Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Village Tahitien : cherche promoteurs pour quatre hôtels et deux condos



PAPEETE, 5 décembre 2017 - L’établissement TNAD a publié fin novembre des appels à projets pour quatre lots hôteliers et deux lots de résidence en condominium du projet Village Tahitien.

Les soumissionnaires ont jusqu’au 15 février 2018, midi heure de Tahiti, pour déposer leur candidature et propositions. L’appel à projets en vue de la réalisation du Village Tahitien a été publié le 24 novembre dernier, par l’établissement public Tahiti Nui Aménagement de Développement (TNAD). La procédure vise à sélectionner avant mi-mars les investisseurs qui interviendront pour l’aménagement des unités d'hébergement de ce complexe, sur les 39 hectares de foncier domanial, et 10 ha de remblai et canaux maritimes, de la zone prioritaire d’aménagement et de développement touristique établie à Punaauia, en lieu et place de l’ancien projet Tahiti Mahana Beach.

Pour l'instant, la consultation publique concerne quatre hôtels et deux résidences en condominium, soit six des 16 lots que compte ce projet de complexe. Dans le détail, il s'agit d'un hôtel de deux étages (R + 2) "haut de gamme", construit sur une parcelle dédiée de 4,4 hectares, en partie gagnée sur le lagon, à proximité de la pointe Tata’a. A une dizaine de mètres, un second hôtel "haut de gamme" de quatre étages avec vue sur Moorea, sur un lot de 2,7 ha de foncier en partie remblayé. En continuant sur le front de mer, au-delà d’une allée centrale bordée d’échoppes artisanales, large d’une trentaine de mètres et conduisant à une plage de 7,6 hectares, un troisième hôtel "haut de gamme" de 11 étages. Le quatrième hôtel de ce projet de Village Tahitien est souhaité sur une bande de littoral de 2,5 ha essentiellement gagnée sur le lagon. Compte tenu de "sa composante mixte hôtel/commerces/restaurants, un positionnement moyenne gamme pourrait être envisagé pour ce lot", souligne la fiche technique de l’appel à projets pour cet établissement touristique de "sept niveaux (R + 6) au maximum".

Deux lots pour la réalisation de résidences en condominium sont également détaillés dans cette consultation, publiée fin novembre. Il s’agit d’un programme immobilier en R + 6 situé à l’extrémité Sud du foncier domaniale de Outumaoro, sur une parcelle de 2,8 ha en bordure de l’actuelle marina Taina. Un programme accessible directement depuis la route de ceinture, par la même voie que le supermarché Carrefour, et pour lequel "un positionnement haut de gamme pourrait être envisagé" suggère l’appel à candidatures. L’autre condominium, aménagé à l’extrémité Nord du Village Tahitien, est prévu en R + 2 sur une parcelle de 2,8 ha dominant le site, en contrebas de la résidence Royal Palms.

1300 clés

La fiche technique de chacun de ces six lots précise que "l’opportunité d’un casino (…) sera étudiée en fonction de l’évolution de la réglementation polynésienne", en attirant l’attention des soumissionnaires "sur le fait que la réalisation d’un casino n’est pas garantie à ce stade du projet".

En plus d’une marina de 3,2 ha, d’un centre de conférences et spectacles sur le foncier de 2,5 ha, en bordure de RDO, d’un centre culturel et de zones commerciales, dans l’ensemble le site du Village Tahitien prévoit d’offrir 1300 unités d’hébergement hôtelier ou résidentiel, avec "une place centrale qui sera le lieu de vie et d’animation du complexe (…)", soulignait Teva Rohfritsch fin octobre, à l’issue du comité de pilotage qui avait validé les options d’aménagement du projet, avant appel à candidatures.

Toutes les parcelles domaniales accueillant les aménagements privés seront cédées aux investisseurs sur la base d’un contrat d’occupation du domaine public d’une durée de 70 ans. Le projet combine la création d’hôtels, de condominiums, de commerces, de restaurants et de bars. Il prévoit un espace culturel autour de la source Puna’au, une place ouverte aux spectacles et notamment à la danse traditionnelle. Il offre des espaces publics, dont une plage, un centre de conférences et de spectacle, une marina, voulus comme des lieux de rencontres et d’échange entre la population et les visiteurs hébergés dans les hôtels.

Des investisseurs locaux et étrangers se sont déjà manifestés avant le lancement de la procédure de sélection, "ce qui n’était pas le cas avec le projet Mahana Beach (…) : l’approche par lots permet aux locaux de se positionner. Des investisseurs maoris se sont positionnés. Sans citer de nom, des investisseurs chinois seraient intéressés et d’autres, propriétaires d’hôtels en Polynésie. (…) On a de la demande aujourd’hui à ce stade du projet. Nous sommes assez confiants et on pense que l’on aura différents candidats, ce qui nous permettra de choisir les meilleurs projets", expliquait Teva Rohfritsch, fin octobre.

Pour l’instant, après clôture de l’appel à projets, le 15 février, le calendrier de la procédure prévoit la sélection des trois meilleures candidatures pour chaque lot, entre le 23 février et le 2 mars 2018. Cette sélection sera suivie d’une phase de négociation qui s’achèvera mi-mars prochain par la remise des propositions finales du candidat retenu pour chaque lot. Le contrat d’occupation du domaine public sera conclu avec les lauréats dans un délai de 200 jours à compter de la signature d’un protocole d’engagement, prévu courant mars. Ce n’est qu’alors que pourront démarrer les travaux de construction. Entre temps, l’établissement public TNAD, propriétaire du site, aura dû réaliser tous les travaux d'infrastructure de réseau liés à l’aménagement du Village Tahitien.

L’offre d’hébergements touristiques du projet Village Tahitien sera bien en-dessous des 2700 clés du projet Mahana Beach. Mais ce complexe promet le doublement de l’offre hôtelière actuellement proposée sur Tahiti et Moorea (1564 clés) et l’augmentation de moitié de l’offre polynésienne aujourd’hui en exploitation (2744 clés).

"Nous n'avons pas trouvé l'investisseur providentiel à 250 milliards", rappelle régulièrement le gouvernement Fritch à propos de l’abandon, en juin 2016, de cette marotte de l’exécutif Flosse. Le Village Tahitien pourrait représenter un investissement privé total de l’ordre de 100 milliards. Sa construction devrrait être lancée en 2019, dans les meilleurs délais.


Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mardi 5 Décembre 2017 à 13:52 | Lu 3711 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués