Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Rugby - Championnat de Tahiti : Pirae rejoint Faa'a en finale


La deuxième demi-finale du championnat de Tahiti 2018 de rugby à 15 à eu lieu samedi 9 juin à Fautaua. Après un match serré, le RC Pirae a pu finalement s'imposer 8 à 6 contre le Papeete RC. Pirae retrouvera Faa'a en finale le 23 juin à 20H. L'équipe de Faa'a, invaincue cette année, avait battu 36 à 6 le Punaauia RC jeudi soir.


Pirae a marqué le seul essai de la rencontre en seconde période
Pirae a marqué le seul essai de la rencontre en seconde période
La grande finale du championnat de Tahiti de rugby à 15 opposera Faa’a à Pirae le 23 juin prochain. Après la large victoire de Faa’a jeudi, invaincu lors de ce championnat 2018 et grand favori, le Pirae RC affrontait le Papeete RC en demi-finale ce samedi soir. Le match a été plaisant et serré au niveau du résultat. Pirae s’est finalement imposé 8 à 6 contre son adversaire Papeete.
 
Le match a été plutôt tendu. Les deux équipes n’ont rien lâché et un seul essai a été marqué. Papeete a été le premier à ouvrir le score grâce à une pénalité transformée par Antony Hourtal. Pirae a pu ensuite mener 5 à 3 en marquant un bel essai grâce à Tamatoa Delorme qui perce la défense de Papeete sur le côté gauche. Papeete a ensuite repris l’avantage 6-5 grâce à une nouvelle pénalité d’Antony Hourtal, encore lui.
 
Mais c’est ensuite Pirae qui transforme une pénalité par l’intermédiaire de Tetuanui Maamaatuaiahutapu pour s’envoler vers la victoire. Score final, 8 à 6. On aura remarqué la présence sur le banc du RC Pirae de Teiva Jacquelain et Makalea Foliaki. Actuellement en trêve, jouant respectivement pour le RC Grenoble et les espoirs du RC Toulon, nos jeunes prodiges étaient là pour encourager leurs anciens camarades de club. SB
 

Le rugby club de Pirae a gagné sa place en finale
Le rugby club de Pirae a gagné sa place en finale
Parole à Teiki Dubois Manager du RC Pirae :
 
Ton analyse du match ?
 
« C’était un match tendu, équilibré. On s’y attendait parce que les deux équipes sont assez proches. On est un peu déçus parce qu’on a pas réussi à imposer le rythme de jeu qu’on aurait voulu. Il y a des faits de jeu qui ont été un peu en notre défaveur et en face il y avait une bonne équipe avec du répondant. Là où je suis content des garçons, c’est que quand il y a eu des difficultés qui se sont présentées, ils ont su avoir la lucidité pour aller chercher les points quand il le fallait, pour s’imposer. »
 
Papeete avait déjà battu Pirae cette saison ?
 
« C’était la belle, Papeete avait gagné le match aller, Pirae le match retour et il manquait la belle. Ce qui était important, c’était de se maintenir au niveau des finales. Pour ce qui est de la finale contre Faa’a, qui est le favori, invaincu, il nous reste deux semaines pour travailler. En rugby, sur un match tout est possible. On va travailler sérieusement pour aller titiller Faa’a qui est l’équipe qui domine actuellement. »
 
L’idéal aurait été de pouvoir compter sur Teiva Jacquelain ?
 
« Quand on est un club formateur, on sait qu’une fois qu’on a fait atteindre un certain niveau à certains de nos joueurs, ils volent sous d’autres cieux. Cela laisse l’opportunité à d’autres jeunes de pouvoir justement s’exprimer. On ne veut prendre aucun risque avec nos joueurs qui ont une belle carrière qui les attend. »

Les deux équipes n'ont rien lâché
Les deux équipes n'ont rien lâché
C’est le début du retour de Pirae ?
 
« Etant un club formateur, on a nos jeunes qui sont régulièrement repérés par des clubs de métropole. Les meilleurs suivent une carrière professionnelle, les autres semi-professionnelle. L’année dernière, on est arrivés un peu à une fin de cycle, donc on avait pas fait les finales pour la première fois depuis très longtemps. Cette année, on a redémarré un nouveau cycle, le bureau a voulu mettre une base saine à travers un déplacement en Nouvelle Zélande.  »
 
« Pendant dix jours, on a été pris en charge par un ancien des All Blacks, avec un entrainement tous les matins et des visites culturelles. On est parti s’imprégner du pays du rugby. Les garçons ont été sérieux du début à la fin, on a fait un séjour également en académie et on a pu se confronter à un rugby de très haut niveau. On a permis aux joueurs d’observer des matchs du super 18, où cela va à 2000 à l’heure, pour qu’ils se rendent compte du fossé, pour qu’ils voient qu’il faut travailler pour tendre vers quelque chose. »
 
« Ce déplacement a été fédérateur, il a été une base saine sur laquelle on a pu construire le reste de la saison. Là, on a un nouveau groupe qui est en train de prendre forme. On sait qu’on pourra travailler ce groupe pendant un an et demi ou deux ans, jusqu’à ce que certains brillent et soient récupérés par d’autres clubs. Notre rôle, en tant qu’anciens, c’est de transmettre à cette jeunesse. Ce n’est que comme ça qu’on arrivera à tirer le rugby polynésien vers le haut. »
 

Les joueurs ont fait preuve de fair-play
Les joueurs ont fait preuve de fair-play
Un plaisir d’avoir ce soir Makalea Foliaki et Teiva Jacquelain ?
 
« Makalea a fait une très belle saison avec les espoirs de Toulon. Là, il vient de signer un nouveau contrat où il a été bien valorisé. L’année prochaine, il fera certainement des apparitions avec l’effectif du Top 14. Je pense qu’à l’issue de l’année prochaine, il pourra lui aussi avoir un contrat professionnel en Top 14. En sport, cela va vite, il a des qualités qui ont été décelées. Il fait partie du groupe de l’équipe de France à 7. Ça c’est une très bonne nouvelle. Il a fait dernièrement un tournoi avec l’équipe de France « développement », sorte d’équipe de France B. Nos jeunes polynésiens ont un sacré potentiel, ils peuvent arriver au plus haut niveau. »
 
« Pour Teiva, c’est une fierté de voir qu’il a pu rejoindre l’équipe de France à 7. Là, on sera tous derrière pour son arrivée dans le Top 14 avec Grenoble. Il y a eu des rumeurs, tout le monde voyait Teiva sur le terrain ce soir mais je pense qu’il faut savoir être sage. Ils ont des objectifs plus grands, nous on est là pour les accompagner. » Propos recueillis par SB


Rédigé par SB le Dimanche 10 Juin 2018 à 20:29 | Lu 12179 fois





Dans la même rubrique :
< >

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti