Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Un an ferme pour agression sexuelle sur sa compagne



Papeete, le 29 octobre 2019 - Adepte de certaines pratiques qu'il imposait à sa conjointe, un homme a été jugé hier matin pour agression sexuelle par le tribunal correctionnel de Papeete. L'homme a été condamné à quatre ans de prison, dont un an ferme, assorti d’une mise à l’épreuve et à lui verser 200 000 Fcfp pour préjudice moral.

“Je n'osais plus rentrer à la maison le soir après le travail, car j'avais trop peur qu'il m'impose ses pratiques sexuelles”, explique la femme venue témoigner à la barre contre son ancien compagnon. L'homme comparaissait hier matin devant le tribunal correctionnel de Papeete pour agression sexuelle sur sa compagne, avec qui il est resté une dizaine d'années. Le couple est depuis séparé.
Au départ, tout allait plutôt bien pour ce couple qui se connait depuis longtemps, jusqu'au jour où l'homme décide d'imposer à sa conjointe de nouvelles pratiques sexuelles.
De septembre 2017 à janvier 2018, l'homme va soumettre sa conjointe, environ un jour sur deux à ses nouvelles pratiques, mais elles ne les supportent pas et le lui dit.


Menaces de privation de ma'a

Avec son physique plutôt frêle et partiellement handicapée à la suite d'un accident de voiture dans sa jeunesse, elle ne fait pas le poids face à ce grand gaillard, qu'elle décrit comme “possessif”. Et puis, c'est lui qui prépare le ma'a, il va jusqu'à menacer sa conjointe de ne pas lui donner à manger si elle ne satisfait pas ses désirs.
A bout, la femme va aller à la rencontre des gendarmes pour porter plainte. Au tribunal, elle attendait hier qu'il exprime des regrets sur sa conduite envers elle, qu'il lui dise que “c'était mal ce qu'il avait fait”... ll ne le dira qu'à demi-mot préférant s'enfermer dans “un mur de silence”, selon l'expression de la procureure.
L'homme a été condamné à quatre ans de prison dont un an ferme, assorti d’une mise à l’épreuve, et à verser à la victime 200 000 Fcfp pour préjudice moral. Il est également inscrit au fichier judiciaire des délinquants sexuels.

Rédigé par Pauline Stasi le Mardi 29 Octobre 2019 à 16:29 | Lu 3676 fois






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 23 Octobre 2020 - 14:31 Covid-19 : Un nouveau décès et 2154 cas actifs

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus