Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Triathlon - Lake Tahoe : Frédéric Tête arrive 3e


Dimanche, notre champion de triathlon Frédéric Tête participait au triathlon Distance Olympique du Lake Tahoe (Californie). Le parcours comprenait 1500m de natation dans un superbe lac aux eaux transparentes, 40 Km de vélo en montagne et 10 Km de course à pied en forêt. Frédéric Tête a pu terminer 3e.


Frédéric Tête à l'arrivée
Frédéric Tête à l'arrivée
Après une course difficile due à l’altitude (entre 6000 et 7000 pieds) et un parcours vélo très vallonné, notre champion de triathlon Frédéric Tête s’offre une belle 3e place à l’issue de la course. Il nous raconte sa course. TM / Sport Tahiti
 
Parole à Frédéric Tête :
 
« Le départ est donné à 7h30, et nous sommes un peu plus de 200 triathlètes à nous élancer pour 1500 mètres de natation. La combinaison Néoprène est la bienvenue car la température de l’eau est un peu fraîche. La première bouée est proche et oblige à prendre un départ assez rapide pour éviter de se faire « enfermer ». Je reste prudent pour ne pas m’asphyxier dès le début de la course. »
 
« Après quelques centaines de mètres, je suis dans un petit groupe à 15 mètres derrière le deuxième. Dans la deuxième partie des 1500m, j’accélère le rythme pour pouvoir remonter un peu sur l’avant de la course. Nous arrivons à rejoindre le deuxième et nous sortons de l’eau en petit groupe presque une minute derrière le leader. »
 
« À la sortie de l’eau, nous devons gravir une côte extrêmement forte pour pouvoir rallier le parc à vélo. Une bonne transition me permet d’attaquer le vélo en deuxième position. Hélas, je ne reverrai plus le premier, également beaucoup plus fort en vélo. »
 
« Vers le 10e kilomètre, un concurrent me dépasse dans une côte à une allure trop forte pour que je puisse m’accrocher. Les 40 kilomètres de vélo sont une succession de montées et descentes dans un cadre magnifique. J’arrive à la deuxième transition en 3ème position. »
 
« Le début de la course à pied comprends une descente qui fait bien mal aux cuisses, puis s’enchaîne une partie dans le sable, suivie d’une remontée abrupte ! Le parcours s’annonce exigeant ! »
 
« Chaque montée est difficile pour les jambes et surtout pour la respiration, mais je me sens bien sur les parties plates et je peux en profiter pour accélérer. Le tracé est très sinueux dans la forêt et je ne vois donc pas mes adversaires. J’attaque pour ne pas me faire remonter et j’ai l’espoir de revenir sur l’avant de la course, je me donne au maximum tout au long des 10km. »
 
« Hélas, mon effort ne sera pas suffisant, je finis 3e de la course, épuisé par le manque d’oxygène, les jambes douloureuses, mais ravi d’avoir participé à ce triathlon dans un décor magnifique. »
 
« J’apprends après mon arrivée qu’un ours et son ourson se sont invités à la course ! L’organisateur a eu un moment de panique, un jeune triathlète de 17 ans s’étant fait tuer par un ours lors d’un triathlon en Alaska quelques semaines auparavant ! Finalement, tout s’est bien déroulé ! »

Rédigé par TM / Sport Tahiti le Jeudi 7 Septembre 2017 à 12:41 | Lu 983 fois





Dans la même rubrique :
< >

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti