Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Un stage à Temae pour pêcher en toute sécurité



Moorea, le 7 juillet 2021 - Un stage de vacances « sécurité en chasse sous-marine » est mis en place cette semaine à la plage publique de Temae en faveur d’une dizaine de jeunes pêcheurs. L’objectif de l’AS Tefana Chasse Sous-Marine, l’initiateur du projet, est de leur enseigner les bons réflexes de sécurité afin d’éviter de nouveaux accidents.

L’AS Tefana Chasse Sous-Marine, sous l’égide de la Fédération tahitienne des sports subaquatiques et en partenariat avec la commune de Moore-Maiao ainsi que le contrat de ville, organise du mardi 6 au jeudi 8 juillet un stage de vacances « sécurité en chasse sous-marine » en faveur d’une dizaine de jeunes pêcheurs de Tahiti et de Moorea à la plage publique de Temae. L’objectif de ce stage, géré par des cadres fédéraux, est de sensibiliser ces jeunes pêcheurs à la sécurité à commencer par la basique pêche en binôme. Les jeunes ciblés pour ce stage sont âgés de 12 à 17 ans. "Ce n’est pas vraiment la tranche d’âge qui connait le plus d’accidents, mais ils vont évoluer et grandir. On aimerait prévenir et éviter qu’ils aient des problèmes dans 2 ou 3 ans." explique Rahiti Buchin, instructeur fédéral, avant d’ajouter "en discutant avec eux, on s’est rendu compte que certains avaient déjà vécu des débuts de malaise, de syncope,… Je pense donc que le choix de cette tranche d’âge est bon." Durant ces trois jours de stage, plusieurs activités d’enseignements, en théorie sur la plage et en pratique en mer, leur sont proposées  comme par exemple la respiration, la préparation du matériel de pêche ou encore les mesures de sécurité à adopter avant, pendant et après la pêche.

​Des bons réflexes à retenir


Pour les formateurs, il est absolument crucial que ces jeunes pêcheurs retiennent ces connaissances  et surtout qu’ils en tiennent compte lors des parties de pêche. Ce que certains adultes, surtout ceux qui sont vraiment à la recherche des plus grosses prises, ne respectent pas toujours. "Parfois, on oublie un peu toutes ces connaissances lorsqu’on est en situation dans l’eau. On fait comprendre à nos stagiaires que le fait qu’ils les pratiquent va leur permettre de pêcher longtemps, jusqu’à 60 ou 70 ans. S’ils ne les appliquent pas par contre, cela risque de compromettre leur devenir" souligne Rahiti Buchin. Ce dernier insiste surtout  avec les stagiaires sur l’importance de pêcher en binôme. "On leur montre qu’il n y a que des avantages à pêcher à deux. On peut avoir plus de poissons et on peut s’aider quand il y a un qui est fatigué. C’est la meilleure façon de se surveiller et de pêcher le plus longtemps possible" conclut-il.

​Rereatua Ahupu, 14 ans, de Papetoai : "J’ai appris par exemple l’importance d’être en binôme"

"J’ai décidé de participer à ce stage parce qu’il y a plein de décès lors des parties de chasse sous-marine. Je ne veux pas  avoir d’accident et mourir jeune bêtement. Je viens donc apprendre tout ce qui concerne la sécurité. Je pêche depuis l’âge de 8 ans  avec mon frère ou mon père dans le lagon de Papetoai et de Haapiti. C’est mon père qui m’a appris à pêcher. J’ai appris par exemple dans ce stage l’importance d’être en binôme, les signes de syncope… Je ne me suis jamais inquiété de la syncope auparavant, désormais je vais faire attention."

​Ryan Vernaudon, 16 ans, de Mahina : "Je ne me suis jamais préoccupé des risques de syncope"

"Je viens souvent à Moorea pour pêcher  à Maharepa.  Mon binôme m’a proposé de venir suivre ce stage. Je n’ai pas hésite à le faire parce que c’est important pour tous les jeunes qui pratiquent la pêche sous-marine. On risque notre vie lors des parties de pêche, surtout  lorsqu’on plonge au fond.  Je peux actuellement descendre jusqu’à 20 mètres de profondeur. Je ne me suis jamais préoccupé des risques de syncope. J’ai retenu que la syncope est un moment durant lequel le corps se met en veille dans l’eau ou en remontant à la surface. On ne peut plus rien faire si on n’a pas de binôme.  Si mon binôme n’était pas disponible, j’allais pêcher tout seul. Je vais désormais aller pêcher tout le temps à deux au moins."

Rédigé par Toatane Rurua le Mercredi 7 Juillet 2021 à 10:01 | Lu 978 fois





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 17 Octobre 2021 - 20:02 Des histoires de "boards" par HTJ

Dimanche 17 Octobre 2021 - 19:08 ​A Hao, les permis de construire toujours valables

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus | Divers