Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Une épicerie solidaire pour les étudiants



Une épicerie solidaire pour les étudiants
Tahiti, le 9 juillet 2020 - Pour lutter contre la précarité estudiantine, la toute jeune association E’ora veut mettre en place des épiceries solidaires. Les étudiants les plus démunis pourront y acheter pour quelques centaines de Fcfp de la nourriture. L’association lance dès aujourd’hui un appel aux dons de produits alimentaires non périssables.  
 

Sur les 4 500 étudiants que compte la Polynésie, environ 500 seraient en situation de précarité, selon Léo Puputauki, le responsable du projet d’épicerie solidaire, mené par l’association E’ora, la vie en tahitien. “Pendant le confinement, le syndicat Avenir Étudiant Fage (Ndlr : Fédération des associations générales étudiantes) a soutenu des étudiants bloqués à Tahiti en leur donnant notamment un repas par jour et un accès à internet (…). On s’est vraiment rendu compte que beaucoup de jeunes avaient de gros problèmes financiers et qu’une fois qu’ils avaient tout payé, ils n’avaient plus assez d’argent pour s’acheter à manger”, explique-t-il.
Les membres de l’association E’ora ont calculé que le budget des étudiants consacré à l’alimentation et à l’hygiène tournait aux alentours de 25 000 Fcfp par mois. A cela, il faut ajouter le coût du logement, très variable selon les types de logements universitaires ou appartements privés (entre 2 000 à 70 000 Fcfp), sans compter le prix d’internet, estimé par l’association à 9 000 Fcfp ou encore les loisirs (2 000 Fcfp), les fournitures scolaires (2 000 Fcfp), les frais inscriptions (entre 0 à 37 000 Fcfp) et l’assurance (3 000 à 5 000 Fcfp).
Partant d’un budget mensuel moyen de 40 000 Fcfp, soit le montant d’une bourse territoriale, le constat est vite fait pour E’ora, il est très difficile, voire quasi impossible pour de nombreux jeunes Polynésiens de joindre les deux bouts.

De 100 à 500 Fcfp le panier

Calquée sur le modèle métropolitain de la Fage, les AGORAé, l’épicerie solidaire doit permettre à ces étudiants démunis d’acheter un panier de denrées alimentaires pour une somme très modique, allant de 100 à 500 Fcfp,
L’association ne souhaite pas demander d’aide au Pays et préfère faire appel à la solidarité en recueillant des dons de produits non périssables. Elle compte ensuite réinvestir l’argent collecté par les paniers pour racheter de nouvelles denrées alimentaires.
A l’heure actuelle, E’ora est à la recherche d’un local pour sa première épicerie qu’elle souhaite voir située au Centre d'hébergement pour étudiants (CHE) de Outumaoro à Punaauia. E’ora espère l’inaugurer fin septembre, début octobre. “Après les frais de la rentrée, les étudiants auront certainement des problèmes de finances à cette période-là”, confesse Léo Puputauki. L’association envisage également la création d’une seconde épicerie dans le centre-ville de Papeete pour décembre.        

Pour contacter l’association

Si vous souhaitez faire des dons 

Vini : 89 54 43 30

BP 1351 – 98713 Papeete

[email protected]

Du lundi au vendredi de 9 heures à 15 heures au local du Mouvement eucharistique des jeunes, 59 rue Monseigneur Paul Maze, Vallée Tepapa, Mission, en face du stade

Excelsior à Papeete.


Rédigé par Pauline Stasi le Jeudi 9 Juillet 2020 à 17:02 | Lu 4889 fois

Tags : SOLIDARITE





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Août 2020 - 11:26 Cinq nouveaux cas Covid confirmés depuis mardi

Vendredi 7 Août 2020 - 09:58 ​L’économie broie du très noir

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus