Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Village Tahitien : de nouvelles tribus maori s'invitent dans les discussions



Les six lots sur lesquels s'était positionné le groupe maori porte sur la conception de quatre hôtels et de deux résidences en condominium, soit six des 16 lots que comporte ce projet complexe.
Les six lots sur lesquels s'était positionné le groupe maori porte sur la conception de quatre hôtels et de deux résidences en condominium, soit six des 16 lots que comporte ce projet complexe.
PAPEETE, le 2 avril 2019 - Teva Rohfritsch, vice-président du Pays en charge des Grands travaux, a réuni ce mardi un comité de pilotage du Village Tahitien. Il s'est expliqué sur le report de 45 jours de la date butoir pour la signature du contrat portant sur les six premiers lots du projet avec le groupement Kaitiaki Tagaloa, en expliquant que, "l'investisseur néo-zélandais a souhaité associer deux nouvelles tribus maori au projet. Nous avons donc souhaité prendre toutes les garanties financières nécessaires plutôt que de signer.

Il y a un peu moins de deux semaines, l'établissement Tahiti Nui Aménagement et Développement (TNAD) faisait savoir par voie de communiqué que la signature portant sur les six premiers lots du Village Tahitien sera reportée de 45 jours avec le groupement néo-zélandais Kaitiaki Tagaloa, présidé par Tukoroirangi Morgan. TNAD indiquait alors "qu’à ce jour, certaines conditions contractuelles ne sont toujours pas réalisées."
 
Ce mardi, Teva Rohfritsch, vice-président de la Polynésie française en charge des Grands Travaux, a réuni un comité de pilotage du Village Tahitien. L'occasion pour lui de s'expliquer davantage sur le report de cette signature. "M.Morgan, l'actionnaire principal du groupement, est en contact avec 17 tribus maori. Sa première idée était d'associer la tribu Tainui au projet. Et il souhaite maintenant associer deux nouvelles tribus du Nord de la Nouvelle Zélande à ce tour de table", a précisé l'intéressé. Avant d'ajouter, "compte tenu de cette modification de l'actionnariat nous avons souhaité prendre toutes les garanties financières nécessaires plutôt que de signer sur ce tour de table qui nous était présenté."

DES APPELS D'OFFRES RELANCES ?

"En fonction des garanties qui vont nous être présentées dans les 45 jours, nous signerons par lot ces contrats ou nous remettrons en compétitions les lots qui n'auront pas fait l'objet de garantie", a indiqué Teva Rohfritsch.
"En fonction des garanties qui vont nous être présentées dans les 45 jours, nous signerons par lot ces contrats ou nous remettrons en compétitions les lots qui n'auront pas fait l'objet de garantie", a indiqué Teva Rohfritsch.
Pour rappel les six lots  sur lesquels s'était positionné le groupe maori porte sur la conception de quatre hôtels et de deux résidences en condominium, soit six des 16 lots que comporte ce projet complexe. "En fonction des garanties qui vont nous être présentées dans les 45 jours, nous signerons par lot ces contrats ou nous remettrons en compétitions les lots qui n'auront pas fait l'objet de garantie. Je ne vous cache pas que l'on a des contacts avec d'autres investisseurs, y compris locaux qui souhaitent aujourd'hui se positionner", a prévenu Teva Rohfritsch. Puis de poursuivre, "mais il y a eu un premier engagement fort avec ces maori, et nous souhaitons leur donner toutes leurs chances."

TERRASSEMENT, AMENAGEMENT ET REMBLAIS LANCES DANS L'ANNEE

Ainsi en attendant d'obtenir les garanties nécessaires de la part des investisseurs néo-zélandais, le vice-président a affirmé que les travaux de terrassement et d'aménagement du site débuteront au cours de cette année. "La population verra bientôt bouger des camions sur le site", sourit Teva Rohfritsch. "Le Pays va investir à peu près 12 milliards de francs sur l'aménagement global,  l'équipement du site, et sur la construction d'un centre de conférence et de spectacle sur les hauts de Outumaoro. Il faut également savoir qu'il y a des études d'impact environnemental, des études sur les eaux pluviales, sur les remblais et tout ce travail est en train d'être mené par TNAD.  Mais bientôt on va pouvoir travailler sur la zone sud, celle qui jouxte la Marina Taina pour les remblais."
 
Le délai de 45 jours supplémentaire accordé au groupement néo-zélandais de Tukoroirangi Morgan prendra fin le 6 mai prochain à minuit. Pour rappel le gouvernement avait indiqué en août dernier à la suite de la pose d'une première pierre symbolique au parc Vairai de Punaauia, que la signature d'un contrat devrait intervenir avant la fin de l'année 2018.

Rédigé par Désiré Teivao le Mardi 2 Avril 2019 à 19:11 | Lu 2313 fois






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 16 Juillet 2019 - 19:28 Voyage époustouflant au golf de Moorea

Mardi 16 Juillet 2019 - 18:44 Un moai et de la rame au menu des Rapa Nui

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués