Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Agression à Paofai : "Il disait qu'il allait nous tuer"



"Il a continué à nous insulter. Je n'en pouvais plus. Je l'ai interpellé pour le calmer, et il est venu vers moi. Il m'a alors asséné un coup de tête, et un coup de poing. Heureusement qu'il y avait un agent de la TSP qui était de l'autre côté du parking, et qui est arrivé ensuite pour le retenir. Sinon je ne sais pas ce qui se serait passé", a confié la victime.
"Il a continué à nous insulter. Je n'en pouvais plus. Je l'ai interpellé pour le calmer, et il est venu vers moi. Il m'a alors asséné un coup de tête, et un coup de poing. Heureusement qu'il y avait un agent de la TSP qui était de l'autre côté du parking, et qui est arrivé ensuite pour le retenir. Sinon je ne sais pas ce qui se serait passé", a confié la victime.
PAPEETE, le 25 octobre 2018 - ​Un SDF a agressé samedi dernier à Paofai une aide-soignante de la polyclinique. La victime s'en est sortie avec un hématome au niveau de la tête, et trois jours d'incapacité temporaire totale de travail (ITT). "Je n'ai finalement rien eu de grave, mais n'attendons pas un événement dramatique pour changer les choses", a insisté la jeune femme.

Pas une semaine ne semble passer à Papeete, sans qu'une affaire d'agression, ou de violence, n'alimente les colonnes de nos journaux. Il y a deux semaines,  des commerçants du quartier entourant la mairie de Papeete, faisaient part à la municipalité des incivilités, et des dégradations dont ils étaient victimes.
 
Et ce jeudi, Juliette (le prénom a été modifié) a interpellé la commune de Papeete, sur le problème de sécurité aux alentours de la polyclinique de Paofai. Cette aide-soignante a en effet été agressée samedi dernier, aux abords du parking de la clinique, par un SDF. "Je prenais ma pause au niveau de la pharmacie, avec deux autres collègues. Il est ensuite arrivé, imbibé d'alcool, et à commencer à nous insulter sans aucune raison. Il disait aussi qu'il allait nous tuer", confie la jeune femme.
 
Dans un premier temps, Juliette et ses collègues ne prêtent pas attention aux propos du SDF. "Mais il a continué à nous insulter. Je n'en pouvais plus. Je l'ai interpellé pour le calmer, et il est venu vers moi. Il m'a alors asséné un coup de tête, et un coup de poing. Je m'en suis sortie avec une grosse bosse sur ma tête. Heureusement qu'il y avait un agent de la TSP qui était de l'autre côté du parking, et qui est arrivé ensuite pour le retenir. Sinon je ne sais pas ce qui se serait passé", soupire-t-elle.

"ETRE PLUS PRESENT SUR LA ZONE"

Juliette a donc porté plainte auprès de la Direction de la sécurité publique (DSP), et a signalé cet incident à la mairie de Papeete ce jeudi. "Il faut que la commune prenne conscience de ce qui se passe. N'attendons un événement dramatique pour changer les choses", insiste-t-elle.

D'autant plus que les agressions violentes semblent se répéter assez fréquemment dans cette zone. Le mois dernier, un SDF avait en effet glissé sa main sous la robe d'une quadragénaire, et avait été arrêté pour atteinte sexuelle. Juliette explique par ailleurs que, "les patients qui viennent à la clinique sont aussi très souvent victime de quelque SDF, qui pratique une mendicité agressive. Certains n'hésitent pas à lancer des cailloux sur les voitures, si la personne refuse de leur donner de l'argent."
 
"C'est effectivement un lieu où il y a beaucoup de passages, et où les SDF ont eu l'habitude de s'installer", commente de son côté Rémy Brillant, directeur général des services de la mairie de Papeete.  Puis ce dernier d'ajouter, "nous avons tous les jours des interventions dans cette zone de Paofai, mais aussi sur d'autre site sensible de la ville, pour faire circuler ces SDF. On évite ainsi qu'ils se sédentarisent, et embêtent les passants, mais à chaque fois ils reviennent. Notre action est limitée, parce que ne peut pas mettre un muto'i derrière chaque personne.  Il n'empêche que nous allons être plus présent sur la zone pour sécuriser la population."
 
Des paroles qui ont donné lieu à des actes. Plus aucun SDF hier aux abords du parking de Paofai, comme l'a constaté Juliette : "j'en ai vu aucun dans le parking, ni aux alentours de la clinique. Nous allons être tranquilles pour cette semaine." Le calme semble être revenu, mais pour combien de temps.

Lire aussi >> Les contrôles de police renforcés en centre-ville

Rédigé par Désiré Teivao le Jeudi 25 Octobre 2018 à 16:11 | Lu 10698 fois

Tags : AGRESSION, PAOFAI, SDF





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués