Tahiti Infos

Un sans-faute pour Manukau Autai


Six manches sur six pour Manukau Autai
Six manches sur six pour Manukau Autai
PAPEETE, le 23 septembre - La Pacific Cup 2019, qui était également la septième journée du championnat de Tahiti de motocross, s’est terminée dimanche par le sans-faute de Manukau Autai dans la catégorie MX1, ce dernier remportant les six manches. Dans la catégorie open, c’est Ariihau Larsos qui s’impose.

Manukau Autai s’est offert un sans-faute lors de la Pacific Cup qui s’est déroulée samedi et dimanche à Vaitarua, à Papeari. Il a pu remporter les six courses des deux journées de compétition et rafle donc les 120 points des six manches. La Pacific Cup était également la septième journée du championnat de Tahiti de motocross.
 
Vaitea Doom, qui mène au classement du championnat de Tahiti, termine deuxième de la compétition en totalisant trois deuxième places, deux troisièmes places et une quatrième place. Heiarii Lehartel termine à la troisième place du classement général MX1 avec deux deuxièmes places et une troisième place.
 
Pour rappel, les catégories MX1 et MX2 concourent ensemble, Jonas Leewing (MX2) a pu ainsi jouer les trouble-fête en terminant deuxième de la troisième manche et troisième de la cinquième manche. Tearii Paari (MX2) ne démérite pas en s’octroyant la troisième place de la deuxième et sixième manche. Jonas Leewing termine premier de la catégorie MX2 devant Tearii Paari et Tiapau Mamaatua.

Ariihau Larsos, premier en open
Ariihau Larsos, premier en open
Ariihau leader en open
 
Ariihau Larsos, troisième au classement du championnat de Tahiti, s’impose dans cette catégorie au terme des six manches. Il s’offre trois victoires et trois deuxièmes places pour un total de 111 points. Cédric Cabrera, le leader du championnat, termine deuxième avec trois victoires de manche, deux deuxièmes places et une cinquième place dans la toute dernière manche de la deuxième journée.
 
Après son retour à la compétition lors de la sixième journée, le pilote expérimenté Ben Steiner a fait preuve d’une belle régularité avec six troisièmes places qui lui permettent de terminer à la troisième place de la catégorie.
 
Cette année, il n’y avait pas d’étrangers lors de la Pacific Cup. Faute de budget, la Fédération polynésienne de motocyclisme a donc choisi de faire venir six pilotes des Marquises, issus du club NHK Extrême. Ces derniers ont pu concourir dans la catégorie open, ouverte à tous.
Teiki Hoatai est celui qui a obtenu les meilleurs résultats, il termine septième de cette Pacific Cup sur les 14 pilotes de la catégorie open. SB/FMPF

Manukau Autai, au centre, avec sa mère et son coach
Manukau Autai, au centre, avec sa mère et son coach

Rédigé par SB/FMPF le Lundi 23 Septembre 2019 à 20:03 | Lu 1482 fois