Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Toujours suspendu, le directeur de Polynésie la 1ère attaque France Télévisions



Crédit photo : Stéphane Sayeb / Tahiti Zoom
Crédit photo : Stéphane Sayeb / Tahiti Zoom
PAPEETE, le 23 mai 2019 - Suspendu depuis deux mois, le directeur régional de Polynésie la 1ère, Gérald Prufer, a assigné son employeur France Télévisions ce vendredi devant le tribunal du travail pour demander sa réintégration. En réaction, le groupe a signifié mercredi au directeur la fin des poursuites disciplinaires à son encontre, tout en annonçant son départ en interne au sein de la chaîne.
 
C’est un long bras de fer qui s’est engagé entre France Télévisions et son directeur régional en Polynésie française. Suspendu de ses fonctions depuis deux mois, Gérald Prufer a en effet assigné son employeur en référé ce vendredi devant le tribunal du travail de Papeete pour demander sa réintégration.
 
Un référé « d’heure à heure » avec « autorisation d’assigner en dehors des heures légales » qui a d’ailleurs valu au directeur exécutif en charge de l’Outre-mer de France Télévisions, Wallès Kotra, d’être accueilli à l’aéroport de Tahiti-Faa’a par un huissier de justice lors de son arrivée à Tahiti pour une courte mission, il y a quelques jours. Justement pour se voir remettre cette assignation.
 
A l’origine de cette situation, Gérald Prufer a été suspendu à titre « conservatoire » le 10 mars dernier par la direction de la chaîne publique après ses prises de position pour la défense de France Ô. Depuis cette date, le cadre de France Télévisions reste dans l’attente d’une décision de sa hiérarchie sur son sort.
 
Entre temps, Gérald Prufer a été désigné délégué syndical FO journaliste Polynésie. Un nouveau statut qui impose à son employeur de saisir l’inspection du travail avant toute éventuelle sanction à son encontre. Cette démarche n’ayant pas été entreprise, le directeur de la chaîne entend défendre l’illégalité de sa suspension et demander à réintégrer ses fonctions.
 
En réaction à cette procédure, le groupe France Télévisions a notifié mercredi dernier à Gérald Prufer la fin de toutes poursuites disciplinaires à son encontre, mais sans mettre fin à sa suspension. Par ailleurs, en mission depuis lundi, le directeur exécutif Wallès Kotra a annoncé aux employés de la chaîne le remplacement de leur directeur régional, confirmant jeudi après-midi une nouvelle nomination dès juin prochain.
 
Sans aucune garantie de réintégration, Me Eftimie-Spitz, l’avocate de Gérald Prufer, confirmait jeudi soir qu’elle maintenait son référé de vendredi matin.

Rédigé par Antoine Samoyeau le Jeudi 23 Mai 2019 à 19:07 | Lu 4251 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net