Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Washington teste un nouveau missile de moyenne interdit par le traité INF



Washington, Etats-Unis | AFP | jeudi 12/12/2019 - L'armée américaine a testé jeudi un nouveau type de missile sol-air de moyenne portée, qui était interdit par le traité INF dont les Etats-Unis se sont retirés cette année, le deuxième en moins de 4 mois.

L'US Air Force a annoncé dans un communiqué avoir lancé un missile balistique conventionnel depuis la base aérienne de Vandenberg, en Californie, vers 08H30 (16H30 GMT).
L'US Air Force a publié une vidéo du lancement de ce prototype, précisant qu'il avait "terminé sa course dans l'océan après plus de 500 km de vol".
"Les données recueillies et les leçons tirées de ce test permettront au ministère de la Défense de prendre des décisions sur le développement de futures capacités de moyenne portée", a indiqué un porte-parole du Pentagone, le lieutenant-colonel Robert Carver.
Après six mois d'un dialogue de sourds, la Russie et les Etats-Unis avaient pris acte début août de la fin du traité sur les armes nucléaires de portée intermédiaire (INF) qui, en abolissant l'usage de toute une série de missiles d'une portée variant de 500 à 5.500 km, avait permis l'élimination des missiles balistiques SS20 russes et Pershing américains déployés en Europe.
Le développement de ce missile d'un nouveau type "a commencé après que les Etats-Unis se sont libérés de leurs obligations envers le Traité INF en février 2019", a précisé dans un autre communiqué la base aérienne de Vandenberg.
Le 18 août, le Pentagone avait testé un premier prototype de moyenne portée, mais il s’agissait d'un missile de croisière, dont la trajectoire est guidée.
Ce nouveau test de missile intervient alors que les Etats-Unis ont mis en garde mercredi la Corée du Nord contre tout nouvel essai nucléaire ou de missile balistique intercontinental, lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU organisée par Washington.
"La poursuite d'essais de missiles balistiques est profondément contre-productive", a souligné l'ambassadrice américaine à l'ONU, Kelly Craft, alors que Pyongyang a récemment promis un "cadeau de Noël" si les Américains ne changeaient pas d'approche avant la fin de l'année et si le statu quo devait se poursuivre.

le Vendredi 13 Décembre 2019 à 06:33 | Lu 481 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus