Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Un an ferme pour un homme qui terrorisait ses voisins



PAPEETE, le 6 mars 2019 - Un homme particulièrement agité a été présenté en comparution immédiate ce lundi pour répondre du chef de « violences avec arme ». Le 3 mars dernier, le prévenu avait menacé des riverains de Moorea avec des couteaux et une petite hache. Il a été condamné à deux ans de prison dont un avec sursis et aura l'interdiction de paraître à Moorea.

Le 3 mars dernier, les militaires de la brigade de gendarmerie de Moorea sont avisés de la présence d'un individu qui circule avec des couteaux et une petite hache en menaçant les riverains et les touristes qu'il croise. Différents témoins sont entendus et évoquent tous un homme qui terrorise leur quartier en proférant des menaces de mort. Le jour des faits, le prévenu, qui s'était battu avec un jeune du coin, s'est attaché les couteaux et la hache aux pieds et aux bras.

Cet individu, âgé de 36 ans, a été présenté ce lundi en comparution immédiate. L'homme, qui vit seul sur un terrain à Moorea, a déjà été condamné à neuf reprises dont plusieurs fois pour des faits similaires. A la barre, le prévenu se montre très nerveux. S'il s'est armé le jour des faits et a menacé plusieurs personnes, il affirme que c'est parce que ces individus le « provoquait ». Si le tribunal n'a pas ordonné d'expertise psychiatrique, il semble pourtant évident que le mis en cause a de grandes difficultés dans son rapport à la violence et ressent un fort sentiment de persécution.

Pour le procureur de la République, qui requiert trois ans de prison dont un an avec sursis, le prévenu a instauré un « climat de peur au sein de son quartier. Ses paroles, sa gestuelle et sa violence font peur à tout le monde ».

« Le sentiment de persécution est évident chez cet individu. Il a un problème de gestion de la colère », affirme l'avocate du prévenu lors de sa plaidoirie.

Le prévenu est finalement condamné à deux ans de prison dont un an avec sursis et aura l'interdiction de paraître à Moorea.





Rédigé par Garance Colbert le Mercredi 6 Mars 2019 à 10:40 | Lu 3911 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 30 Septembre 2020 - 09:07 L'homme d'Alfonsi à Huahine

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus