Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Voir le cancer autrement



Anne Haiti Perrault, nouvelle présidente des Amazones Pacific.
Anne Haiti Perrault, nouvelle présidente des Amazones Pacific.
PAPEETE, le 5 octobre 2019 - Dans le cadre des manifestations d’Octobre rose, l’association Amazones Pacific propose une exposition salle Muriāvai cette semaine. Une série de clichés d’Amazones ont été réalisés pour que le public porte un autre regard sur la maladie. Des artistes du fenua participent eux aussi.

Ce sont 14 photos d’art en 60x90, reproduites sur de l’aluminium brossé, qui sont présentées salle Muriāvai cette semaine.

Elles ont été prises par des photographes du territoire : Micka M, Danee Hazema, Manua Viker Sue…

Ces photos montrent des Amazones, c’est-à-dire des femmes qui ont été touchées par un cancer. "Elles mettent en vedette six des nôtres", précise Anne Haiti Perrault, présidente de l'association Amazones Pacific. L’objectif de cet événement qui s’inscrit dans la campagne de sensibilisation Octobre rose est d’amener le public à porter un autre regard sur la maladie.

Le cancer n’est pas une fatalité

"Le cancer est difficile mais ce n’est pas une fatalité. On peut rester femme même si on est touchée", insiste Anne Haiti Perrault.

En plus des photos, des œuvres d’art sont présentées. "En tant que commissaire d’exposition j’ai voulu associer des artistes au projet." Philippe Dubois, Grégoire de Bacon, Teva Victor, Stéphane Motard, Kahia… se sont engagés. "On est tous concernés, on connait tous une femme touchée par la maladie, les artistes ont répondu à notre appel généreusement, j’ai une grande gratitude pour eux."

L’exposition vise plusieurs objectifs, au-delà de la sensibilisation du public : offrir une visibilité aux Amazones et à leur association et chercher des bénévoles pour concrétiser les projets.

Anne Haiti Perrault a été touchée par la maladie en 2014. Elle est en rémission. "Quand le traitement s’arrête, qu’on nous annonce qu’on est guérie, il n’y a rien. Le médecin nous donne rendez-vous six mois plus tard. Les trois jours qui suivent, on est heureuse et ensuite, c’est le coup de blues."

Retrouver confiance en soi

Beaucoup de femmes s’isolent psychologiquement, professionnellement. Elles perdent confiance en elle, ne se sentent plus féminine. L’association Amazones Pacific est là pour les aider avant, pendant et après le traitement.

"Quand une femme est touchée, c’est toute la famille qui l’est et donc la communauté. Le cancer est une problématique de tout le territoire", constate la présidente.

Elle liste les actions en cours et à venir de son association. Tous les 1er vendredis du mois, de 13h30 à 17 heures, des Amazones se retrouvent sous le fare pote de la Direction de la santé.

En novembre des ateliers vont être mis en place : beauté, relaxation, sophrologie, yoga, théâtre, peinture… ainsi que des groupes de paroles. "Au-delà de la maladie, il y a la vie."

Du 15 janvier au 15 décembre, une opération "coussin du cœur" est prévue. "J’ai eu l’occasion de rencontrer de très nombreuses femmes touchées et je me suis rendu compte qu’une grande partie d’entre elles n’avaient pas les moyens de s’acheter des choses comme des soutiens adaptés en cas de cancer du sein."

L’opération consistera en une distribution gratuite de chapeau chimio et coussins cœur. Ces derniers, placés sous le bras, permettant de soulager les patientes. Pas moins de 250 donc sont annoncés. En 2020, l’association prévoit par ailleurs la création d’un fonds accessoires.

L’association Amazones Pacific est née en avril 2018 par Mélanie. Aujourd’hui elle compte une trentaine d’Amazones et entre 70 et 80 adhérents. Anne Haiti Perrault est devenue présidente il y a peu, insufflant une nouvelle dynamique.

Pratique

Du 7 au 12 octobre salle Muriāvai à la maison de la culture.
Entre libre.
Horaires : de 8 heures à 18 heures, y compris samedi.

Les coulisses du shooting.
  • Les coulisses du shooting.
  • Les coulisses de shooting.
  • Les coulisses de shooting.
  • Les coulisses de shooting.
Contacts

Téléphone d’une Amazone : 87 38 90 39
Page Facebook de l’association : Projet Amazones Pacific
Mail : [email protected]

Rédigé par Delphine Barrais le Samedi 5 Octobre 2019 à 12:23 | Lu 1195 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Octobre 2019 - 21:15 Puta’i garde le choix pour les municipales

Jeudi 17 Octobre 2019 - 21:10 L’autre affaire qui embarrasse l’APC

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués