Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Un trio de Tahiti aux 24 heures rollers du Mans



PAPEETE, le 8 juin 2018 - L’événement, les 24 heures rollers du Mans, auront lieu le 30 juin et le 1er juillet, soit deux semaines après les voitures et motos. Pour cette édition 2018, Pierre Saint Blancat de Tahiti et ses deux enfants Tiphanie et Fabien seront sur la ligne de départ. Rencontre.

"Bonjour ! Formidable, votre équipe de Tahiti et en famille ! Nous vous attendons dans un mois sur le circuit du Mans …Pour le départ nous avons dans le protocole à -3min une remontée de la ligne de départ juste avant que je donne le départ… seriez-vous ok pour y participer ? Ce serait une formidable occasion de mettre Tahiti en avant à travers vous."

Voici le message que Christophe Audoire, l’organisateur qui est déjà venu à Tahiti en 2002 faire un marathon en rollers à Moorea, a envoyé à Pierre Saint Blancat dans l’attente de sa venue.

Pierre Saint Blancat est un sportif : course à pieds, vélo, roller, hockey, marathon, trail, escrime. En octobre dernier par exemple, il a participé à la Diagonale des fous sur l’île de la Réunion. Les 15 et 16 juin prochain il participera au championnat de France d’escrime avec Jean Cunéo et Bruno Sanchez. Avec ses deux enfants, Tiphanie et Fabien, il sera cette année sur la ligne de départ des 24 heures rollers du Mans.

"On a commencé le roller en 2001 avec mon fils Fabien", raconte le sportif. "À cette époque-là, Eddy Madzer, champion du monde de la discipline était passé en Polynésie. On avait alors pas mal d’endroits où nous entraîner, à la Punaruu, à Vairao ou bien encore à Moorea. C’était une activité vraiment ludique, on a accroché et on a fait plusieurs courses." Son fils, depuis, a grandi. Il a aujourd’hui 27 ans et vit à Paris.

L’endurance ne fait peur à personne

Sa fille, Tiphanie, 22 ans, en 5e année de médecine à Bordeaux, a lancé le projet. Elle pratique aussi le roller. "En janvier elle nous a demandé si on n’aimerait pas faire les 24 heures rollers du Mans ensemble." Pierre et Fabien ont accepté sans hésitation. "Ça va être vraiment sympa de nous retrouver ensemble, l’ambiance a l’air très festive sur place." Depuis, le trio s’entraîne, chacun dans son coin du monde. L’endurance ne fait peur à personne.

Les 24 heures rollers du monde se déroule traditionnellement la 26e semaine de chaque année sur le circuit Bugatti des 24 heures du Mans. Un circuit long de 4,185 kilomètres qui se trouve dans la ville... du Mans, en France. L’objectif est de parcourir la plus grande distance possible en 24 Heures, en se relayant (sauf catégorie Solo).

100 000 personnes en 18 ans

Les 24 heures rollers du Mans consistent à faire des tours en relais par équipe de deux à douze coureurs et en Solo. Elle est ouverte à tous les patineurs, compétiteurs licenciés ou non-licenciés loisirs.

Depuis 2000 (c’est la 18e édition cette année), plus de 100 000 personnes ont déjà participé à cet événement axé autour de la découverte et la promotion du roller, le mélange des genres et des pratiques (loisirs, compétitions, démonstrations…). Tous les univers y sont présents (rollers fitness, street, initiations, salon, …).

La compétition repose sur dix valeurs : aventure, jeunesse, dynamise, écologie, liberté, grand rassemblement, fête, modernité, sport et loisir. Ces valeurs, choisies parmi 40 items proposés, ont été choisies par les participants.


Le Mans en chiffres

De 3 à 10 personnes pour le comité d’organisation à 150 bénévoles le week-end des 24 heures.
500 000 km parcourus par les patineurs sur le circuit Bugatti soit plus de 12 fois le tour de la terre !
Le record en solo est actuellement de 611 km – 25,4 Km/h de moyenne.
En équipe les distances moyennes parcourues sont de 500 km et le record établie par l’équipe pro.
Le Powerslide est de 916,5 Km 38,1 km/h de moyenne sur les 24 heures.
Le record du monde du Bugatti (4, 185 Km) est détenu par le Belge Bart Swings en 5 min 32sec à plus de 45 km/h de moyenne. À comparer aux 5 min 14 sec réalisés lors des 24 heures vélo soit 47,9 km/h.



Rédigé par Delphine Barrais le Vendredi 8 Juin 2018 à 14:11 | Lu 1705 fois





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 21 Octobre 2018 - 15:00 Mieux vaut ne pas être malade à Hao

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués