Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Trafic de cocaïne : les trois sud-américains transférés à Paris en fin de semaine



La juridiction interrégionale spécialisée de Paris a récupéré l'enquête.
La juridiction interrégionale spécialisée de Paris a récupéré l'enquête.
PAPEETE, le 24 février 2016 - Ecroués depuis jeudi dernier à Nuutania, les trois ressortissants mexicains et colombiens interpellés le 13 février aux Gambier avec 732 kilos de coke à bord leur voilier s'envoleront sous bonne escorte samedi pour la métropole.


Les autorités judiciaires en Polynésie française disposaient d'un délai légal de 15 jours pour organiser leur transfèrement vers la juridiction compétente, c'est chose faite. Placés en incarcération provisoire jeudi dernier à la maison d'arrêt de Nuutania, les trois narcotrafiquants sud-américains interpellés aux Gambier le 13 février dernier seront transférés en métropole sous escorte des gendarmes samedi prochain, a-t-on appris de sources proches du dossier. A leur arrivée, les trois hommes seront conduits dans le bureau du juge d'instruction parisien qui a récupéré la direction de l'enquête, en vue de leur mise en examen pour tentative d'importation, exportation, détention et trafic de stupéfiants en bande organisée.

La plus grosse saisie de l'histoire

Cette saisie de 732 kilos de cocaïne constitue un record absolu en la matière en Polynésie française. La drogue, conditionnée en ballots, était entreposée à bord d'un petit voilier d'une dizaine de mètres. Le bateau, qui faisait l'objet d'une surveillance aérienne américaine et française, avait été arraisonné par la frégate militaire Le Prairial, au large de Mangareva. Les trafiquants n'avaient opposé aucune résistance à leur interpellation. Brièvement entendus par le juge des libertés et de la détention avant d'être écroués à Nuutania, ils n'ont rien dit sur l'origine et la destination finale de leur cargaison. Ils encourent 30 ans de prison devant la cour d'assises spéciale de Paris.

Rédigé par Raphaël Pierre le Mercredi 24 Février 2016 à 15:51 | Lu 1554 fois







1.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 25/02/2016 15:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"La juridiction interrégionale spécialisée de Paris a récupéré l'enquête"
Eh oui, ici, n'en France, c'est Paris qui va récupérer les pépettes de blanchiments hohohohohohoh
rollstahiti@gmail.com

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 13 Décembre 2018 - 07:09 Les travailleurs de la perle

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués