Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le protocole d'accord pour Tahiti Mahana Beach est signé



Edouard Fritch en compagnie du mandataire du consortium chinois signataire du protocole d'accord, Ivan Ko, et de Claude Drago, le directeur général de TNAD, maître d'ouvrage du Tahiti Mahana Beach.
Edouard Fritch en compagnie du mandataire du consortium chinois signataire du protocole d'accord, Ivan Ko, et de Claude Drago, le directeur général de TNAD, maître d'ouvrage du Tahiti Mahana Beach.
PAPEETE, 19 décembre 2015 - Le protocole d’accord pour la réalisation du Mahana Beach a été signé samedi matin avec un groupement chinois composé de Recas Glogal Limited, China Railway international et R&F Properties. Ce projet de complexe touristique qualifié de "gigantesque" est évalué à 270 milliards Fcfp et pourrait entrer en phase d’exploitation dès 2022 à Punaauia.

Après une procédure de sélection de 11 mois "pour borner le périmètre", selon les termes du ministre de l'Equipement Albert Solia ; et pour clore plusieurs jours de négociations avec le lauréat, le protocole d’accord avec l’aménageur du futur complexe touristique Tahiti Mahana Beach a été signé en fin de matinée samedi entre le Président Edouard Fritch, le directeur général de Tahiti Nui aménagement et développement (TNAD), Claude Drago et Ivan Ko, mandataire du consortium chinois composé des groupes Recas Global Limited, China Railway international et R&F Properties.

Ce protocole d'accord a été qualifié de "document essentiel dans l’aboutissement du projet Tahiti Mahana Beach, car il engage les parties sur les modalités et le calendrier des nombreuses étapes et conditions qu’il reste à réaliser pour parvenir à la signature du contrat définitif, j’espère pour le 30 juin (2016) au plus tard", a souligné Edouard Fritch.

Ce contrat définitif sera alors signé pour une durée de 70 ans. Le titulaire devra recourir prioritairement à la main d’œuvre locale, en période de construction de même qu’en phase d’exploitation. Le financement du projet devra être assuré exclusivement par le titulaire, qui concevra, construira et exploitera le complexe pour son compte. L’achèvement et l’ouverture au public du complexe devra intervenir au plus tard six ans après la signature du contrat définitif c’est-à-dire, selon le calendrier exposé samedi, courant 2022.

Pour l'instant le Pays ne maîtrise pas la totalité du foncier envisagé pour accueillir le projet Tahiti Mahana Beach. Une procédure d'expropriation est engagée pour libérer ces espaces et devrait prendre 18 mois.

14 500 emplois en phase d'exploitation

En phase d’exploitation, pendant les 70 ans que doit durer le bail emphytéotique, le Pays estime que le projet nécessitera "4 500 emplois directs soit à peu près 10 000 emplois indirects", a rappelé Edouard Fritch en qualifiant le Tahiti Mahana Beach de "projet gigantesque" et "majeur pour l’avenir économique et social" de la collectivité.

En contrepartie de la mise à disposition des 53 hectares de domaine public dédié au Tahiti Mahana Beach, à Punaauia, TNAD percevra une redevance annuelle révisable dont le premier versement interviendra à la date de signature du contrat et dont le montant n’est pas fixé à ce jour.

Au cours des six prochains mois, le titulaire devra réaliser un avant-projet sommaire en accord avec le cahier des charges fixé par TNAD et inspiré des esquisses réalisées par l’architecte hawaiien Group 70 qu’avait validé le gouvernement en juillet 2014. Le futur complexe comprendra un programme immobilier de 3 000 clés de 3 à 5 étoiles dont 1 800 pour les unités hôtelières et 1 200 en condominiums ou clubs de vacance. Un centre commercial haut de gamme, un village polynésien proposant des produits de l’artisanat, des espaces de restauration, un centre de convention de 600 à 800 places, une galerie d’art, un aquaparc et une marina doivent également voir le jour dans ce complexe. Mais le programme ne prévoit pas de casino pour l'instant bien que son intégration ne soit pas exclue à terme.

Le Tahiti Mahana Beach devrait être divisé en 13 lots et plusieurs investisseurs locaux ont d'ores et déjà approché l'investisseur chinois pour intervenir dans l'exploitation et participer au capital de la société exploitante du Tahiti Mahana Beach, notamment le groupe Moux, le groupe SCI Moana Nui, Marina Services Taina, le promoteur immobilier Imagine Promotion. Le pacte d'actionnariat devrait être fixé au plus tard courant avril 2016 selon Teiva Raffin, le représentant local du consortium chinois.

Edouard Fritch a rappelé lors de son allocution que le Tahiti Mahana Beach sera "un des plus grands projets d’investissement touristique de France, et probablement d’Europe. C’est donc vous dire à l’échelle de notre Polynésie l’importance et tout l’enjeu qu’il représente" en assurant que le Pays avait mis à profit la phase de sélection ouverte en janvier dernier pour "bétonner les garanties d'une bonne fin de ce chantier. Le cauchemar pour nous tous c'est que ce projet soit abandonné en cours de route (...). Aujourd'hui, nous avons toutes les garanties pour que nous allions jusqu'au bout".


Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Samedi 19 Décembre 2015 à 12:24 | Lu 6511 fois







1.Posté par Zikouille le 19/12/2015 14:53 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La nouvelle à l'air de réjouir le président !

2.Posté par Mathius le 19/12/2015 18:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aujourd'hui je comprends mieux la haine de Flosse ã l'égard de Fritch.
C'est l'investisseur que Flosse ne voulait pas pour des raisons d'intérêts particulier avec certains investisseurs hawaïens.
Hé! Notre Édouard vient de démontrer sa différence dans l'intérêt général du pays.
Au fait que pense Temaru de ce choix?

3.Posté par emere cunning le 19/12/2015 21:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Finally !

4.Posté par Winchester le 19/12/2015 21:40 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quelqu''un a t''il pensé à construire dans ce projet de Mahana beach,un grand marché pour regrouper les petits producteurs et aussi un condominium pour les personnes âgées ..
Merci

5.Posté par michel le 21/12/2015 07:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

moi je regarde de métropole et je dis que c'est une honte!!!!!
es-ce qu'il y aura ce qu'il faut ?? COMMERCES LOCAUX? ARTISANAT?

6.Posté par TAAHOA le 21/12/2015 12:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

à Mathius : Quand tu ouvres ton clapet c'est pour déverser ta haine envers Mr Flosse. C'est quoi ton problème ? A l'avenir, arrête ton cinéma. On commence à en avoir marre.

7.Posté par Mathius le 21/12/2015 18:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@taahoa, soit une fois dans ta vie courageux au lieu de diffamer sous un pseudo, c'est exactement cela le cinéma .

8.Posté par beaulieu jean pierre le 21/12/2015 23:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ben voila une bonne chose de faite, un accord avec les Chinois, je le considère comme un bon accord, d'ailleurs je serai pour tout accord commercial qui aille dans l'intérêts des Polynésiens, une seule restriction qu'aucun pays musulman ne viennent y mettre leurs nez.
Le développement ne doit pas se faire au détriment de la culture Polynésienne.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués