Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Tetuanui : "Les errements du passé ne doivent pas pénaliser les nouveaux projets"



Le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin a rencontré trois des cinq parlementaires polynésiens, les députées Maina Sage et Nicole Sanquer et la sénatrice Lana Tetuanui.
Le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin a rencontré trois des cinq parlementaires polynésiens, les députées Maina Sage et Nicole Sanquer et la sénatrice Lana Tetuanui.
PAPEETE, le 30 juillet 2018. Maina Sage, Nicole Sanquer et Lana Tetuanui ont rencontré ce lundi matin le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin. Au menu des discussions avec l'argentier de l'Etat : la défiscalisation, les finances des communes et aussi la mobilité des fonctionnaires polynésiens.

Le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin repart ce lundi soir après quatre jours au fenua. Lundi matin, il a rencontré trois des cinq parlementaires polynésiens, les députées Maina Sage et Nicole Sanquer et la sénatrice Lana Tetuanui. Pendant près d'une heure, les parlementaires ont parlé principalement de la défiscalisation et de la mobilité des fonctionnaires ultramarins avec l'argentier de l'Etat. Samedi, lors de la visite du câblier l'ïle de Batz, le ministre avait annoncé que la défiscalisation nationale serait accordée à Natitua. Ce câble apportera ainsi l'internet haut-débit à 20 îles des Tuamotu et des Marquises avant la fin de l'année.

"La défiscalisation est très importante pour le développement économique de notre fenua",
a commenté Lana Tetuanui après son entrevue avec le ministre. "Nous accueillons avec beaucoup d'enthousiasme sa réponse sur le financement de l'Etat d'une partie du financement du câble."

"Nous allons surveiller le projet de loi de finances qui arrive à grands pas, nous serons très vigilants", souligne Lana Tetuanui. "Les errements du passé ne doivent pas pénaliser les nouveaux projets qui sont innovants et pourvoyeurs d'emploi. Bien sûr, il y a eu des soucis par le passé. Mais je pense que nous avons pu le convaincre qu'il y a une stabilité politique importante. Vous avez en face de vous des gens qui portent des dossiers biens ficelés vraiment en commun accord avec l'Etat et du Pays. Il ne peut pas y avoir meilleure élève que la Polynésie française en outre-mer."
Lors de sa visite des installations portuaires de Fare Ute, le ministre de l’Action et des Comptes publics n’a pas exclu ce lundi la restauration prochaine d’une défiscalisation nationale en faveur du secteur de la pêche hauturière.

Samedi lors de son déplacement à Bora Bora, le ministre a pu échanger avec les professionnels de l’hôtellerie et du tourisme nautique. "L’ouverture du dispositif de la défiscalisation à la navigation de croisière, qui fera l’objet d’un examen comme l’ensemble des autres suggestions issues des Assises des outre-mer dont nous allons expertiser la faisabilité et la pertinence pour le territoire polynésien", avait précisé Gérald Darmanin dans l'entretien qu'il nous avait accordé avant son arrivée.


"Les trois parlementaires ce matin ont été fermes pour que l'Etat finance la continuité territoriale intérieure en Polynésie française", souligne Lana Tetuanui
"Les trois parlementaires ce matin ont été fermes pour que l'Etat finance la continuité territoriale intérieure en Polynésie française", souligne Lana Tetuanui
La question de la mobilité des fonctionnaires polynésiens a été évoquée à plusieurs reprises lors du séjour du ministre au fenua, que ce soit vendredi lorsqu'il a rencontré les organisations syndicales de la fonction publique d'Etat ou lorsqu'il a visité les locaux de la Direction générale des finances publiques (DGFIP) de la Polynésie française. "Nous avons défendu la cause de nos enfants polynésiens", a insisté Lana Tetuanui regrettant que "les enfants polynésiens à diplômes et à compétences égales soient laissés sur le carreau."

L'article 85 de la loi pour l'égalité réelle outre-mer de février 2017 rend pourtant prioritaire le retour en Polynésie des fonctionnaires d’État polynésiens. "Entre ce qui est écrit et ce qui est fait, il y a un décalage", met en avant Lana Tetuanui.

Allen Sanquer, délégué Force ouvrière de la Direction générale des finances publiques, s'était dit "confiant" après la rencontre avec Gérald Darmanin et attendait des avancées concrètes "pour la fin du semestre".

Les élues ont aussi parlé ce lundi matin de "la continuité territoriale interne". "Les trois parlementaires ce matin ont été fermes pour que l'Etat finance la continuité territoriale intérieure en Polynésie française", souligne Lana Tetanui qui précise aussi que le sujet des "finances des communes, partenaires indispensables pour le développement du fenua", a aussi été évoqué. "Ce sont nos relais dans les archipels."




Rédigé par Mélanie Thomas le Lundi 30 Juillet 2018 à 15:32 | Lu 1767 fois






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Novembre 2018 - 10:42 Faa'a célèbre Matari’i i ni’a

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués