Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Tahiti Mahana Beach : Le Pays constate l'échec de son accord avec le Chinois Recas



Le 19 décembre dernier à la présidence, lors de la signature du protocole d'accord pour la réalisation du Tahiti Mahana Beach, avec le représentant du groupement chinois composé de Recas Glogal Limited, China Railway international et R&F Properties.
Le 19 décembre dernier à la présidence, lors de la signature du protocole d'accord pour la réalisation du Tahiti Mahana Beach, avec le représentant du groupement chinois composé de Recas Glogal Limited, China Railway international et R&F Properties.
PAPEETE, 3 juillet 2016 - Le contrat définitif n’a pas été signé le 30 juin avec le consortium chinois qui devait s’occuper du financement du projet Tahiti Mahana Beach. Le Pays aurait constaté vendredi la défaillance de l’investisseur et se trouve aujourd’hui contraint de reconsidérer le mode de financement et le calendrier de ce projet touristique évalué à 270 milliards Fcfp.

Après la signature d’un protocole d’accord, le 19 décembre dernier, avec le consortium chinois composé de Recas Glogal Limited, China Railway international et R&F Properties, le Pays devait signer au plus tard le 30 juin un contrat définitif avec le groupement d’investisseurs pour le financement du projet Tahiti Mahana Beach, sa construction, et son exploitation pour les 70 ans à venir.

Mais le groupement chinois a visiblement le plus grand mal à réunir les 270 milliards Fcfp d’investissements nécessaires au projet. Vendredi, sans nouvelle, le Pays aurait constaté la défaillance du consortium vis-à-vis des termes du protocole d’accord signé en décembre dernier. Le Chinois Recas serait définitivement hors-jeu pour le projet Tahiti Mahana Beach.

> Lire aussi : Les déclarations d'Albert Solia, le 28 avril dernier

Au plan local, un pacte d’actionnaires aurait dû être signé courant avril avec plusieurs investisseurs locaux intéressés pour intervenir dans l'exploitation et participer à près du tiers du capital de la société exploitante du Tahiti Mahana Beach, notamment le groupe Moux, le groupe SCI Moana Nui, Marina Services Taina, le promoteur immobilier Imagine Promotion. Mais sur ce plan là aussi il semble qu’aucune entente n’ait été conclue depuis.

Les esquisses du complexe Mahana Beach, réalisées par l’architecte hawaiien Group 70, avaient été validées en juillet 2014 avant que ne soit ouverte dès janvier 2015 une phase de sélection des aménageurs-investisseurs potentiels. Celle-ci avait été bouclée en novembre dernier par le choix du consortium chinois aujourd’hui en échec.

Le projet touristique prévoit à Punaauia l’implantation de plusieurs programmes immobiliers pour 3 000 clés d’un standing de 3 à 5 étoiles dont 1 800 pour les unités hôtelières et 1 200 en condominiums ou clubs de vacance. Etaient également envisagés un centre commercial haut de gamme, un village polynésien proposant des produits de l’artisanat, des espaces de restauration, un centre de convention de 600 à 800 places, une galerie d’art, un aquaparc, une marina et probablement un casino.

Ce constat d’échec contraint dorénavant le Pays à trouver une nouvelle source de financement pour le Tahiti Mahana Beach, s’il ne souhaite pas tout simplement renoncer à ce projet pharaonique.


Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Dimanche 3 Juillet 2016 à 21:02 | Lu 17615 fois

Tags : MAHANA BEACH





Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

36.Posté par De tout la haut le 07/07/2016 20:31 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quelques soit le gouvernent il essaye tant bien que mal avec leur projet de sortir la POLYNESIE de la situation d'ou elle se trouve . Mais cela ne se fait pas en 1 mois ou 2 mois ... Bref la critique est toujours facile - ce président est très bien !

35.Posté par De tout la haut le 07/07/2016 20:26 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La critique n''a jamais apporté quoi que ce soit , juste de la noirceur dans votre jugement .il faut arrêter de chercher des fautifs , de porter des accusations à gauche et à droite alors que l''on a pas les tenant et les aboutissant .

34.Posté par Nariimaono le 06/07/2016 12:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il y a une prosition a faire à la France... 193 essais nucleaire multiplier par 10 milliards chacun ...soit 1930 milliards ...et...le tour est jouer ...on trouvera les 270 milliards necéssaire ...

33.Posté par luc le 05/07/2016 11:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Allo....allo ...? y a t'il quelqu'un du Gouvernent pour s'exprimer ???? Allo....?

32.Posté par rori hua le 05/07/2016 10:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est pas le gouvernement qui manque de crédibilité mais le peuple de ce pays , c'est pas des bosseurs , c'est des grévistes en puissance.

31.Posté par simone grand le 05/07/2016 08:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette défaillance prévisible concrétisée avant le lancement des travaux est signe de bonne gestion par notre gouvernement.
courage

30.Posté par taramea le 05/07/2016 08:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Simone G., pourquoi tu t'en prends à Gaston ? Tu as bien profité à une époque, hein? Et toi Monil T., qui défend ceux à qui la terre ne les appartient pas. Bande de rigolo.

29.Posté par Lacoste le 05/07/2016 07:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ia Orana
Je l'ai dit et re dit plusieurs fois, et a lire les commentaires je ne suis pas le seul...Ne pas faire confiance aux Chinois..La preuve, ils essayent par tous les moyens de s'approprier la Polynésie pour y débarquer ....Les Chinois, et essayer de prendre le monopole des commerces, avec ce qui va de pair, les triades et autres malfaisants.
Pour une fois il semblerait qu'il y ait eu un peu de bon sens, espérons que cela continue.
G.Lacoste

28.Posté par Tiare2 le 05/07/2016 06:01 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais Oui ou est passé le Groupe 70?
Avec Les chinois , ils investissent que pour Leurs interests mais pas pour Les locals!!!!

27.Posté par touchepasmonpays le 04/07/2016 21:18 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ohhhh quel domage..d''un autre coté au moin le Beachccomber continura d''exister. Moi je suis plus pour trouver d''autre solution..un projet écologique.

26.Posté par Droulet le 04/07/2016 21:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il fallait s'y attendre pour deux raisons
1. Projet pharaonique au regard de la taille de la Polynésie et ça n'aurait eu aucune conséquence sur le tourisme international
2. Lorsque les Chinois investissent quelque part , c'est UNIQUEMENT DANS L'INTÉRÊT DE LA CHINE donc il fallait couilloner la Polynésie.
Le gouvernement a eu bien raison de stopper le simulacre de négociations

25.Posté par bob le 04/07/2016 18:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

combien de logement sociaux nous aurions pu faire avec ces millions gaspillés , le peuple passe après la folie des grandeurs de nos dirigeants

24.Posté par emere cunning le 04/07/2016 16:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"s’il ne souhaite pas tout simplement renoncer à ce projet PHARAONIQUE"
C'est aussi ce qu'on disait d'ATN, des aéroports et quais construits dans nos îles, ETC. Il n'empêche... MERCI G FLOSSE d'avoir tenu bon envers et contre tous.
@ Gatien,
ce n'est pas que ce gouvernement n'y ait pas cru, il n'avait tout simplement AUCUN INTERÊT à faire aboutir un projet qui venait de G Flosse. Bien trop jaloux tous autant qu'ils sont dans ce gouvernement, ils auraient été malades à crever qu'il puisse en récupérer quelques lauriers. D'où l'écoparc à Papenoo de Bouissou, l'aquaparc à Faratea de Tevaro... TOUT SAUF le Mahana Beach. D'autant que leur clientèle française d'ici et notre nouveau haut commissaire (à ce que j'ai lu) ne veulent pas des chinois... qui se gavent en France.

23.Posté par tuladibouffi le 04/07/2016 16:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Alors @ Mathius pour le coup il te reste plus qu'à saisir l'ONU suite à cet affront des chinois qui n'ont rien compris à l'importance de la French Polynesia dans le monde et les millions de touristes qui allaient débouler. Quelle blague depuis le début ! L'idée en soi du Mahana Beach de GF n'était pas mauvaise sauf que l'on a pas le potentiel pour un retour sur investissement. Les hommes d'affaires chinois ne sont pas des chaplins et c'est pas la peine d'avoir fait HEC pour se rendre compte que ce projet était surdimensionné. Tout ce gouvernement est composé d'élus qui ont été à la même école et c''est plus facile pour ces élus de monter des projets foireux avec l'argent public, des prétentieux incompétents et des enfumeurs de première. Les entreprises privées à l'internationale ne fonctionnent pas comme ça.

22.Posté par tamtam le 04/07/2016 15:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce gouvernement ne sait que constater des échecs ... on attend toujours des projets économiques et la relance. Y en a marre des incompétents !

Au moins, avec le précédent, ça bougeait !!

Plus confiance.

21.Posté par Le Vieux le 04/07/2016 13:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pas grave, il nous reste le grand parc aquatique qui lui va attirer lorsqu'il sera construit, les millionnaires du monde entier !! Hein ! Tonton... pourquoi tu tousses ??

20.Posté par paku le 04/07/2016 13:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

qui voudrait négocier avec le président de la mafiautonomie récemment condamné , y aura la france mais c"est plus de la négociation ,couchés bande irradiés.

19.Posté par latinto le 04/07/2016 12:30 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Costume à bouton doré...aie ça fait un peu plouque notre Edouard, ce n''est pas sérieux pour côtoyer le monde des affaires.
Personne à la présidence ne lui donne donc des conseils vestimentaires ???

18.Posté par Téva . le 04/07/2016 11:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En décembre 2015 on nous avais annoncé que le protocole d'accord avait été signé avec le groupe Chinois avec 145 000 emplois de prévus.

Qui va proposer aux jeunes des emplois maintenant ? Diplômes ou pas de diplômes, il n'y a plus de travail à Tahiti.

Où est le groupe 70 qui s'était proposé au début ? Pourquoi l'avoir mis de côté ?

17.Posté par Gatien le 04/07/2016 11:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dommage mais prévisible. La façon dont ce projet a été reprise s'écrivait comme la chronique d'un échec annoncé. Ce n'est pas une question de taille. On ne fait pas poireauter des investisseurs sinon ils vont voir ailleurs. Time is money ! A force de tout vouloir revoir, rediscuter, ceux qui ont cru dans ce projet n'y croient plus, simplement parce que ce gouvernement lui-même n'y croit pas. Il n'y a jamais cru d'ailleurs. On ne sent pas de réelle volonté chez Fritch de faire aboutir ce projet. Les investisseurs n'ont plus confiance tout simplement. Tahiti Mahana Beach est la locomotive dont nous avions besoin pour tirer nos entreprises et créer des emplois. Moi j'ai une entreprise de sous traitance, je comptais franchement sur ces chantiers. Qu'allons nous faire maintenant ? On nous avait promis la réalisation des remblais, puis la fabrication des dalots et l'assainissements de Outumaoro en attendant le lancement du chantier. On y a cru. Que de temps perdu, que d'espoirs déçus.

16.Posté par Ha''''a titi ei horo le 04/07/2016 11:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Posez un peu la question aux bonnes personnes de la TNAD et surtout pas aux dirigeants qui ne vous dirons certainement pas la vérité. EH OUI, voilà donc le résultat.

15.Posté par simone grand le 04/07/2016 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

séquelles de la mégalomanie de Gaston.
Courage

14.Posté par Mathius le 04/07/2016 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a certains commentateurs qui ne doivent pas avoir compris. c'est justement la prudence pour une fois du gouvernement qui a fait apparaître la société bidon chinoise qui en fait essayait de magouiller au détriment du pays. Et vous allez voir pour hao cela va être un peu différent mais au résultat pas grand chose.

13.Posté par Luc le 04/07/2016 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et bien moi je suis très déçu . La perspective que des personnes puissent trouver du travail me donnait confiance en l'avenir du pays. Visiblement l'intérêt du pays ne "saute" pas aux yeux des investisseurs. pffff .
Que propose le gouvernement maintenant ? J'imagine qu'en tant que responsables du pays, nos dirigeants avaient bien évidemment prévu une telle éventualité ?

12.Posté par yenamarre! le 04/07/2016 09:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ca s'appelle un FLOP !!!!!! Ce gouvernement est incapable !!!!! et ca se voit ! Aucun projet ne sort de leur cartons depuis leur élection ! RIEN ! il est temps de démissionner ! arrêter de dilapider l'argent dans vos voyages par ci et par là et qui ne rapporte rien au pays ! Par contre, on s'aperçoit que vous prenez tous du poids ! LOL

1 2
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués