Tahiti Infos

Vodafone Channel Race : Le triplé et un nouveau record pour Shell Va'a


A la bagarre avec Hinaraurea et Manihi Va'a pendant un peu plus d'une heure et demi, Shell Va'a a ensuite pris l'avantage sur ses rivaux.
A la bagarre avec Hinaraurea et Manihi Va'a pendant un peu plus d'une heure et demi, Shell Va'a a ensuite pris l'avantage sur ses rivaux.
Tahiti, le 27 août 2022 –Nouvelle victoire de Shell Va'a, ce samedi, à l'occasion de la 3e édition de la Vodafone Channel Race. Sur un plan d'eau très calme entre Taaone, Mahina, Moorea et Punaauia, David Tepava et ses protégés ont bouclé les 85 km en 5h59'55, battant de près de huit minutes leur précédent chrono, établi l'année dernière. Il s'agit également de la troisième victoire en autant d'édition des Shelliens à la VCRT. À cinq minutes du vainqueur, Manihi Va'a est arrivée deuxième et Hinaraurea a complété le podium de la course.


C'est une nouvelle case de cochée et un nouvel objectif rempli, ce samedi, pour Shell Va'a. À l'occasion de la 3e édition de la Vodafone Channel Race, les jaunes de Fare Ute n'ont quasiment jamais été inquiétés, si ce n'est pendant les deux premières heures de course, pour signer leur troisième victoire en autant d'édition de la VRCT. Cerise sur le gâteau pour David Tepava et ses protégés : un nouveau record sur le parcours de 85 km entre Taaone, Mahina, Temae et Punaauia, bouclé en moins de six heures. Pour être précis en 5h59'55, soit près de 8 minutes de mieux que le temps établi par ces mêmes Shelliens l'année dernière. Remarquables également les performances des équipages de Manihi Va'a, deuxième, et de Hinaraurea, troisième, qui sont également descendus sous la précédente marque chronométrique. Mais ces derniers pointaient encore à quasiment 5 minutes du grand vainqueur. 

Le meilleur départ pour Manihi Va'a et Hinarauea

Les équipages de Hinaraurea (à gauche) et de Manihi Va'a à la bagarre à Arue.
Les équipages de Hinaraurea (à gauche) et de Manihi Va'a à la bagarre à Arue.
Pourtant avec les absences de grosses écuries, comme le Team OPT, le Team Air Tahiti Va'a ou encore Pirae Va'a, on aurait pu croire que la tâche allait être plus facile pour le club au coquillage. Il n'en fut rien... du moins pendant les deux premières heures de course. L'ogre de Fare Ute a en effet été titillé de près par Manihi Va'a et Hinaraurea qui ont pris le meilleur départ depuis la plage de Aorai Tini Hau. L'équipage pa'umotu affichait d'ailleurs une belle composition. En plus de leur coach/rameur, Manutea Millon, les bleus de Manihi ont pu compter sur les prêts et renforts du Super 'Aito, Manarii Flores (Team OPT), de Kevin Kouider (Pirae Va'a) ou encore de Hiromana Flores (Mataiea Va'a). Hinaraurea, de son côté, affichait une formation des plus classiques avec les cadres du club que sont Chris Faremiro, Manatea Bopp du Pont ou encore Patrick Yu Hing. 

L'équipage des Tuamotu et des Îles Sous-le-Vent ont donc fait la course en tête jusqu'à la passe Muriavai, à Mahina, qu'ils ont franchi après un peu plus de quarante minutes d'efforts. Dans leur sillage David Tepava et les siens restaient en embuscade et emmenaient avec eux Revi Thong Sing et EDT Va'a. 

Calme plat et grosse chaleur

L'équipage de Shell Va'a avant d'aborder l'entrée de la passe de Taapuna, à Punaauia.
L'équipage de Shell Va'a avant d'aborder l'entrée de la passe de Taapuna, à Punaauia.
Puis a débuté la traversée du chenal vers Moorea et la pointe de Temae. Une traversée réalisée sur un plan d'eau très calme et dans une grosse chaleur. Des conditions face quxquelles l'équipage de Mahini Va'a a été le premier à lâcher, laissant la tête à Hinaraurea et à Shell Va'a. Les premiers changements à trois rameurs sont ensuite intervenus et à ce petit jeu, lorsque l'on connait la qualité et la cohésion des hommes de David Tepava, les Shelliens ont commencé à creuser, presque inexorablement, l'écart sur leurs rivaux. Au large de Temae, au moment d'effectuer leur retour vers Tahiti après trois heure de course, Shell Va'a comptait déjà près de deux minutes d'avance sur Hinarauea. Derrière pour la troisième place, EDT Va'a avait réalisé une belle descente vers Moorea pour avaler Manihi Va'a. Enviropol pointant à la quatrième place, suivi par les surprenants juniors d'EDT Va'a. 

Mais à l'avant de la course la messe semblait déjà dite. Après un peu plus de quatre heures et demie d'efforts sous une chaleur accablante, les Shelliens pointaient le bout de leur va'a à la passe de Taapuna. Derrière Mahini Va'a réussissait une belle remontée sur EDT puis sur Hinaraurea pour récupérer la deuxième place. Mais la remontée s'arrêtera là pour les hommes du président Teraitua Hugon, car à l'avant Shell Va'a restera intouchable. 

Finalement au bout d'un peu moins de six heures d'efforts, Shell Va'a s'offrait un triplé à la VCRT et un nouveau record sur ce parcours de 85 km qui a pris l’allure, samedi, d’un véritable chemin de croix. L'équipage de Mahini Va'a a, pour sa part, résisté au retour de Hinaraurea jusqu'à la ligne d'arrivée. Il s’offre donc la deuxième place, comme lors de la précédente édition. Les rameurs de Raiatea devaient compléter ce podium. 

À noter par ailleurs les performances des juniors d'EDT Va'a, 5e au classement scratch avec un chrono de 6h09'41, repoussant à plus de 20 minutes leurs rivaux de Pirae Va'a. Et chez les vétérans, Hinaraurea s'est placé 6e du classement scratch en 6h11'37. Prochain grand rendez-vous de la saison en V6, la Hawaiki Nui Va'a, fin octobre, pour une ultime explication. 

Rédigé par Désiré Teivao le Samedi 27 Août 2022 à 15:01 | Lu 1027 fois