Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Une cagnotte en ligne pour sauver Radio Marquises



Sur la photo, une ancienne animatrice de Radio Marquises, Tahia. Aujourd'hui, il ne reste plus qu'une seule animatrice qui assure les "live" de 6 heures à 10 heures, du lundi au vendredi.
Sur la photo, une ancienne animatrice de Radio Marquises, Tahia. Aujourd'hui, il ne reste plus qu'une seule animatrice qui assure les "live" de 6 heures à 10 heures, du lundi au vendredi.
NUKU HIVA, le 30 août 2018 - Basée à Nuku Hiva, cette radio existe depuis 24 ans. Mais avec les dettes qui s'accumulent envers TDF, l'association Radio Marquises est à bout. Leur compte bancaire a été saisi par TDF, les factures et le salaire de la dernière animatrice pourraient ne pas être honorés ce mois-ci.

Les membres de l'association Radio Marquises ne veulent pas perdre espoir. Malgré la situation dans laquelle, ils se trouvent, ils ne veulent rien lâcher.

À l'origine de cette déchéance, des dettes envers Télédiffusion de France (TDF)* qui n'ont pas été honorées. La facture s'élève à plus de 4 millions de francs, une somme qui s'est accumulée d'année en année. Et face au coût élevé de la prestation, les membres de l'association ont décidé, il y a trois ans, d'acheter leurs propres émetteurs, "en association avec Radio Te Oko Nui, la radio catholique", explique Marie-Pierre Linan, présidente de l'association Radio Marquises.

Oui mais voilà, cette échappatoire n'a jamais effacé le fond du problème. Et comme si cela ne suffisait pas, "les subventions des communes ont diminué", indique la présidente de l'association.

Fatiguée de ne voir aucun versement arriver, la direction de TDF a porté cette affaire devant le tribunal. "Il y a un mois, ils ont fait une saisie sur notre compte bancaire et on se retrouve vraiment à 0. On ne sait pas si, à la fin du mois, on pourra payer notre facture d'électricité, notre facture de téléphone, notre animatrice, ou si on va devoir fermer complètement la radio", s'inquiète Marie-Pierre Linan.

Ce sont donc 3 millions de francs qui ont été saisis par TDF, "et on leur doit encore près de 2 millions de francs".

La présidente de l'association sait pertinemment que si les communes acceptent de subventionner la radio, eh bien, les fonds tarderont à arriver. D'où la nécessité pour elle et son équipe de lancer un appel aux dons en ligne. "Si vraiment, on n'a pas d'autres subventions qui tombent cette année et de dons pour nous aider, on sera obligé de fermer."

La présidente de Radio Marquises se tournera également vers la Communauté des Îles Marquises (Codim). "J'ai bon espoir que les communes marquisiennes et la Codim nous donnent un coup de pouce", souligne-t-elle.

Et de poursuivre : "Les marquisiens sont vraiment attachés à cette radio parce que c'est la seule radio libre qui existe depuis si longtemps. Elle permet à tous de s'exprimer et d'avoir des informations très locales. C'est une radio qui est très proche de la population".

Si vous souhaitez apporter votre aide à Radio Marquises, cliquez ici

Pour fonctionner, Radio Marquises a besoin de 3 à 4 millions de francs par an. Cette radio associative a été créée en 1994 par Alain Barbe, un habitant des Marquises et Lucien Kimitete, le regretté tāvana de Nuku Hiva.




(*) TDF se charge de la diffusion des ondes des radios et télévisions en Polynésie.


Rédigé par Corinne Tehetia le Jeudi 30 Août 2018 à 12:59 | Lu 1588 fois






Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués