Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Un nouveau conte signé Ra’i Chaze



TAHITI, le 21 décembre 2020 - Voici venu le 21e ouvrage de Ra’i Chaze. Il s’intitule Hiti Le retour du navigateur et vient de paraître. Le fameux navigateur Loïck Peyron a signé la préface de cet ouvrage illustré par Tafetanui Tamatai.

Hiti, "c’est le diminutif de Tahiti", précise Ra’i Chaze, traverse le Pacifique pour rejoindre Hawaii avec son clan.

Là-bas est né un fils qu’il prénomme Kahiki, "Tahiti en hawaiien", ajoute Ra’i Chaze. Ensemble et avec d’autres membres du clan, ils finissent par revenir à Tahiti. "L’ouvrage qui vient de paraître raconte leur retour, les embûches qu’ils ont vécues sur le grand océan."

Ra’i Chaze est l’auteure du livre intitulé Hiti Le retour du navigateur. Un livre auto-édité, préfacé par Loïck Peyron et illustré par l’artiste Tafetanui Tamatai qui signe ses œuvres du diminutif Tafe.

Il ne reprend pas de légendes polynésiennes, "les histoires sortent toutes de mon imagination" mais il est fortement inspiré de "notre culture".

Ra’i Chaze souhaite à travers chacun de ses écrits que "le lecteur découvre quelque chose qu’il ne connaissait pas".

L’ouvrage s’inspire également du propre vécu de l’auteure. Elle a navigué sur Fafaaite et se rappelle très bien les tempêtes, les vagues de 5 à 7 mètres, les embûches.

Premier livre il y a 30 ans

Hiti Le retour du navigateur est le 21e ouvrage de Ra’i Chaze qui a publié son premier texte en 1990. Il s’intitulait Vai, la rivière au ciel sans nuage et est "sorti" presque malgré elle.

En effet, elle a eu des enfants jeune et a perdu son mari alors qu’elle était enceinte de son dernier. Elle a dû assumer le quotidien de la famille, sans trouver de temps pour écrire.

"Mais il fallait que Vai, la rivière au ciel sans nuage naisse." Ses ouvrages suivants ont vu le jour, eux, des années plus tard.

L’art de conter

Vai, la rivière au ciel sans nuage est, selon Jean-Marie Dallet qui l’avait préfacé, "ni un roman, ni une série de nouvelles. C’était un peu les deux".

Le conte, lui, est un genre littéraire que Ra’i Chaze a très tôt affectionné. "Mais je ne connaissais pas la technique, quand j’ai démarré l’écriture !"

Il lui a fallu attendre 2007-2008 et sa participation au 1er salon du livre autochtone francophone qui a eu lieu au nord du Québec.

Ra’i Chaze, en tant que membre fondateur de Littérama’ohi, a participé à cet événement avec Flora Devatine et Jean-Marc Pambrun, eux aussi invités.

L’événement était organisé par une tribu amérindienne, les Indiens Wendat, et a eu lieu à Wendake. Il rassemblait des peuples francophones du monde entier, dont les Polynésiens.

Au cours de ce salon, Ra’i Chaze a participé à un atelier d’écriture du conte animé par Georges Sioui, un Amérindien qui, à 40 ans, avait repris des études et avait fini par devenir professeur d’université.

"Je lui dois énormément", raconte Ra’i Chaze qui, dès que possible, lui rend hommage. Lors de l’atelier, elle a appris les bases et la technique d’écriture du conte. Elle a donné naissance à La Princesse Moe qu’elle espère publier en 2021.

Lire aussi l'article sur Les premières pluies de la mousson paru en 2019.

Un nouveau conte signé Ra’i Chaze

Rédigé par Delphine Barrais le Lundi 21 Décembre 2020 à 19:13 | Lu 751 fois






Dans la même rubrique :
< >

Lundi 8 Mars 2021 - 10:51 ​Tahiti Infos gratuit chaque mercredi

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus