Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Un Australien de l'Etat islamique tué dans un bombardement américain en Irak



L'Australien, qui avait quitté son pays en 2013 et était connu sous le nom d'Abou Khaled al-Cambodi.
L'Australien, qui avait quitté son pays en 2013 et était connu sous le nom d'Abou Khaled al-Cambodi.
Sydney, Australie | AFP | jeudi 05/05/2016 - Un Australien qui s'était enrôlé dans l'organisation Etat islamique et était lié à plusieurs attentats commis en Australie a été tué dans un bombardement américain en Irak, a annoncé jeudi Canberra.

La mort de cet Australien, Neil Prakash, est considérée comme un succès notable par les autorités australiennes et américaines en raison du rôle influent qu'il avait comme recruteur pour le groupe jihadiste.

"Neil Prakash était un membre important de l'Etat islamique et un terroriste, recruteur et planificateur d'attentats expérimenté", ont expliqué les ministres australiens de la Justice George Brandis et de la Défense Marise Payne, dans un communiqué commun.

Washington a fait savoir que Neil Prakash avait été tué le 29 avril à Mossoul, deuxième ville d'Irak, précise le communiqué.

Neil Prakash "était impliqué dans plusieurs projets d'attentats en Australie et dans des appels à des attentats individuels contre les Etats-Unis", rappelle le texte. "Il est considéré comme le recruteur le plus important de l'EI en Australie".

L'Australien, qui avait quitté son pays en 2013 et était connu sous le nom d'Abou Khaled al-Cambodi, a été cité dans la préparation présumée d'un attentat pour l'Anzac Day en 2015, journée nationale rendant hommage aux soldats australiens morts au combat.

Il était aussi apparu dans des vidéos de propagande de l'EI, dont une où il appelait à attaquer l'Australie.

"Sa mort perturbe et diminue la capacité de l'EI à recruter des personnes vulnérables dans notre communauté pour perpétrer des actes terroristes", ajoutent les ministres australiens.

Les Etats-Unis ont également annoncé qu'une Australienne et son mari soudanais, considérés comme des recruteurs de l'EI, avaient été tués dans un raid aérien le 22 avril près de la ville d'Al Bab, dans le nord-ouest syrien.

Cette Australienne, Shadi Jabar Khalil Mohammad, était la soeur de Farhad Jabar, un adolescent de 15 ans qui avait abattu un agent administratif de la police en octobre à Sydney, un meurtre qualifié d'acte terroriste par Canberra. L'adolescent avait été tué dans un échange de coups de feu peu de temps après.

A Washington, le porte-parole du Pentagone Peter Cook a précisé que Shadi Jabar Khalil Mohammad et son mari Abu Sa'ad al-Sudani avaient participé à la préparation d'attentats contre les Etats-Unis, le Canada et la Grande-Bretagne.

"Ils travaillaient à recruter des combattants étrangers" pour "provoquer des attaques contre des intérêts occidentaux", a-t-il indiqué.

L'Australie est depuis plusieurs années préoccupée par la montée de l'extrémisme islamiste sur son sol et a relevé en septembre 2014 son niveau d'alerte à la menace terroriste.

Au moins six attentats ont été déjoués sur le territoire australien au cours des 18 derniers mois, selon le gouvernement.

burs-mp-lby/sha

© 1994-2016 Agence France-Presse

Rédigé par AFP le Jeudi 5 Mai 2016 à 19:41 | Lu 546 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus