Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Un Boeing de fret se crashe à l’atterrissage aux îles Salomon



HONIARA, lundi 27 janvier 2014 (Flash d’Océanie) – Les vols au départ et à l’arrivée de l’aéroport international d’Honiara-Henderson (îles Salomon) demeuraient fortement perturbés lundi matin à la suite d’un accident survenu la veille lors de l’atterrissage d’un Boeing 737-300F de transport de marchandises, rapporte le quotidien Solomon Star.
L’accident s’est produit dimanche aux alentours de 10h30 (GMT+9), lorsque l’appareil, après son atterrissage sur le tarmac de l’aéroport d’Honiara, a constaté un affaissement de son train droit, sous l’aile, alors qu’il se trouvait en phase de « taxiing » (roulage sur piste à faible vitesse afin de rejoindre le terminal).
Toute l’aile droite s’est alors affaissée et l’avion s’est immobilisé au milieu de la piste.
À ce stade, la procédure d’urgence a été déclenchée par les services au sol de l’aéroport salomonais, dont les camions incendie se sont déployés, à titre préventif.
L’opération a aussi été épaulée par le personnel de la Mission Régionale d’Assistance aux îles Salomon (RAMSI, force militaro-policière de stabilisation présente dans cet archipel depuis juillet 2003).
Aucun départ de jeu n’a toutefois été constaté sur cette zone sensible de l’avion, qui fait aussi office de réservoir de carburant.
À bord de cet avion, les seuls occupants, les trois membres d’équipage, n’ont pas été blessés, a précisé la société néo-zélandaise Airworks, propriétaire de l’appareil, depuis son siège d’Auckland.
Ce Boeing portait les couleurs de la société australienne Toll, spécialisée dans le transport aérien de fret.
Une enquête a été ouverte afin de déterminer les circonstances exactes de cet accident.
La plupart des vols ont été annulés et, pour certains, les avions en route pour les îles Salomon, avertis en cours de vol, ont dû rebrousser chemin, comme ce fut le cas d’un vol de la compagnie Solomon Airline, qui, parti de Nadi (Fidji), a pu rejoindre en urgence la destination intermédiaire de Port-Vila (Vanuatu).
Un autre avion, de la compagnie papoue Air Niugini, parti de l’aéroport de Port-Moresby/Jackson, avec pour destination finale Nadi (Fidji), a lui aussi été contraint de rebrousser chemin, averti en plein vol de cet accident et de ses conséquences sur la capacité de l’aéroport salomonais à accueillir des appareils.
Les compagnies concernées, depuis, tentent de réorganiser leurs vols en plaçant les passagers sur d’autres vols ou en leur trouvant des solutions hôtelières en attendant le prochain vol possible.
Selon le ministère salomonais de l’aviation civile, l’aéroport international pourra reprendre une activité normale lorsque le Boeing endommagé aura pu être transféré dans la zone de tarmac réservée aux dessertes intérieures.

pad

Rédigé par PAD le Lundi 27 Janvier 2014 à 05:53 | Lu 1228 fois






1.Posté par Filou713 le 27/01/2014 18:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore du sensationnalisme journalistique que l'accroche de cet article.
Il n'est pas crashé cet avion, il est posé.

Bon d'accord, toutes les pièces ne sont pas dans le bon ordre, et il aura du mal a repartir en l'état, mais l'équipage et la cargaison sont intacts. N'est ce pas l'essentiel...

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués