Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Trafic d'ice à Faa'a : L'un des revendeurs réincarcéré



Trafic d'ice à Faa'a : L'un des revendeurs réincarcéré
Tahiti, le 15 janvier 2020 - La cour d'appel de Papeete a ordonné, jeudi, le placement en détention provisoire d'un revendeur d'ice qui avait été interpellé le 12 décembre, incarcéré puis libéré, dans le cadre d'un conséquent trafic d'ice à Faa'a. Son frère, également revendeur, est, lui, ressorti libre de l'audience. Les deux hommes, ainsi que quatre autres personnes, dont les deux boss présumés du réseau, seront jugés par le tribunal correctionnel le 28 janvier.
 
Un homme de 32 ans, libéré le 4 janvier dernier par le tribunal correctionnel, a été réincarcéré jeudi par la cour d'appel. Son frère, qui a de sérieux problèmes de santé et dont le casier judiciaire ne présente aucune condamnation, est quant à lui ressorti libre de l'audience. La juridiction a en effet choisi de le maintenir sous contrôle judiciaire.
 
Ces deux individus avaient été interpellés le 12 décembre dans le cadre d'un vaste coup de filet mené à Faa'a par les enquêteurs de la Brigade de recherches. Ce jour-là, les forces de l'ordre avaient démantelé un trafic d'ice qui perdurait depuis 2018. Ils avaient notamment arrêté l'un des boss présumés du réseau, qui arrivait de Los Angeles en possession de 900 grammes d'ice dissimulés dans le double fond d'une caisse plastique. Cinq autres personnes avaient été placées en garde à vue.
 
Deux des six mis en cause, deux frères considérés comme des revendeurs, avaient été placés en détention provisoire au terme de leur garde à vue. Ils avaient ensuite fait une demande de remise en liberté à laquelle le tribunal correctionnel avait fait droit le 4 janvier dernier. Le parquet ayant fait appel de ces remises en liberté, la cour d'appel les a donc examinées jeudi.
 

Revente assidue

C'est tout d'abord le plus jeune des deux frères qui s'est avancé à la barre pour expliquer qu'il avait profité de son placement sous contrôle judiciaire pour commencer à chercher du travail. L'avocat général a demandé à la cour de le replacer en détention au motif, notamment, qu'il avait revendu la drogue d'une manière très "assidue" et qu'il avait ainsi "disséminé" ce produit au sein de la population polynésienne. Pour sa défense, son avocat a fait valoir que le jeune homme n'avait jamais été condamné auparavant et qu'il souffrait de graves problèmes de santé.
 
Déjà condamné dans le cadre d'affaires liées aux stupéfiants, le frère aîné a eu plus de difficulté à se faire entendre. L'avocat général a ainsi rappelé qu'il encourait vingt ans de prison et que les enquêteurs avaient établi qu'il avait revendu plusieurs centaines de grammes d'ice. Le représentant du ministère public a également indiqué que le nombre de consommateurs de méthamphétamine en Polynésie était de l'ordre de 10 000 personnes. L'avocat de l'intéressé a pour sa part affirmé que son client, "un petit dealer" était "tout en bas de la chaîne des responsabilités" dans ce dossier. Après en avoir délibéré, la cour d'appel a ordonné sa réincarcération. Concernant son frère, elle a prononcé le maintien du contrôle judiciaire.
 
Les deux hommes seront jugés le 28 janvier en comparution immédiate à délai différé aux côtés de quatre autres prévenus.

Rédigé par Garance Colbert le Vendredi 15 Janvier 2021 à 07:09 | Lu 2940 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus