Tahiti Infos

Tinalei au concours d’art lyrique "Voix des outre-mer"


TAHITI, le 18 janvier 2021 - La jeune chanteuse Tinalei est actuellement à Paris. Elle enchaîne les répétitions dans le cadre du concours Voix des outre-mer. La finale aura lieu vendredi. Elle s’exerce au chant lyrique depuis novembre pour être au niveau.

Le concours d’art lyrique "Voix des outre mer" en est à sa troisième édition. Il a été lancé par Fabrice di Falco, contre-ténor martiniquais de renommée internationale et directeur artistique du concours, constatant le manque de visibilité d’artistes lyriques ultramarins sur les scènes d’opéra.

Ce dernier a été accompagné dans son projet par Julien Leleu, président de l’association les Contre-courants dont l’objectif est de démocratiser la musique classique et l’art Lyrique.

Seize jeunes talents des outremers sont actuellement tous réunis à Paris. Depuis samedi, ils enchaînent les répétitions. Tinalei, seule représentante polynésienne, est de la partie. Elle va participer à la finale nationale prévue ce vendredi à l’Opéra national de Paris.

L’ambiance est "cool" selon Tinalei. Au point qu’elle "oublie la notion de concours". Elle regrette seulement qu’en raison du Covid19, elle ne peut pas partager plus de moments, comme des repas, avec les autres candidats.

Tinalei apprécie le chant lyrique qu’elle a pratiqué en démarrant le chant à l’âge de 9 ans. "Au début, je voulais être chanteuse d’opéra, cantatrice" rappelle-t-elle. Et puis, en grandissant et en découvrant d’autres univers, elle s’est sentie plus attirée par la pop.

Elle est arrivée en demi-finale de l’émission La France a un incroyable talent en 2019 et, en juillet 2020, elle a interprété Poison, un titre qu’elle a écrit et composé.

Mais, avec l’aventure en cours, le lyrique lui plaît de plus en plus. "J’écoute ce que chantent les autres candidats, je découvre de nouvelles choses, j’adore. C’est trop beau."

Elle compare le lyrique à la danse classique. "C’est la base de tout. On dit que, si tu sais danser du classique, tu peux danser ensuite n’importe quelle dance. C’est un peu la même chose avec le lyrique en musique, c’est la base, c’est très pointu et technique."

Le chant lyrique est "compliqué", peu de personne "parviennent à bien le chanter".

Ses interprétations à Paris sont remarquées. Elle-même constate les progrès réalisés et s’en réjouit.

Du coaching en ligne dès novembre

Le concours Voix des outre-mer consiste à détecter des talents ultra marins et mettre en valeur les chanteurs lyriques d’outre mer.

C’est une amie qui a suggéré à Tinalei de s’inscrire à ce concours, car elle "savait que les premières amours de Tinalei portaient sur du lyrique quand elle avait débuté sur les petites scènes de Papeete", précise la maman de la chanteuse.

Inscrite depuis mars, par l’intermédiaire de vidéo, elle a pu à partir de novembre bénéficier d’un coaching vocal en ligne. Ce coaching était assuré par Yoann Piazza, chanteur professionnel ténor, professeur de chants et de piano.

Un rendez-vous d’une heure était programmé chaque semaine. Au départ, le cours se tenait le samedi soir à Tahiti pour Tinalei à 22 heures.

Mais il a rapidement été déplacé au dimanche matin, 11 heures, pour permettre à Tinalei d’assurer les cours au lycée, les devoirs et les répétitions au Conservatoire.

Elle a beaucoup apprécié les cours et ses conseils, il lui a enseigné les méthodes de respiration, la façon d’aborder le lyrique, a partagé son expérience. Ceci étant dit, "en vrai c’est beaucoup mieux, on ressent les vibrations sur le sol, les murs, on ressent les émotions". Ce qui n’est pas possible derrière un écran.

C’est un nouveau challenge pour Tinalei, de démontrer que son répertoire est varié, son style musical.
À quelques jours de la finale, Tinalei à la fois stressée et très contente de chanter à l’opéra de Paris selon sa maman.

Elle est très fière de représenter la Polynésie Française et espère pouvoir honorer la représentation.

Julien Leleu a d’ores et déjà annoncé qu’il se déplacera en Polynésie pour dénicher les talents de la 4e édition. Une opportunité à saisir pour les jeunes chanteurs du territoire.



À Paris en attendant les répétitions.
  • À Paris en attendant les répétitions.
  • À Paris en attendant les répétitions.
  • En répétition.
  • Tinalei avec le pianiste et chef de chant Yoann Piazza qui l’a coaché en visioconférence depuis début novembre ainsi que Fabrice di Falco, l’organisateur du concours et chanteur d’opéra.
Des liens pour suivre Tinalei

Direct en streaming sur cultureboxftv le 22 Janvier, à 19h30. Puis en différé sur france5 sur les réseaux des premières en outremer.

FB : Tinalei Tahiti

Rédigé par Delphine Barrais le Lundi 18 Janvier 2021 à 16:22 | Lu 1252 fois