Tahiti Infos

Un choc Vénus-Dragon en finale de la Coupe de Polynésie


Avec quatre buts inscrits face au TFC, Roonui Tinirauarii a été le grand artisan de la victoire de Dragon, samedi.
Avec quatre buts inscrits face au TFC, Roonui Tinirauarii a été le grand artisan de la victoire de Dragon, samedi.
Tahiti, le 2 juillet 2022 - Logique respectée, ce samedi, à l'issue des demi-finales de la Coupe de Polynésie. Dans la première rencontre, le leader de la Ligue 1, Dragon, a dominé le Taiarapu FC sur le score sans appel de 8-0, avec notamment un quadruplé de Roonui Tinirauarii. Et Vénus, dauphin du club de Titioro, s'est imposé de son côté face à Pueu 4-0 grâce à des doublés de Teaonui Tehau et de Rainui Tze-Yu. 

Avant-dernier week-end de Coupe de Polynésie, ce samedi, avec la tenue des demi-finales de la compétition au stade Pater. Si dans le dernier carré les présences des cadors du football polynésien, comme le leader de la Ligue 1, Dragon, et de son dauphin, Vénus, pouvaient être des évidences, leurs adversaires eux étaient un peu plus inattendus. Deux équipes de la Presqu'île, Pueu, 6e de la Ligue 1, et le Taiarapu FC de Vairao, actuel leader de Ligue 2, se dressaient sur la route de la formation de Mahina et de celle de Titioro. 

Le TFC résiste pendant 30 minutes avant de sombrer

Premiers à fouler la pelouse du stade Pater, les joueurs de Dragon et leurs homologues du Taiarapu FC. Sur le papier on ne donnait pas cher de la peau des hommes de Herman Aurentz et de Moana Cuny face à l'armada menée par Efrain Araneda. Et pourtant pendant une demi-heure les footballeurs de Vairao, qui découvraient le stade Pater, ont fait offert une belle résistance à Dragon. 

Mais sans s'affoler le capitaine Raimana Li Fung Kuee et ses partenaires de Titioro ont frappé très fort juste avant le retour des vestiaires, en marquant à trois reprises en l'espace de dix minutes. Le buteur maison, Roonui Tinirauarii à la 32e a d'abord ouvert la marque avant d'être imité quasiment dans la foulée par son partenaire en attaque, François Mu (2-0, 39e). Et dans la minute qui a suivi, le même Tinirauarii, qui réussi une fin de saison folle, a inscrit le but du 3-0 pour Dragon, de quoi mettre la tête de leurs adversaires sous l'eau à la pause. 

Et au retour des vestiaires, après avoir ronronné pendant vingt minutes, les protégés d'Efrain Araneda ont de nouveau appuyé sur l'accélérateur en marquant cinq nouveaux buts entre la 70e et le coupe de sifflet final. Roonui Tinirauarii allait notamment inscrire deux nouvelles réalisations pour s'offrir un quadruplé sur la rencontre. Son compère en attaque, François Mu s'est lui arrêté à trois buts et Gervais Chan Kat a parachevé le succès des siens pour un victoire finale de Dragon sur le score de 8-0. "C'était difficile en début de match parce qu'on faisait face à une belle équipe de Taiarapu. Le plus compliqué pour nous c'était d'ouvrir le score et heureusement pour nous on a concrétiser toutes nos occasions. Honnêtement on n'a pas très bien joué ce match. Il va falloir montrer un autre visage si l'on veut décrocher ce trophée", a indiqué le capitaine Li Fung Kuee à l'issue de la rencontre. 

Vénus enterre rapidement les espoirs de Pueu

Rainui Tze-Yu félicité par ses partenaires de Vénus après avoir transformer son pénalty.
Rainui Tze-Yu félicité par ses partenaires de Vénus après avoir transformer son pénalty.
Et en effet en finale il va falloir monter d'un cran car Dragon retrouvera le 23 juillet à Pater, Vénus. La formation de Mahina qui a donc disposé de son côté de Pueu sur le score de 4-0. Les joueurs de Mahina ont réalisé dans l'ensemble une belle partie en étouffant leurs adversaires et en les enfermant dans leur moitié de terrain. Et dès la 10e minute, Teaonui Tehau a profité des errements de la défense blanc pour glisser subtilement le ballon dans le petit filet et ouvrir la marque pour Vénus (1-0, 10e). 

Complètement acculés dans leur moitié de terrain et en difficulté dans le jeu, les protégés de Franck Papaura se sont néanmoins montrés dangereux sur coup pieds arrêtés, avec d'abord une tête sur un corner et un coup-franc brossé à l'entrée de la surface adverse. Des tentatives à chaque fois bien sorties par le portier de Mahina, Teave Teamotuaitau. 

Et puis il y a eu ce fait de jeu juste avant le retour au vestiaire, quand Teaonui Tehau a réussi à fausser compagnie à la défense de Pueu avant d'être stoppé irrégulièrement dans la surface. Dans la foulée, l'arbitre n'a pas hésité à désigner le point de pénalty. Rainui Tze-Yu ne s'est pas fait prier pour transformer la sanction et faire le break pour Vénus à la pause (2-0, 45e). "Cette décision d'accorder ce pénalty c'est ce qui nous a couté le match", a lâché Franck Papaura qui avait encore cette décision au travers de la gorge. 
 
En deuxième période, les protégés de Samuel Garcia ont poursuivi leur domination. Et Rainui Tze-Yu d'une frappe sèche à l'entrée de la surface a donné un peu plus d'air à Vénus (3-0, 48e). Et dans le dernier quart d'heure, Teaonui Tehau, bien servi par Manuaarii Shan , est également aller de son doublé pour une victoire donc 4-0 de Vénus. "Il fallait prendre ce match au sérieux. On a vite marqué et on a pris confiance. Derrière ensuite ça s'est bien enchainé pour nous. On gagne 4-0 et on se qualifie pour la finale", a indiqué de son côté le capitaine des bleus de Mahina. Ces derniers qui défendront donc leur titre face à Dragon. Rendez-vous donc le 23 juillet pour connaître le dénouement de la Coupe de Polynésie.  En attendant le finale de la Ligue 1, avec deux journées à jouées, promet d'être passionnant avec encore Dragon, Vénus et Pirae dans la course au titre de champion. 

Rédigé par Désiré Teivao le Samedi 2 Juillet 2022 à 21:30 | Lu 1061 fois