Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Une course record de 13 ans pour un thon marqué



Une course record de 13 ans pour un thon marqué
Un thon obèse a été repêché près de 13 ans après avoir été capturé, marqué et relâché dans le cadre d’une expérience scientifique.

Le poisson, qui pesait 100 kilos, a été capturé à 1000 km à l’est des Fidji, et la marque a été renvoyée aux services de recherche halieutique du Secrétariat général de la Communauté du Pacifique (CPS), à Nouméa.

Le programme de suivi des thonidés que mène la Division pêche, aquaculture et écosystèmes marins de la CPS s’inscrit dans le cadre de travaux de recherche visant à préserver la santé et la pérennité des ressources thonières du Pacifique.

Selon les spécialistes, cette période de 13 ans est très proche du record enregistré à ce jour dans le cadre du programme de marquage des thonidés lancé par la CPS dans les années 70.

Bruno Leroy, Chargé de recherche halieutique à la CPS, précise que des équipes formées aux techniques de marquage ont déjà capturé et relâché des milliers de thonidés après avoir enregistré leur taille, leur état, ainsi que la date et le lieu de leur marquage et leur avoir implanté une marque en plastique numérotée.

« C’est une prise fantastique, observe Bruno. La récupération des marques est essentielle pour le succès de notre programme de marquage. Les marques nous fournissent des informations sur la croissance, les déplacements, la mortalité naturelle et la mortalité par pêche des thonidés, et nous aident aussi à estimer l’état des stocks et l’impact de la pêche. »

« Il s’agit d’un individu âgé d’au moins 15 ans. Sa recapture nous donne de précieuses indications sur la longévité des thons obèses. »
La marque providentielle, une marque jaune classique à ardillon en plastique, avait été implantée sur le dos du thon en août 2000, et les spécialistes s’étonnent qu’elle ait été récupérée tout près du lieu où le thon avait été relâché (voir la carte).

La marque a été récupérée par Samuela Ratini, membre de l’équipage du navire taiwanais San Sai FA No 12, et a été enregistrée par l’observateur embarqué à bord, Sitakio Semisi, des Tonga. La CPS contribue à la formation d’observateurs travaillant à bord des navires thoniers étrangers opérant dans le Pacifique, et chargés de comptabiliser, de mesurer et d’identifier tous les thons capturés par les navires sur lesquels ils sont embarqués.

Principal secteur d’activité économique dans le Pacifique, la pêche thonière génère chaque année 5 milliards de dollars. Elle fournit de la nourriture, du travail et des revenus aux dix millions de personnes qui vivent dans la région.

« Le suivi des populations est un volet important de l’évaluation des ressources thonières, précise Bruno Leroy. La région abrite la plus grande zone de pêche thonière du monde, et les pays insulaires océaniens doivent gérer cette pêcherie pour en assurer la viabilité. En 2006, nous avons lancé le plus vaste programme de marquage de thonidés du monde. »

« Depuis, nous avons marqué près de 400 000 individus, dont plus de 60 000 ont déjà été repêchés. La récupération des marques nous permet de réunir des informations essentielles à l’estimation de l’état des stocks de thonidés et de l’impact de la pêche thonière. »

On peut implanter différents types de marque sur les thonidés : des marques en plastique de type classique ou des marques électroniques qui enregistrent diverses informations sur les thons marqués et l’environnement dans lequel ils évoluent.

Grâce au concours financier et opérationnel de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, du Fonds français pour l’environnement mondial, de l’Australie, de l’Union européenne, de la France, de la Nouvelle-Zélande, des États-Unis, de la République de Corée, de la Commission des pêches du Pacifique occidental et central et de Heinz Australia, le programme a permis de marquer des poissons dans une zone qui s’étend, à l’ouest, des eaux indonésiennes jusqu’à la Polynésie française, dans le Pacifique central.

L’Australie est l’un des principaux bailleurs de fonds de la CPS, qui a pour mission de fournir des conseils scientifiques aux 22 États et Territoires insulaires océaniens. L’Organisation vient aussi en aide aux pays de la région dans des domaines tels que le développement, la santé et l’environnement.

Informations générales:
La CPS est une organisation internationale basée dans le Pacifique. Elle oeuvre au service des Etats et Territoires insulaires océaniens en fournissant une large gamme de services (services techniques, travaux de recherche, actions éducatives et aide à la planification). Elle compte 26 membres, dont 22 Etats et Territoires insulaires océaniens et quatre membres métropolitains: Australie, France, Nouvelle-Zélande et Etats-Unis d'Amérique.

Une course record de 13 ans pour un thon marqué

Rédigé par CPS Secrétariat général de la Communauté du Pacifique le Mardi 13 Août 2013 à 08:59 | Lu 1283 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués