Tahiti Infos

Un festival pour éclairer la scène hip-hop du fenua


Demi-Portion et DJ Rolxx sont arrivés ce jeudi matin à l’aéroport de Tahiti-Faa’a. Rendez-vous vendredi soir à l’Urban Café pour la première partie du festival.
Demi-Portion et DJ Rolxx sont arrivés ce jeudi matin à l’aéroport de Tahiti-Faa’a. Rendez-vous vendredi soir à l’Urban Café pour la première partie du festival.
TAHITI, le 24 novembre 2022 - Le Hip Hop Tahiti Fest est un festival de hip-hop qui va se dérouler en deux soirées à Papeete. L’objectif : développer la scène hip-hop polynésienne. L’artiste Demi-Portion, connu dans le milieu, a été invité pour cette première édition. Il est accompagné par DJ Rolxx.

L’artiste Demi-Portion effectue actuellement un tour du monde pour “aller à la rencontre des gens”. Parti le 16 novembre de métropole, il va donner des concerts sur les cinq continents. Il est connu dans le milieu, même si “pour garder mon indépendance, je ne fais ni radio, ni télévision, je ne passe pas dans les grands médias”.

En chemin, Demi-Portion fait escale à Tahiti pour participer au tout premier Hip Hop Tahiti Fest, qui se déroulera ce vendredi à l'Urban Café et le 2 décembre au Meherio à Papeete. Une date a également été ajoutée ce samedi à la discothèque Le Récif Bora Bora. Demi-Portion comptera parmi les membres du jury et proposera également des showcases, accompagné de DJ Rolxx. “C’est avant tout une expérience de venir ici, cela nous sort un peu de notre zone de confort. En plus, cela nous permet de montrer ce que l’on fait.

Amoureux des mots

Rachid Daif dit Demi-Portion a commencé le rap en 1996. Il a découvert cette culture dans une maison des jeunes (MJC) à l’occasion d’ateliers d’écriture. “Le hip-hop est né dans les années 1980 aux États-Unis, à New York. Il était un moyen d’expression d’une population plutôt jeune. Cette population, peu entendue, tenait à faire passer des messages”, rappelle-t-il. Le hip-hop est arrivé en France quelques années plus tard. Pour Demi-Portion, la MJC en général et les ateliers d’écriture en particulier “nous évitaient de faire des conneries, on faisait les 400 coups avec des stylos”.

En 1996, Demi-Portion est apparu lors d'une première partie de la Fonky Family. Il a trouvé sa place dans le milieu du hip-hop grâce sans doute à sa voix si reconnaissable mais aussi ses pensées, posées, ses mots toujours très forts. Il a participé aux mixtapes ‘On Ne Peut Pas Plaire à Tout le Monde, Vol. 1’ en 2006 et ‘On Ne Peut Pas Plaire à Tout le Monde, Vol. 2’ en 2007. Il a démarré parallèlement sa carrière solo avec ‘8 Titres et Demi, Vol. 1’ en 2008.

Amoureux des mots, il a rendu hommage à Georges Brassens, fameux Sétois, reprenant Bonhomme et Le Mécréant. En 2009, il a sorti ‘8 Titres et Demi, Vol. 2’ mais aussi En Paradis d'Enfer avec Les Grandes Gueules. En octobre 2011, il a signé un premier album ‘Artisan du Bic’. De nombreux titres sont nés depuis. Il a collaboré avec IAM, Grand corps malade, Bigflo et Oli ou encore Féfé. Il a enchaîné les tournées et créé, il y a six ans, le Demi-Festival. La musique est un art vivant.

Demi-Portion et DJ Rolxx se sont rencontrés lors d’un atelier d’écriture. “C’est la musique qui nous a vraiment réunis, ce qui est déjà très fort. Mais au-delà de ça, on a les mêmes codes. On tourne ensemble depuis dix ans maintenant.” Ils seront sur scène ensemble pendant le festival.

Un courant influent

Le Hip Hop Tahiti Fest est organisé par Purple Tahiti & Trinity. “Longtemps considéré comme une musique underground, jouée loin des projecteurs, le hip-hop est aujourd’hui l’un des courants musicaux les plus influents”, constate Christophe Longelin de Purple Tahiti. “Au fenua, la scène hip-hop existe, mais elle reste confidentielle, nous souhaitons la développer.” Par ailleurs, le festival permettra de rappeler que le hip-hop n’est pas défini par son seul style musical. “C’est en fait toute une culture qui comprend aussi le DJing, le beat box, le break dance et le graff”, complète Demi-Portion.

L’événement se déroulera en deux soirées et mettra à l’honneur diverses branches du hip-hop. Les artistes locaux, chanteurs et danseurs, ont été invités à s’inscrire pour monter sur scène ce vendredi à l’Urban Café. “Tous les amateurs de ce mouvement musical, artistes, danseurs et graffeurs du fenua auront le plaisir de pouvoir exprimer leurs talents auprès du grand public et de rencontrer un grand nom du milieu”, résume Christophe Longelin.

Pratique

• Vendredi 25 novembre – Part 1 à l’Urban Café. À partir de 18 heures avec, en warm up, T-Unit, et after live avec Esteban B.
Breakdance Contest à 20 heures et concours Open MIC à 20h30.
Tarif : 2 500 Fcfp. Billets en vente au magasin Smart Store du centre Vaima, à iStore Faa’a et en ligne.
• Vendredi 2 décembre – Part 2 – Show Live au Meherio. Pour clore cette première édition, toutes les disciplines du hip-hop seront mises à l’honneur dès 17 heures. Warm up avec Howaito, les vainqueurs de l’Open MIC du 25 novembre et du Breakdance Contest, prestation des B Boys, Scratch Set par DJ Kenzo, live de Demi-Portion et after live de DJ Offishal.
Le graffiti sera également mis à l’honneur puisque des graffeurs réaliseront une œuvre géante tout au long de la soirée.
Tarif de la soirée : 4 000 Fcfp. Billets en vente au magasin Smart Store du centre Vaima, à iStore Faa’a et en ligne.

Une date a été rajoutée :
• Samedi 26 novembre à la discothèque Le Récif Bora Bora à partir de 21 heures. Warm up et after live avec T-Unit. Live de Demi-Portion à minuit.
Tarif : 3 000 Fcfp. Billets en vente à la discothèque, via Facebook (Night-club Le récif) ou en ligne.


Rédigé par Delphine Barrais le Jeudi 24 Novembre 2022 à 23:12 | Lu 695 fois