Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Une centaine de personnes au déjeuner annuel de Te Vahine Porinetia



PAPEETE, le 1er octobre 2018 - L’association Te Vahine Porinetia a organisé son déjeuner annuel ce dimanche. Au total 101 personnes étaient réunies dont 60 matahiapo sur les 85 que compte l’association. Fondée par un groupe de femmes de la communauté chinoise il y a un peu plus de 40 ans, l’association est aujourd’hui ouverte aux femmes de toutes origines.

"Chaque année, nous organisons un déjeuner", explique Diana Lecorveller de l’association Te Vahine Porinetia. "Nous offrons le repas aux membres âgés d’au moins 70 ans. Le rendez-vous a eu lieu ce dimanche dans la résidence de Germaine Chung et son époux Rémy qui nous chaleureusement accueillis. Nous étions 101 ! "

Cet événement est, pour les membres de Te Vahine Porinetia, un temps d’échanges, de détente et de loisir apprécié des matahiapo. Les séniors qui sont l’un des "publics cibles". Diana Lecorveller précise : "nos actions sont mises en place pour les matahiapo, les personnes en difficultés, les enfants handicapés".

Partant du principe que "mieux vaux agir une fois avec les mains que de regarder mille fois avec ses yeux", Te Vahine Porinetia ne manque pas d’idées, ni d’initiatives. L’association est née il y a un peu plus de 40 ans et a, depuis, adhéré au Conseil des femmes en 1982 (en tant que membre fondateur), a intégré Si Ni Tong en 1995 puis l’Union des femmes francophones d’Océanie en 2016.

"Elle a été fondée par un groupe de femmes de la communauté chinoise pour leur permettre de se retrouver, promouvoir la cause féminine et faire évoluer leur statut de façon à ce qu’elles ne restent pas au foyer occupées par les seules taches ménagères." Aujourd’hui, l’objectif de départ a été atteint.

L’association qui compte à présent 160 membres a petit à petit affiné ses statuts et missions. "On a trois piliers forts : le social, la prévention et la formation."

Ainsi, des visites sont organisées dans les centres pour matahiapo. Une soirée d’information médicale est proposée tous les ans par un spécialiste sur des thèmes variés comme l’accident vasculaire cérébral, la maladie de Parkinson ou d’Alzheimer. Il sera question d’endométriose le 30 novembre prochain.

Des dons ponctuels sont aussi attribués pour financer des projets pédagogiques ou pour aider des familles dans le besoin lors des intempéries, de pertes de foyer…

Pour porter toutes ces réalisations, l’association a pendant longtemps fait des ventes de plats et s’est appuyé sur les actions de ses forces vives. Désormais, les membres dynamiques prenant de l’âge, Te Vahine Porinetia s’adresse plutôt à des partenaires pour des levées de fonds. En attendant que la jeune génération rallie les rangs.



Une centaine de personnes au déjeuner annuel de Te Vahine Porinetia
Des rendez-vous festifs tout au long de l’année

Te Vahine Porinetia, qui n’est pas ouverte aux seules femmes issues de la communauté chinoise, met toutefois un point d’honneur à célébrer certaines fêtes traditionnelles comme la fête du jour de l’an chinois ou Nongli Xinnian, la fête des lanternes, la fête de la fin de la moisson ou bien encore la fête des bateaux-dragons ou fête du double cinq.
Cette dernière a lieu le 5e jour du 5e mois du calendrier lunaire (mai/juin). Elle est aussi appelée Duanwu et est célébrée par de très nombreuses communautés chinoises dans le monde en mémoire du grand poète patriote Qu Yuann. Elle consiste en des courses de bateaux dragons (il y en a quatre sur le territoire) et en la confection de Zong Zi ou gâteaux de riz. "La fête a lieu dans les jardins de Paofai, les courses de bateaux se font face aux jardins et nous invitons les autres associations de Si Ni tong à nous rejoindre".

Contacts

Site internet
Tél. : 87 70 01 53
Pour devenir membre et pouvoir profiter de certaines activités comme par exemple des cours de Qi Gong (gratuit, tous les mercredis de 9 h à 9h45 dans les jardins du temple Kanti), il suffit d’être une femme.

Rédigé par Delphine Barrais le Lundi 1 Octobre 2018 à 12:10 | Lu 699 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués