Tahiti Infos

Grève: Point mort au Marina Express et à Oceania


Tahiti, le 4 janvier 2021 - Aucune avancée notable lundi dans les mouvements sociaux qui occupent depuis maintenant trois semaines le magasin Marina Express à Punaauia et la société Oceania à Fare Ute. Mercredi, des médiations sont prévues à l'inspection du travail pour tenter de résoudre ces conflits.

Alors que le conflit social qui occupait Carrefour a été levé à la veille du 1er janvier, les mouvements de grève qui occupent le magasin Marina Express, à Punaauia, et la société Oceania, à Fare Ute, s'enlisent de leurs côtés. Trois semaines après le début de ces mouvements sociaux, menés par la confédération syndicale O oe to oe Rima, lundi, on ne notait aucune avancée significative dans les deux cas.

À Punaauia, 18 salariés étaient encore en débrayage lundi. Grévistes et patrons n'avaient programmé aucune rencontre au cours du week-end du nouvel an et aucune négociation n'était également prévue lundi. Du côté de Fare Ute et de la société Oceania, même constat. Les festivités du nouvel an n'ont pas été propices à la négociation entre syndicat et direction. Contactées lundi, les directions du magasin Marina Express et de la société Oceania n'ont pas donné suite à nos sollicitations.

Lire aussi >> Les grévistes doivent débloquer le parking de Marina Express

Lire aussi >> Les grévistes sommés de débloquer les accès à Oceania


"On demande juste le respect du droit des salariés"

Atonia Teriinohorai, secrétaire général de O oe to oe Rima, a pour sa part indiqué que des médiations à l'inspection du travail sont prévues mercredi pour tenter de trouver des issues à ces deux grèves. "On demande juste le respect du droit des salariés", insiste le syndicaliste. "Pour les deux cas, on demande que des contrats de travail soient régularisés et il y a des questions de polyvalence des employés à revoir également. Je vais tout faire pour sortir de ces grèves dès mercredi."

Rédigé par Désiré Teivao le Lundi 4 Janvier 2021 à 18:20 | Lu 1365 fois