Tahiti Infos

​Fritch rappelle la part du bilinguisme à 'Ei Hono


Tahiti, le 25 avril 2022 – Présent à l’ouverture de la semaine 'Ei Hono  sur les langues et à la culture polynésiennes, le président Fritch a rappelé les initiatives prises par le gouvernement pour "sanctuariser les langues polynésiennes" dans l’éducation.

'Ei Hono, a débuté lundi matin à l’université, en présence du président Edouard Fritch, par une cérémonie d'accueil, un rāhiri, organisé le site du futur paepae de l’Université de Polynésie française. Cet événement consacré aux langues et à la culture polynésiennes s’inscrit dans le dispositif Savoir’Ite, culture, sciences et sociétés, porté par l’UPF. La manifestation se poursuit jusqu’à vendredi sur le campus de Outumaoro. 

Lors de son intervention, le président a rappelé les initiatives prises par le gouvernement pour renforcer la place des langues et cultures polynésiennes dans l’éducation. Ainsi, la loi du Pays adoptée récemment sur le bilinguisme et sur la mise en œuvre de classes et d’écoles bilingues dans le 1er et le 2nd degrés a pour objectif de sanctuariser les langues polynésiennes et la culture dans l’identité du Pays.

En 2021, l’enseignement de la spécialité langues régionales Tahitien en 1ère et terminale baccalauréat a été instauré, et des représentants des langues polynésiennes dans le conseil national des langues et cultures auprès du Premier ministre ont été intégrés. Depuis 2022, l’enseignement optionnel du Orero dès la classe de 2nde compte pour l’obtention du baccalauréat et, les aptitudes en langue polynésienne restent exigées dans le parcours préparatoire au professorat des écoles.

> Lire aussi : 'Ei Hono, les étudiants créent du lien autour de la culture polynésienne  

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Lundi 25 Avril 2022 à 20:14 | Lu 762 fois