Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Une étude souligne les "dérives" tarifaires des soins dentaires



PARIS, 24 novembre 2013 (AFP) - Les soins dentaires, peu remboursés par l'assurance maladie, font l'objet de "pratiques tarifaires excessives", voire de "dérives inacceptables"qui se développent, révèle une étude publiée lundi à paraître dans le mensuel 60 millions de consommateurs de décembre.

L'étude, basée sur des données enregistrées par la Sécurité sociale, a été réalisée par l'Observatoire citoyen des restes à charge en santé, créé par 60 millions de consommateurs, le CISS (collectif de patients) et Santéclair, filiale de plusieurs complémentaires santé.

Soulignant que le reste à charge constitue la "principale raison de renoncement aux soins auquel déclare être confronté près du tiers des consommateurs", l'étude cite notamment le coût "très conséquent" des prothèses, comme les couronnes, bridge, inlay ou reconstitutions.

En 2012, ce type de soins a représenté 5 milliards d'euros de dépenses, dont un milliard seulement est remboursé par l'assurance maladie.

La somme qui reste à la charge du patient après remboursement par la Sécu s'élève à plus de 290 euros en moyenne par acte de prothèse, avec des variations en fonction des départements: elle ne descend "quasiment jamais" en dessous de 200 euros et grimpe jusqu'à plus de 400 euros à Paris.

Ce reste à charge peut être remboursé par les complémentaires mais "il est très difficile d'avoir une estimation précise de leur niveau de prise en charge global", souligne l'Observatoire.

Selon l'étude, les sommes demandées pour une couronne céramo-métallique dépassent 600 euros, alors que la prise en charge de l'assurance maladie n'est que de 75,25 euros, soit 70% de la base de remboursement.

Pour la pose d'un implant, peu prise en charge par l'assurance maladie, le coût moyen est supérieur à 2.000 euros.

Plus grave, il existe dans certains cas des solutions moins onéreuses pourtant peu pratiquées par les dentistes.

Cette "dérive préoccupante" concerne notamment les inlay-core, des reconstitutions partielles de dents apposées sous couronne.

En revanche, l'Observatoire constate que les soins courants (carie, dévitalisation, détartrage, etc.), dont les tarifs sont encadrés par l'assurance maladie, font peu l'objet de dépassements, en dehors de Paris qui représente 57% des dépassements constatés pour ce type de soins.

Toutefois, ces dépassements "illégaux" atteignent 34 millions d'euros en 2012.

Rédigé par () le Dimanche 24 Novembre 2013 à 16:09 | Lu 702 fois






1.Posté par Kaddour le 25/11/2013 20:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C"est encore pire ici !!! Quand des dentistes font signer des feuilles de soins de la CPS en blanc !!! Quand ils ne fournissent aux "clients" aucun justificatifs des sommes (conséquentes) payées par les "clients".!!!
Ah oui ! Suis-je bête !!! Ce ne sont pas des "clients" mais des "patients" !!! LOL
Et il en faut de la patience pour supporter la désinvolture avec laquelle ils vous font payer des 400 ou des 600 milles CFP !!!

2.Posté par Carrie le 26/11/2013 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme d'hab, ils se plaignent des prix elevés qui sont pratiqués en metropôle, ben ils devraient venir voir comme ça se passe chez nous ! Ils seraient édifiés. Nous serions tout simplément heureux de pouvoir nous payer des soins dentaires aux prix qu'ils payent la bas. Combien sommes nous qui préferons garder nos trous et nos douleurs, qui n'allons pas chez le dentiste parce qu'on à d'autres priorités et que nous n'avons tout simplément pas 300, 500, 700.000 cfp pour de tels soins !

3.Posté par Marc le 26/11/2013 09:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour soigner les dents pas cher : Aller à Rarotonga. Déstination reputée et reconnue à l'international pour de tels soins à qualité/prix imbatable.

Signaler un abus

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies


















ranktrackr.net