Tahiti Infos

Teura Iriti et sa liste assainie


Tahiti, le 17 janvier 2022 – Teura Iriti a présenté, lundi, la liste, qui comporte huit nouveaux noms, et le programme de son groupe Arue ia Papaoa. Un programme complet donnant une “priorité absolue” à la résolution du problème de gestion de l'eau potable et du traitement des eaux usées.
 
La liste et le programme du groupe Arue ia Papaoa, menée par Teura Iriti, ont été présentés lundi lors d'une conférence de presse qui s'est tenue au bassin du roi à Arue. Une liste aux couleurs traditionnelles de la commune (noir et blanc), et composée notamment de Jacky Bryant qui s'était rallié à la maire de Arue au second tour des dernières municipales. Pour rappel, les résultats du second tour des dernières élections municipales à Arue avaient placé en tête la liste de Teura Iriti avec 1 846 voix (47,33%), suivie de celle de Philip Schyle avec 1 767 voix (45,31%) et de la liste de Tepuanui Snow avec 287 suffrages (7,36%). Les élections municipales de Arue avaient été annulées après la découverte de 115 procurations irrégulières établies par l'équipe de campagne de Teura Iriti, alors que le scrutin s'était joué à 79 voix d'écart entre les listes de Philip Schyle et de la nouvelle tāvana. Une enquête préliminaire au pénal est encore en cours et deux colistières de Teura Iriti –parmi lesquelles la deuxième adjointe de Arue Yolande Bennett– ont été déclarées inéligibles par le Conseil d'État pour avoir établi ces fameuses procurations. Sur la liste initiale, huit personnes ont été remplacées pour des raisons professionnelles ou familiales, ou donc judiciaires, mais “l'équipe reste très soudée”. Teura Iriti peut aussi compter sur le soutien du représentant Tavini Huiraatira à l'assemblée de la Polynésie, Richard Tuheiava, qui ne figure cependant pas sur la liste.
 
Les eaux usées, une priorité absolue
 
C'est un programme tourné en priorité vers l'environnement avec “le recrutement d'un agent supplémentaire pour vérifier le tri des déchets” ; la mobilisation de l'opinion publique afin d'atteindre l'objectif “Zéro déchet en 2030” ; ou encore la finalisation du plan général d'aménagement (PGA) de la commune de Arue. Aussi, parmi les dossiers importants à traiter, il y a le renouvellement du réseau d'eau potable “qui s'avère être très vétuste” sur les hauteurs de Erima. Autre dossier urgent, le renforcement du réseau d'assainissement d'eaux usées. Teura Iriti explique que grâce au travail qui avait été initié par l'ancienne équipe municipale, une charte visant à mutualiser les services d'assainissement collectif des eaux usées des communes de Arue, Pirae et Papeete a été signée en octobre dernier. Rappelons tout de même que c'était une des recommandations de la Chambre territoriale des comptes dans son dernier rapport. En effet, le Code général des collectivités territoriales impose aux communes, que leur assainissement collectif ou non-collectif soit opérationnel avant le 31 décembre 2024. Un calendrier que la commune aura du mal à respecter mais “nous voulons relever ce défi”, a assuré Teura Iriti. Arue ia papa'oa continuera à aller à la rencontre des habitants de Arue, et à tenir quotidiennement des réunions d'information dans les quartiers jusqu'au scrutin du 30 janvier prochain.

Rédigé par Areatua Parau le Lundi 17 Janvier 2022 à 18:25 | Lu 1462 fois