Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Des malfaçons sur près de 600 fare MTR dans les îles



Le plancher d'un fare MTR de Huahine qui avait causé des blessures importantes à ses occupants lors de son effondrement.
Le plancher d'un fare MTR de Huahine qui avait causé des blessures importantes à ses occupants lors de son effondrement.
PAPEETE, 13 avril 2016 - Le gouvernement vient de modifier le dispositif des aides d’urgence en habitat social afin de réparer des malfaçons dans certaines habitations de type fare MTR construites par le Fonds de Développement des Archipels (FDA). Près de 600 logements sont recensés à ce jour, dont une majorité construits après 2006.

Une subvention de 300 millions Fcfp est déjà inscrite au budget primitif 2016 du Pays afin de pouvoir intervenir en réparation des planchers défectueux des maisons MTR-FDA dans les archipels. Des appels d’offre pour la fourniture de matériaux et de travaux sont en cours à l’Office polynésien de l’habitat (OPH), pour subvenir à la demande.

Pour faire suite au constat de probables malfaçons dans la construction d’habitats dispersés (fare MTR) conduits sous l’égide du Fonds de Développement des Archipels (FDA, Epic dissout en janvier 2013), le Conseil des ministres a décidé mercredi matin de modifier l’arrêté fixant les aides d’urgence en habitat social afin de pouvoir indemniser le victimes. Un recensement provisoire fait état de près de 600 logements concernés à travers la Polynésie, dont 310 aux îles Sous-le-vent et 170 aux Australes. Et pour la plupart construits il y a moins de 10 ans.

Fin novembre dernier, Tahiti Infos avait relayé le témoignage d’un médecin de Huahine qui s’alarmait d’un nombre considérable, parmi ses patients, de blessés suite à l’effondrement du plancher de leur fare MTR, certaine constructions datant de 2007. Très vite, suite à la publication, le ministre du Logement avait ordonné une expertise. Celle-ci avait relevé en moins d’une semaine des malfaçons notamment dans le traitement anti-thermite des planchers.

Saisis à ce titre, les mairies des archipels ont transmis au ministère du Logement et à l’OPH le recensement des Fare MTR présentant des planchers à risque. Des missions d’expertises doivent encore être menées par l’OPH, afin d’évaluer les dégâts et les réparations à entreprendre.

Chaque dossier expertisé et validé fera l’objet d’une aide en matériaux pour que les propriétaires du fare puissent réparer leur plancher. Dans le cas de constructions âgées de moins de 10 ans, les travaux de réparation sera pris en charge dans le cadre de la garantie décennale qui incombe au Pays suite à la fermeture du FDA.

Le fare MTR est un type de logement social "para-cyclonique" construit dans les archipels en bois importé, contreplaqué et tôles et vanté depuis une trentaine d'années pour sa qualité et sa robustesse.

Cependant, pour certaines victimes d’un effondrement de plancher les blessures avaient été suffisamment graves pour nécessiter une évacuation sanitaire vers Tahiti afin d’y subir des opérations chirurgicales, voire une greffe de peau. Pour l’instant, aucune victime ne semble avoir engagé de procédure devant le tribunal civil en demande de réparation du préjudice.

Reste que, pour la prise en charge par le Pays des dommages matériels sur logements couverts par la garantie décennale, la réserve budgétaire de 300 millions Fcfp inscrite en 2016 montrera vite ses limites.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mercredi 13 Avril 2016 à 15:11 | Lu 1750 fois






1.Posté par Moana le 13/04/2016 19:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vite il faut porter plainte contre la france pour crime contre la population....qu ils repayent des maisons a tout le monde....
c est leur faute...

2.Posté par teva le 14/04/2016 06:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

materiel pourri stoké pendant des annees donnée aux îles

3.Posté par CITRUS le 14/04/2016 06:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BONJOUR

deux remarques,..........
1 ,ne pas faire faire les dits faré M.T.R au moins disant
2 un peut d'entretiens perso , ne nuis pas a la longévité des dit faré

4.Posté par simone grand le 14/04/2016 08:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il existe certainement quelque part, dans la chaîne de responsabilités un ou des bénéficiaires de ces livraisons de planches pourries. Une bonne gestion des deniers publics consiste à le(s) rechercher et à se faire rembourser ces 300 millions d'argent public mobilisés ce jour + les dépenses de santé et autres indemnisation pour pallier ces indélicatesses.

5.Posté par Christian Matke le 14/04/2016 08:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A qui puis je proposer une solution argentine de "farés" para-cycloniques. para-sismique, anti-termites, pratiquement inusables, modulable, imputrescibles, etc., de farés donc, bien beaux, hygiéniques comme des yacht, entièrement fabriqués au Fenua, habitables en 2/3 jours une fois leurs dalles coulées et sèches, etc., et aux coûts sans doute plus compétitifs que les "ATR". L'offre est prouvée et sérieuse! Ecrivez moi à crmatke@gmail.com.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués