Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


The Margareth’s Place to be des lycéens



Tahiti, le 27 avril 2021 - Édouard Fritch a visité hier la “Margareth’s Place” du lycée du Diadème. Présenté fin janvier, le programme visant à accompagner les élèves victimes de violences familiales ou en décrochage scolaire est à l’initiative de l'ex Miss France Mareva Georges, présente virtuellement en direct de Los Angeles.
 
La “Margareth’s Place” du lycée du Diadème de Pirae est la première structure de ce genre effective en dehors des États-Unis. Trois mois après la présentation du programme, le président Édouard Fritch, accompagné de son vice-président Tearii Alpha et de sa ministre de l’Éducation Christelle Lehartel ainsi que le proviseur du lycée du Diadème Philippe Beuchot, a visité la salle “cocon” des lycéens. À l’initiative de Mareva Georges, Miss Tahiti 1990 et Miss France 1991, le salon aménagé est destiné à accompagner les élèves en difficulté, isolés, qui n’osent pas s’exprimer et qui pourront être écoutés par des professionnels.

Une centaine de jeunes chaque jour
 
C’est avec l’aide de la fondation privée Paul et Mareva Georges-Marciano que le programme a vu le jour en Polynésie française fin janvier 2021. Mareva Georges a été inspirée par les “Margareth’s Place” existantes aux États-Unis. “Ces infrastructures ont eu un impact très intéressant sur les jeunes. Il y a eu des résultats incroyables qui ont changé la trajectoire de beaucoup d’élèves en décrochage scolaire ou dans une situation familiale difficile”, a expliqué l'ex Miss France à travers un écran d’ordinateur en direct de Los Angeles. Via cette salle dédiée, elle espère que les jeunes seront influencés positivement.
 
La salle “cocon” est disponible pour tous les élèves du lycée. En moyenne, une centaine d’entre eux s’y rend chaque jour pour dessiner, chanter, écrire, se divertir, s’évader ou parfois se confier auprès de Maïly Albonico, psychologue clinicienne. “Je suis là pour eux toute la journée. Les élèves peuvent me demander un entretien individuel dans une salle insonorisée prévue à cet effet", explique la psychologue. “Je ne m’attendais pas à ce que ça marche aussi vite, je ne m’arrête pas”. Maïly Albonico l'assure, depuis son lancement la “Margareth’s Place” du lycée du Diadème a permis à des élèves en décrochage scolaire de “revenir sur les bancs de l’école”.

La campagne du “denim day”
 
La structure est réellement ouverte aux jeunes depuis un mois et demi. Mais la visite présidentielle n’a pas été choisie par hasard puisque les élèves préparent leur première campagne calquée sur celle organisée aux USA. Le mercredi 28 avril 2020, c’est le “denim day”. Lors de cette journée, les lycéens vont porter des jeans sur lesquels ils auront inscrits des messages forts pour dénoncer les violences sexuelles.
 
“À partir du moment où les étudiants changeront leur mentalité, alors ils pourront véhiculer ça au sein de leurs familles”, explique la Miss France 1991 au président de la Polynésie française. Si le succès de la “Margareth’s Place” de Pirae se confirme, il est envisagé d’ouvrir un second dispositif à Taravao.

Rédigé par Etienne Dorin le Mardi 27 Avril 2021 à 19:48 | Lu 796 fois





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 15 Mai 2021 - 14:01 Prism lance son 6e appel à projets

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus