de même que Taputu Faatau qui comparaissait détenu et qui se voit condamné à trois ans d’incarcération supplémentaires.
 
Taputu Faatau, le plus âgé, vendeur de proximité à Papara, écoulait la méthamphétamine dans son voisinage à petites doses de 0,1 gramme. Ce quadragénaire est déjà sous le coup d’une condamnation à de la prison ferme pour avoir mis en circulation de faux billets de 5 000 et de 10 000 Fcfp. Il a reconnu avoir acquis ces petites quantités d’ice auprès de Victor Taraunu lors d’une dizaine de transactions entre janvier 2016 et mars 2017. Il les revendait ensuite en réalisant une marge de "10 à 20 %" grâce à laquelle il a pu "nourrir sa famille" pendant la durée du trafic, étant sans emploi à l’époque des faits.

Il avait attiré l’attention des enquêteurs de la gendarmerie de manière fortuite, après avoir été victime d’une agression nocturne. Des faits dont il avait souhaité se plaindre. Des individus cagoulés et armés de couteaux et de battes de baseball s’étaient présentés à son domicile et l’avaient passé à tabac. Ils étaient repartis sans rien voler. C’est en visitant son domicile que les gendarmes avaient trouvé une pipette pour consommer du cannabis et une autre spéciale pour l’ice. Entendu pour s’expliquer de la présence de ces ustensiles chez lui, il avait assez vite expliqué qu’il consommait du paka régulièrement et de l’ice occasionnellement. Il avait aussi reconnu qu’il faisait commerce de ces deux substances stupéfiantes, et lâché le nom d’un fournisseur pour l’ice. Les transactions étaient organisées à Punaauia vers le lotissement Punavai montagne avec Victor Taraunu, dit Cardinal.

C’est par le truchement de ce dernier que la brigade de recherches de Faa’a et les enquêteurs de Papara ont fini par raccorder deux enquêtes jusqu’alors distinctes de trafic d’ice pour rassemblées dans l’affaire Papy Ellis, récemment jugée.

Victor Taraunu, consommateur occasionnel d’ice se fournissait lui-même à Faa’a auprès d’un certain Reia Tetoea, dit Seigneur. Ce dernier, non-consommateur avait quitté son emploi de manœuvre quelques mois plus tôt pour se lancer dans une activité beaucoup plus florissante. Au gré des plus-values réalisées il avait réussi à amasser suffisamment d’argent pour financer trois importations de 100 grammes de méthamphétamine chacune en ayant recours aux services de la mule Papy Ellis. C’est lors après l’échec de la troisième, qu’il avait tenté de se retirer de ce commerce avec quelques économies, pour se construire une maison à Mataiea. 

Mataiea où il avait fini par être interpellé en juin 2017. Il était sous contrôle judiciaire depuis. L’homme a tenté de se reconvertir dans l’agriculture et a fondé une famille, depuis la naissance de sa fille il y a un an. Mardi il a quitté le palais de justice menotté pour Nuutania, malgré les vains appels à la clémence de son avocat et accompagné par les larmes de sa compagne.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mardi 25 Juin 2019 à 13:45 | Lu 935 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Septembre 2019 - 08:34 La Polynésie d’antan Au Chevalet

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués