Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Va'a V6 – Hawaiki Nui Va'a 2018 #2 : Team CPS « Il fallait être des frères »



La deuxième étape de la grande course Hawaiki Nui Va'a 2018 s'est déroulée ce jeudi matin entre Raiatea et Taha'a sur un parcours de 26 km. A l'issue de cette étape de lagon, véritable épreuve de force physique, c'est le team CPS qui crée la surprise en s'imposant en 1H54'55 devant Air Tahiti et Team Opt. Au classement général, Shell Va'a reste en tête avec seulement 17 secondes d'avance sur Edt Va'a.

La deuxième étape d'Hawaiki Nui Va'a s'est déroulée jeudi matin entre Raiatea et Taha'a, sur 26 km. Comme lors de la première étape, le départ des vétérans a été donné en premier à 10H, comme prévu. Pour les séniors, l'alignement de départ a été plus compliqué à obtenir, un vent arrière assez fort n'aidant pas les choses. Le départ a finalement été donné à 10H23. Le pirogues ont préféré longer le quai d'Uturoa, juste sous les yeux du public venu admirer le spectacle.

C'est Team Opt qui prend le meilleur départ en réussissant à se placer juste devant tout le monde. Les pirogues ont ensuite traversé le tronçon de lagon séparant les deux îles sœurs Raiatea et Taha'a. A l'approche de Taha'a, Paddling Connection et Team Opt sont au coude à coude, suivis de près par le team CPS, Ataiarapu Va'a de Bora Bora, Air Tahiti, Edt Va'a, Shell Va'a...

Les pirogues vont ensuite longer le beau littoral de Taha'a, l'île vanille. Edt Va'a et Shell Va'a sont au contact mais contrairement à la veille, Edt Va'a va réussir à conserver sa position. Devant, le team CPS parvient à prendre la tête de la course, suivi de Team Opt, Paddling Connection, Ataiarapu Va'a et Air Tahiti. Pour le team Rurutu, récemment formé par Moana Mairau, c'est le drame, un rameur a fait un malaise, il sera rapidement pris en charge par les secours.


Une super ambiance

Des dizaines de bateaux suivent le cortège de pirogues et l'ambiance est au rendez-vous. Le soleil brille et fait ressortir les différentes nuances de bleu du lagon de Taha'a. Les bateaux officiels parviennent tant bien que mal à faire respecter la distance de sécurité de 25 mètres entre le cortège de bateaux et les pirogues. Même les médias sont tenus à distance afin d'éviter d'inciter les pirogues à surfer les vagues de bateaux.

On retrouve un quatuor de tête formé par Air Tahiti, Cps, Paddling et Team Opt alors que Ataiarapu, Edt Va'a et Shell Va'a sont trente mètres derrière. Mais le classement va encore bouger, vers 11H, le Team CPS reprend la tête, suivi de Team Opt, Edt Va'a et Shell Va'a. Shell Va'a va ensuite finalement réussir à distancer Edt Va'a et semble pouvoir revenir sur Team Opt. Mais un fort vent de face entre en jeu.

Shell Va'a semble manquer de ressources sur la fin. C'est finalement le Team Cps qui crée la surprise en s'imposant devant Air Tahiti et Team Opt. Edt Va'a et Shell Va'a arrivent respectivement en quatrième et cinquième position. Au général, Shell Va'a reste en tête avec seulement 17 secondes d'avance sur Edt Va'a qui a réduit l'écart de six secondes par rapport à la veille. La troisième étape, décisive, risque d'être spectaculaire avec un suspens qui reste encore entier.

Chez les vétérans, après avoir remporté la première étape entre Huahine et Raiatea, Tohivea, la pirogue de Moorea, remporte également la deuxième étape de la course devant Toa Tai Va'a et Air Tahiti Nui Va'a. Du côté des femmes, c'est Teva Va'a qui s'impose alors qu'en junior c'est le Team Opt qui remporte la course. SB


Parole à David Tepava :

Ton analyse de la course ?

« Au début facile, c'était bien, mais après...C'est le dernière demi-heure qui a été difficile. C'est une nouvelle équipe, on a fait tourner l'effectif aujourd'hui. Ce sont des jeunes que l'on vient de mettre en place pour les grands combats comme ça, donc ils ont un peu de pression, c'est normal. On ne peut pas faire autrement. Mais cela promet pour l'avenir. C'est bien d'avoir des claques comme ça, pour que l'on puisse revenir un peu plus sûrs la prochaine fois. »

Le bilan pour l'instant reste positif ?

« Oui, je reste confiant. Demain, on remet notre formation une. Demain, cela va être que du marquage avec Edt. C'est comme ça, il y a des hauts et des bas quand on a une nouvelle équipe. Félicitations à ceux qui ont gagné, à ceux qui sont sur le podium. »

C'était votre stratégie de faire tourner l'effectif ?

« Oui, ce sont de nouveaux jeunes qui composent notre formation B. On avait prévu de les mettre sur cette deuxième étape. Mais ça va. Je suis à la fois déçu et à la fois non. On est en train de construire un nouveau noyau. Il faut commencer en bas et terminer en haut. »

Demain tu seras dans ton élément, dans le surf ?

« Oui, ce ne sera pas la même formation, ce ne sera pas la même stratégie, ce sera de la glisse avec notre première formation. On espère terminer en beauté demain. J'ai confiance en notre équipe une. Cela ne fait que neuf mois qu'on a refondé l'équipe. Quand on voit les résultats obtenus, on a pas démérité. On est bien. Je suis content de tout le monde. J'espère qu'on terminera en beauté demain, ce qui compte, c'est le général avant tout. On verra ça demain. » Propos recueillis par SB


Parole à Tehotu Dubois, Team Cps :

Une étape qui vous a réussi ?

« Oui, c'est ça, on a bien géré notre course. On a pas voulu trop s'enflammer dès le début. On a pris un bon départ puis on est restés dans notre bulle. C'est ce qui a fait qu'à la fin, on avait encore du jus. On s'est quand même bien préparés. Après notre mésaventure d'hier, on a voulu montrer que la Cps était là. On a pu se rebooster. C'est une victoire amplement méritée parce qu'on était tout seuls devant, on n'avait pas de vagues de bateau. Je tiens à féliciter les frères...car il fallait être des frères plus que des copains aujourd'hui. »

Motivés pour demain ?

« On est que sept bonhommes, hier on a pas fait un bon résultat, on avait voulu bien gérer nos ressources et ne pas trop envoyer parce que la Hawaiki Nui, c'est trois jours et pas uniquement un jour. Après une victoire, cela motive carrément les troupes. Bon, on a lâché des plumes mais on va tout donner demain. On avait fait deuxième l'année dernière à cette étape, on va donc essayer de faire de notre mieux. »

Hawaiki Nui Va'a est toujours une belle aventure ?

« Oui, c'est la Hawaiki Nui, il faut vraiment être là pour la vivre. Ce sont les îles, la vie des îles. Voir la population nous suivre en moto, en voiture et tout, je pense qu'il n'y a qu'ici qu'on voit ça. » Propos recueillis par SB



le Vendredi 2 Novembre 2018 à 09:59 | Lu 915 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 16:09 Le manque d'eau se fait ressentir à Faa'a

Vendredi 16 Novembre 2018 - 15:58 Papeete : des travaux d'élagage prévus ce samedi

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués