Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Un robot chinois a répondu aux questions de mathématiques de l'examen d'entrée à l'université



CHENGDU, Chine PR Newswire | samedi 10/06/2017 - Dans la lignée de Google AlphaGo, un nouveau système d'intelligence artificielle vient d'être mis au point. Une société spécialisée dans les sciences et les technologies, Chengdu Zhunxingyunxue Technology Co., Ltd., basée dans le technopôle de Chengdu, a développé un système d'intelligence artificielle dénommé système AI-MATHS. Ce robot examinateur a répondu aux questions de mathématiques de l'examen chinois 2017 d'entrée à l'université, le 7 juin.

Il s'agit d'un système d'intelligence artificielle avancé, reposant sur les mégadonnées de l'université de Tsinghua, disposant d'intelligence artificielle, d'une reconnaissance du langage naturel et de technologies de pointe, avec une technologie qui répond automatiquement à des questions comme élément de base. L'équipe de R&D fait partie d'une société locale spécialisée dans la recherche et de développement de l'intelligence artificielle, au sein du technopôle de Chengdu.

Suite à l'examen d'entrée de l'université de mathématiques l'après-midi du 7 juin, le robot examinateur a été laissé seul dans une pièce, sans réseau et surveillé par des spécialistes et, une fois avoir lu les questions sur papier électronique, il a commencé ses calculs par le biais du serveur interne, puis il a répondu aux questions. AI-MATHS a terminé plusieurs examens en deux heures et les réponses ont été ensuite notées par les enseignants. AI-MATHS a terminé l'examen blanc des mathématiques des arts libéraux d'entrée à l'université de Pékin en 22 minutes et a obtenu 105 points, puis il a fini l'examen national oriental des arts libéraux II en dix minutes et a obtenu 100 points.

Le programme du robot AI-MATHS est conduit par le programme Plan super cerveau (Super Brain Plan) du programme chinois 863. Lin Hui, le directeur de l'important centre de données de l'Institut de recherche automobile de Suzhou, de l'université Tsinghua, PDG de Zhunxingyunxue, a révélé que l'équipe de base de la société a participé et mené le projet La technologie et le système clés des solutions des problèmes mathématiques élémentaires du projet national 863. La technologie et le système clés de l'intelligence robotique humanoïde reposant sur d'importantes données (par ex. le robot examinateur en mathématiques).

D'après Lin Hui, AI-MATHS sera formé à petite échelle et, pour accélérer le rythme des réponses, l'équipe a augmenté le nombre de questions. AI-MATHS compte actuellement 500 séries d'examens, soit 12 000 questions au total.

AI-MATHS sera formé à grande échelle et fera l'objet de tests d'aptitude pour un développement souple, impliquant même une capacité d'apprentissage dans d'autres domaines. Chengdu Zhunxingyunxue Technology Co., Ltd a également lancé les produits AI education, essentiellement pour les examens de mathématiques de l'enseignement secondaire, qui renferment entre 4 000 et 5 000 questions sur de nombreuses parties des programmes, ce qui permet de réduire considérablement les coûts liés à la correction des épreuves, notamment en termes de personnel et d'infrastructures.

Lin Hui a également déclaré que l'entreprise prévoit d'appliquer AI-MATHS à d'autres secteurs que l'enseignement, comme la finance, les soins médicaux et les transports, entre autres.

L'intelligence artificielle suscite un engouement mondial et le Gouvernement chinois l'a inclus dans sa stratégie nationale. Le 5 mars 2017, l'intelligence artificielle a été mentionnée pour la première fois dans le rapport de travail du Conseil d'État. Alors que la chine multiplie les recherches sur l'intelligence artificielle, les grands groupes industriels cherchent à se positionner sur ce marché et plusieurs jeunes pousses voient le jour.

Plusieurs experts ont souligné que le secteur de l'intelligence artificielle sera indubitablement convoité par les « entreprises licornes » et que la mise en commun des talents jouera un rôle de premier plan dans le développement de l'intelligence artificielle en Chine.

Lin Hui a indiqué que l'entreprise souhaite recruter du personnel technique hautement qualifié à l'international pour poursuivre son déploiement et que le développement de l'entreprise est largement favorisé par les entreprises basées dans le technopôle de Chengdu qui travaillent dans le domaine de l'intelligence artificielle, notamment dans la conception de logiciels, l'informatique en nuage, les mégadonnées, l'établissement de réseaux et la fabrication intelligente, ainsi que par la forte présence de talents. Actuellement, 90 % des talents de l'entreprise sont originaires de Chengdu, dont un grand nombre d'employés de support technique auprès de l'Université des sciences et technologies électroniques de Chine (UESTC). Le responsable scientifique de l'UESTC a également fourni l'algorithme et le soutien théorique pour AI- MATHS.

© 2005-2017 PR Newswire Europe. All rights reserved.

Rédigé par AFP le Samedi 10 Juin 2017 à 09:53 | Lu 556 fois

Tags : TECHNOLOGIES




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies