Tahiti Infos

Tous CAApables, une nouvelle association pour les enfants autistes


TAHITI, le 10 avril 2022 - La nouvelle association Tous CAApables souhaite accompagner individuellement les enfants porteurs de troubles du spectre autistique ou autres handicaps comportant des troubles spécifiques du langage, pour leur permettre de communiquer avec leur entourage.

Parents d’un enfant porteur de troubles du spectre autistique, Nathalie et Sébastien Rougé viennent de fonder l’association Tous CAApables. Ils ont fait le constat qu’en Polynésie, “de nombreuses familles se sentent parfois isolées avec leur enfant porteur de troubles du spectre autistique, ils ont l’impression de ne pas avoir de solutions d’accompagnement adaptées”. Ils souhaitent étendre l’offre faite aux familles en misant su une aide spécifique et individualisée afin de mieux gérer les troubles du comportement, améliorer la communication et donc permettre une meilleure inclusion dans la société.

Pour cela, ils envisagent de s’appuyer sur des méthodes particulières comme l’Applied Behavior Analysis (Aba) avec une personne spécialement formée. Ils prévoient également un accompagnement en graphothérapie (rééducation du geste d'écriture) par une éducatrice graphothérapeute ou bien encore des ateliers bien-être (relaxation snoezelen, sophrologie, musicothérapie, artthérapie) pour les enfants mais aussi pour leurs parents, en partenariat avec des intervenants extérieurs. Ils sont à la recherche d’un local où recevoir les familles.

Pour atteindre ses objectifs, l’association établira des partenariats avec toutes les structures y trouvant un intérêt : éducation nationale, association de parents d'enfants TSA, structures d'accueil d'enfants TSA, services de pédopsychiatrie, etc.

À terme, elle souhaite mettre en place une salle dédiée à la relaxation Snoezelen au sein du local. Le snoezelen est une activité vécue dans un espace éclairé par une lumière tamisée, bercée d’une musique douce, un espace conçu pour recréer une ambiance agréable où il est fait appel aux cinq sens. Le concept a été développe dans les années 1970 par deux Hollandaises : Ad Verhuel et J. Hulsegge. “Nous envisageons également de nous doter d’une voiture pour pouvoir au besoin intervenir à domicile”, annoncent Nathalie et Sébastien Rougé. “Car nous savons que les trajets en bus peuvent être extrêmement fatigants et perturbants pour des enfants hautement sensibles.”

L’Aba pour modifier le comportement

L’Applied Behavior Analysis (Aba) fait partie des programmes d’intervention précoce pour les enfants avec autisme recommandés par la Haute Autorité de Santé (HAS). Cette approche vise la modification du comportement avec des techniques permettant de faciliter l’apprentissage de nouveaux comportements, en analysant la tâche, en la divisant en sous-objectifs, en apportant des aides de façon précise. Ce programme permet de développer tout apprentissage : habileté sociale, propreté, autonomie, jeux autonomes, demandes… Ce type d’enseignement est individualisé en fonction du niveau d’attention de l’enfant, de sa vitesse d’apprentissage, de sa capacité à généraliser les nouveaux apprentissages.

Il ne s’agit pas d’une méthode miracle ou innovante mais plutôt d’un cadre théorique et pratique qui oriente les professionnels dans leurs actions afin d’aider les patients.

L’Aba existe depuis de nombreuses années et trouve des applications dans différents domaines. Il existe des professionnels spécialisés qui fournissent des aides pour la vie quotidienne (ex : gestion des comportements alimentaires, thérapies de couples ou familiales etc.), mais aussi un accompagnement pour différents types de pathologies (TOC, dépression, schizophrénie…).

Contacts

Mail : [email protected]
Tel. : 87 76 80 80
FB : Tous CAApables

Rédigé par Delphine Barrais le Dimanche 10 Avril 2022 à 19:45 | Lu 1316 fois