Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Faux billets : Les prévenus les plus lourdement impliqués condamnés à trois ans ferme



PAPEETE, le 11 mars 2019 - Neuf individus, âgés de 22 à 41 ans, ont été présentés en comparution immédiate ce lundi matin pour s’être livrés à la mise en circulation de faux billets de 5000 et 10 000 francs entre juillet et décembre 2018. Au terme de plus de quatre heures d'audience, ils ont été condamnés à des peines comprises entre six mois de prison avec sursis à trois ans de prison ferme.

Le 5 février dernier, neuf individus dont une femme enceinte de huit mois, ont été interpellés dans le cadre du démantèlement d’un trafic de faux billets. Ils ont été présentés en comparution immédiate ce lundi.

Dès le mois de juillet 2018, les services de police et de gendarmerie constatent que plusieurs faux billets ont été mis en circulation. Les enquêteurs remarquent que sur certains de ces billets, les numéros de série sont identiques, laissant ainsi à penser que c’est le même billet qui a été reproduit. 

Rapidement identifié, un individu reconnaît les faits. Lors de sa garde à vue, l’homme admet avoir remis de faux billets à des amis lycéens afin qu’ils les écoulent ou les "cassent" dans des snacks. L’homme donne également le nom de son fournisseur chez lequel on retrouve une imprimante et des feuilles A4 destinées à produire de faux billets. 

Quelques temps plus tard, l’enquête laisse apparaître qu’il y a bien plus que deux individus impliqués dans le réseau. Sept personnes supplémentaires ont en effet pris part au trafic, chacune d’entre elles ayant participé en qualité de fournisseur ou d’intermédiaire à la mise en circulation de faux billets de 5000 et 10000 francs. Regroupées, les auditions des mis en cause démontrent que les billets étaient notamment destinés à acheter de l’ice à "un boss du trafic". L’initiateur du réseau avait appris à faire de faux billets en regardant un tutoriel. 


« Effets pervers de la consommation d'ice »

Les prévenus, qui avaient tous demandé un renvoi lors de leurs premières comparutions, ont été présentés ce lundi devant le tribunal correctionnel. Trois d'entre eux comparaissaient libres dont une femme qui était enceinte lors de son arrestation et qui a, depuis ce jour, accouché.

À la barre, tous ceux qui avaient impliqué cette prévenue durant leurs gardes à vue, ont modifié leurs déclarations en indiquant que la jeune femme, dont le mari est incarcéré depuis huit ans, n'avait absolument pas participé au trafic.

Lors de ses réquisitions, le procureur de la République a fait la distinction entre les prévenus selon leur degré d'implication. Le représentant du ministère public a évoqué un « dossier familial » dans lequel on retrouve « les effets pervers de la consommation d'ice et du trafic de stupéfiants » avec des mis en cause qui avaient la volonté d' « escroquer des dealers et d'acheter de la drogue avec de faux billets ».

Après en avoir délibéré, les magistrats ont condamné les faussaires à des peines comprises entre six mois avec sursis et trois ans de prison ferme. La prévenue, que toutes les autres personnes ont tenté d'innocenter, a quant à elle écopé d'une peine de deux ans de prison ferme. Le tribunal a considéré qu'elle avait eu un rôle « très actif » au sein de ce trafic.



Rédigé par Garance Colbert le Lundi 11 Mars 2019 à 19:01 | Lu 1111 fois





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net