Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Tennis – Championnat de Polynésie : Le champion 2017 rêve de l’ATP


Heve Kelley a remporté vendredi son 3e titre de champion de Polynésie Open en s’imposant 6-2, 6-2 contre Bruno Laitame. Revenu à Tahiti depuis quelques mois après une année de sport-études en Nouvelle Zélande, Heve espère pouvoir repartir pour les Etats Unis cette fois-ci pour poursuivre son rêve, être le premier Polynésien à marquer des points à l’ATP, l’association des tennismen professionnels.


Heve Kelley était meilleur dans tous les secteurs de jeu
Heve Kelley était meilleur dans tous les secteurs de jeu
La finale du championnat de Polynésie open s’est déroulée sous l’égide de la fédération tahitienne de tennis vendredi en fin d’après midi, après environ trois semaines de rencontres. Selon Olivier Mothe, secrétaire général de la FTT « la discipline regroupe un peu plus de 1000 licenciés en Polynésie. »
 
En raison de différents forfaits, Heve Kelley, le fer de lance du tennis polynésien originaire de Moorea, n’a pas pu se confronter à ses meilleurs challengers, notamment Ridge Chung, absent pour motifs personnels.
 
C’est ainsi le quadragénaire Bruno Laitame qui a tenté de faire face au jeune prodige Heve Kelley. Bruno Laitame n’a pas démérité. Le premier set a été à sens unique, Heve commençant par mener 3-0 puis par s’imposer finalement 6-2. En début de deuxième set, Bruno Laitame a tenté de revenir dans la partie mais il a du finalement s’incliner à nouveau 6-2.
 
Dès qu’Heve était en difficulté sur son service, il lui suffisait de s’appliquer pour marquer 2 ou 3 points d’affilée grâce à des services gagnants surpuissants. Heve était un cran au dessus dans tous les secteurs de jeu, que cela soit au fonds de cours ou au filet. Bruno Laitame avait joué la veille, il a pu tout de même se montrer coriace en jeu de fonds de cours, passant même quelques beaux passing shots. SB

Heve Kelley entouré de sa famille
Heve Kelley entouré de sa famille
Hiro Kelley, père du sportif
 
Le point sur la carrière de Heve ?
 
« Il vient de passer un an, d’octobre 2015 à octobre 2016, au St Kentigern Collège. C’est très cher mais on a voulu investir parce que Gilles de Gouy, ancien champion tahitien et coach là-bas, nous a convaincus d’investir dans ce déplacement en Nouvelle Zélande. Après un break, il partira aux US en septembre pour intégrer une université et tenter de devenir pro. »
 
« D’ici là, il va faire en juillet la Coupe Davis en joueur simple 3e division, il va ensuite participer aux Jeux d’Asie. Il y aura également les mini-jeux du Pacifique au Vanuatu en décembre qui tombent sur le break de son école aux US. L’objectif reste celui d’entrer dans le circuit professionnel, d’être le premier polynésien à obtenir des points ATP. Cela reste un rêve pour le moment quand on voit le niveau à l’international. »
 
« Heve Kelley a pu être inscrit sur la liste des athlètes de haut niveau du Pays, j’espère donc qu’il pourra être aidé. Par contre, petit bémol pour la fédé, j’ai dû prévenir personnellement les médias pour cette finale grâce à mes contacts, ce n’est pas trop normal on va dire. »

Bruno Laitame n'a pas démérité
Bruno Laitame n'a pas démérité
Parole à Heve Kelley
 
Satisfait de ce nouveau titre de champion ?
 
« C’est le titre le plus important ici, donc oui, cela fait plaisir de l’avoir. Cela m’a quand même fait du bien de revenir, cela m’a fait des vacances parce qu’en Nouvelle Zélande c’était 2H de tennis tous les jours. J’ai pu me relâcher un peu, me ressourcer. Mais il ne faut pas trop se relâcher, j’essaye de gagner tous les tournois donc je m’entraine chaque semaine. »
 
« Dernièrement, lors du tournoi international d’Excelsior, j’ai pu tenter de prendre ma revanche contre le Calédonien qui m’avait battu aux Jeux du Pacifique, j’ai échoué de peu en trois sets après un super match, donc je dois continuer à travailler pour faire monter encore mon niveau. »
 
Un dernier mot, un remerciement ?
 
« Je remercie Olympians pour les accessoires, merci également à mon sponsor Vodafone ainsi qu’à Air Tahiti Nui pour les voyages et merci à la famille qui me soutient. »

Rédigé par SB le Lundi 15 Mai 2017 à 15:11 | Lu 2467 fois






1.Posté par TAAHOA le 16/05/2017 17:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut peut être battre les calédoniens avant de penser à l'ATP.

Signaler un abus

Sports | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits