Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Wal-Mart demande à ses fournisseurs de limiter l'usage des antibiotiques



New York, Etats-Unis | AFP | vendredi 22/05/2015 - Le géant mondial de la distribution Wal-Mart a enjoint vendredi ses fournisseurs américains d'améliorer les conditions d'élevage des animaux et de réduire notamment le recours aux antibiotiques.

Les fermiers et autres producteurs de viande (vaches, porcs, dindes, poulets) aux Etats-Unis doivent notamment limiter l'utilisation des antibiotiques au traitement des maladies, a estimé Wal-Mart.

L'élevage intensif des volailles et l'augmentation du nombre de maladies a poussé les éleveurs à utiliser un nombre croissant d'antibiotiques pour éviter la destruction des élevages par contamination. Cet usage intensif a créé chez les volailles des germes qui présentent une "antibiorésistance".

ONG et organisations de santé estiment que l'utilisation d'antibiotiques, qui permet aussi à la viande de grossir plus vite, diminuerait l'effet des médicaments sur les consommateurs quand ils ont besoin d'en prendre pour se soigner.

"Nous avons écouté nos clients et, par conséquent, demandons à nos sous-traitants de s'engager à améliorer les standards (...) et à prendre des mesures de transparence sur le traitement et l'élevage des animaux", a expliqué Wal-Mart, qui soutient "cinq principes" pour le bien-être des animaux.

Les sous-traitants de Wal-Mart devront par exemple améliorer le confort des poules pondeuses élevées en batterie ou en cages, typr d'élevage souvent très décrié, en leur donnant davantage d'espace.

Les fournisseurs américains de Wal-Mart devront aussi produire des rapports annuels sur l'usage des antibiotiques et les efforts engagés pour contribuer au bien-être des animaux. Ces rapports devront également être publiés sur leurs propres sites internet.

Ils devront également signaler aux autorités toute maltraitance d'animaux et prendre des sanctions disciplinaires adéquates.

Saluant ce "premier pas" pour l'amélioration des conditions d'élevage des animaux, l'ONG Humane Society a espéré que d'autres initiatives suivent.

Wal-Mart "détient une part de marché insolente de 25% dans l'alimentation (aux Etats-Unis), on ne peut pas espérer meilleure entreprise pour enclencher un changement de la chaîne alimentaire", a-t-elle relevé.

Numéro un mondial de la distribution, Wal-Mart et sa filiale de magasins de gros Sam's Club ont enregistré un chiffre d'affaires annuel de 346,07 milliards de dollars aux Etats-Unis, dont une bonne partie dans l'alimentation. Le marché américain représente près de 72% des revenus totaux du groupe familial.

Ce n'est pas le premier groupe américain à s'engager pour la défense des animaux. Près d'une dizaine d'entreprises du secteur alimentaire ont fait la même démarche ces derniers mois.

La chaîne de restauration rapide McDonald's ou encore Tyson Foods (premier volailler américain) ont décidé de ne plus vendre du poulet élevé aux antibiotiques.

le Vendredi 22 Mai 2015 à 16:11 | Lu 220 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies


















ranktrackr.net