Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Un numéro d'Archipol consacré à la communauté chinoise de 1911 à 1951



PAPEETE, le 15 février 2018. Le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, a présenté le 18ème numéro de la revue Archipol, qui est consacré à la communauté chinoise, sur la période de 1911 à 1951.

En 1998, le premier numéro de la revue « Archipol – le cahier des archives de Polynésie » a été présenté au public avec pour objectif la valorisation des fonds d’archives patrimoniaux polynésiens. Chaque publication aborde l’histoire de la Polynésie française selon un thème précis touchant aux évolutions institutionnelles, politiques, économiques, historiques culturelles de la Polynésie française.

Le 18e Cahier des Archives se penche sur la vie peu ou mal connue de la communauté chinoise venue s’installer dans les Établissements Français de l’Océanie. Plus précisément, cette étude, fondée sur des documents d’archives conservés dans le bâtiment du Service du patrimoine archivistique et audiovisuel, à Tipaerui, présente la communauté chinoise au travers de la vision qu’en ont le Gouverneur et les chefs des différents services (Intérieur, Sûreté, Santé, etc) pendant une quarantaine d’années de la première moitié du XXème siècle. D’une façon générale, la communauté chinoise se plie aux lois et règlements de la colonie, et manifeste un patriotisme aux accents de sincérité envers la France. De 1911 à 1951, le nombre de Chinois dans les États Français d’Outre-mer (ÉFO) est multiplié par 6,5. Leur importance dans la vie du territoire sera reconnue et concrétisée, quelques années plus tard, par l’octroi de la nationalité française.

Les écrits sur la communauté d’origine chinoise dans les ÉFO. sont abondants, de Paul Gauguin à Bruno Saura, en passant par Gérald Coppenrath et bien d’autres, sans oublier les publications des associations. Ce n° 18 du Cahier des Archives de la Polynésie a voulu apporter sa pierre à une meilleure connaissance sur ce sujet, en utilisant essentiellement ce qui, a priori, n’avait pas encore été mis sur la place publique, tout en respectant les règles de confidentialité concernant les individus.

Le Service du patrimoine archivistique et audiovisuel, Te Piha Faufa’a Tupunaa, a été créé en 2011 afin de constituer, de conserver et valoriser le patrimoine archivistique et audiovisuel de la Polynésie française.

le Jeudi 15 Février 2018 à 12:04 | Lu 778 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués