Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Titioro Iti prêt à sortir de terre



En présence de plusieurs ministres, Édouard Fritch et Jean-Christophe Bouissou ont posé la première pierre de la résidence Titioro Iti lundi après-midi.
En présence de plusieurs ministres, Édouard Fritch et Jean-Christophe Bouissou ont posé la première pierre de la résidence Titioro Iti lundi après-midi.
Tahiti, le 12 juillet 2021 - La pose de la première pierre de la résidence Titioro Iti a eu lieu lundi après-midi dans la vallée de Papeete. Le projet OPH sera constitué de 24 logements collectifs destinés à des familles à faible revenus. Une opération d'un cout total de plus de 725 millions de Fcfp.

L'immeuble Titioro Iti de l'Office polynésien de l'habitat (OPH) comportera 24 logements : huit F3, douze F4 et quatre F5 dans la vallée de Titioro à Papeete. Le projet, qui comprendra également 37 places de stationnement, un local deux roues, une aire de jeux, un local associatif ou encore une station d'épuration représente un cout total de 725 727 894 Fcfp. Les 578 429 279 Fcfp de travaux seront cofinancés à 50% par l'État et à 50% par le Pays.
 
Titioro Iti sera érigé sur la partie plane de 1 400 m2 du terrain acheté par l'OPH, un terrain qui totalise une superficie totale de 3 050 m2. Les logements de la résidence seront destinés aux familles dont les revenus sont inférieurs à deux Smig, soit près de 305 000 Fcfp. Au-delà de 20 ans passés dans un appartement, la famille qui y vivra pourra alors devenir propriétaire du logement à condition d'être à jour dans le paiement du loyer. 

La prévision en trois dimensions de l'immeuble Titioro Iti.
La prévision en trois dimensions de l'immeuble Titioro Iti.
Une volonté politique
 
Pour Édouard Fritch, "on arrive à aller jusqu'au bout de l'ambition que nous avons en matière de logement et de politique de l'habitat. Ce projet va tout de même couter plus de 700 millions de Fcfp pour 24 logements. C'est une politique qui nous coûte cher, mais c'est une politique que nous avons voulu", affirme le président de la Polynésie française, Édouard Fritch, car "la promiscuité est aussi l'une des raisons pour lesquelles il y a, en Polynésie française, un fort taux de violences intrafamiliales".
 
C'est donc dans le cadre d'un partenariat entre l'État et le Pays qu'il est possible "de construire des habitats pour les personnes à revenus modestes", explique Guy Fitzer, chef des subdivisions des îles du Vent et des îles Sous-le-Vent. Selon lui, "c'est une nécessité pour les jeunes, pour les familles, pour ceux qui veulent accéder à un travail, avoir des conditions de vie et des conditions scolaires confortables. Si on est bien logé, on peut mieux vivre comme un citoyen".
 
La maîtrise d'œuvre  du projet a été confiée au groupement Island Studio Architecture, PI, Néonergie et H20 à l'issu d'un concours d'architecture. Quatorze entreprises du bâtiment retenues pour ce chantier vont être mobilisées pendant toute la durée des travaux. Le projet, qui a obtenu un permis de construire le 23 février 2021, affiche un délai prévisionnel de 19 mois. Il faudra donc attendre 2023 pour voir se concrétiser les prévisions 3D.

Jean-Christophe Bouissou : "Des logements pour les jeunes familles"

Le ministre du Logement, Jean-Christophe Bouissou, veut s'appuyer sur le logement pour soutenir la jeunesse.
Le ministre du Logement, Jean-Christophe Bouissou, veut s'appuyer sur le logement pour soutenir la jeunesse.
"Le projet Titioro Iit a pris du temps au niveau de la gestation, puisqu'il a fallu que l'on sécurise le terrain et que l'on obtienne les financements. Jamais on ne pourrait lancer de telles opérations si on n'était pas en partenariat avec l'État. 300 millions de Fcfp vont être apportés par le gouvernement central. Le but est de baisser au maximum le prix des loyers, qui seront d'environ 35 000 Fcfp. Pour les familles qui ont encore plus de difficultés, l'aide familiale au logement permettra d'aller encore plus loin dans cette modération du loyer.  
 
On destine, pour une grande partie de ces appartements, aux jeunes ménages qui travaillent à Papeete et qui ont du mal à y trouver un logement. Surtout, on a fait en sorte que ce soit une opération qui repose sur les questions d'économie d'énergie et de cadre de vie avec notamment une aire de jeu. Vingt-quatre familles, ce n'est pas énorme. On ne veut plus de grande cité "dortoir".
 
Ce seront des logements sociaux à loyers modérés, mais les familles qui y résideront auront, au sein de leur foyer, au moins une personne qui travaille. Ce seront surtout des jeunes. Je compte beaucoup sur le fait que nos constructions puissent faire une part importante à notre jeunesse qui a besoin de trouver un loyer correct et des logements dignes."

Rédigé par Etienne Dorin le Lundi 12 Juillet 2021 à 19:55 | Lu 1448 fois





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 17 Octobre 2021 - 20:02 Des histoires de "boards" par HTJ

Dimanche 17 Octobre 2021 - 19:08 ​A Hao, les permis de construire toujours valables

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus | Divers